Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les médecins britanniques contre l’obésité
Les médecins britanniques contre l'obésité
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
20 février 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Les médecins britanniques contre l’obésité

Les médecins britanniques contre l'obésité

Au Royaume-Uni, pour lutter contre l’obésité, les médecins proposent de taxer les sodas vendus à proximité des écoles. De plus, ils souhaitent mettre en place des mesures de prévention alimentaire pour conseiller les nouveaux parents sur les besoins des enfants.

En effet, selon the Academy of Medical Royal Colleges, une organisation représentant près de 220 000 professionnels de santé britanniques, « le Royaume-Uni est leader européen dans le domaine de l’obésité ». 25% des adultes britanniques souffrent d’obésité, et les projections statistiques indiquent un doublement de ce chiffre d’ici 2050. Ce phénomène touche également les enfants. Parmi ceux âgés de 10 à 11 ans, 1/5 sont obèses et 1/3 ont des problèmes de surpoids.

De ce fait, pour stopper ce problème de santé publique, ces médecins proposent l’imposition d’une taxe de 20% sur les boissons sucrées "pendant au moins un an" et l’interdiction de l’implantation de nouveaux fast-foods près des établissements scolaires.

Par ailleurs, l’Academy propose que les cantines scolaires, et également les hôpitaux, soient dans l’obligation de servir « des repas équilibrés » tandis que les distributeurs de friandises et boissons soient proscrits en ces lieux.

De plus, elle souhaiterait faire interdire la publicité à la télévision après 21H00 pour les aliments trop riches en graisses saturées, sucre et sel, et imposer un étiquetage clair des produits avec le nombre de calories.

Pour les fabricants de l’agro-alimentaire britanniques, ce rapport « apporte peu dans un important débat  »… Ainsi, l’Académie promet que ceci marque le début d’une campagne de sensibilisation et de communication où ses membres feront « tout ce qui est en leur pouvoir » pour imposer des changements.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté