Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le thé vert ou noir offre un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires
Le thé vert ou noir offre un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 janvier 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Le thé vert ou noir offre un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires

Le thé vert ou noir offre un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires

Boire du thé vert ou noir tous les jours présente des effets bénéfiques en raison de sa forte teneur en flavonoïdes. C’est ce qui ressort de travaux effectués et présentés le 18 janvier dernier devant un congrès de cardiologie.

Durant la semaine passée, à l’occasion des journées européennes de la Société française de cardiologie qui se sont déroulées à Paris, de nombreux professeurs se sont rejoint autour de l’idée des bienfaits du thé. En effet, si sa réputation dans le domaine de la prévention du diabète et de l'obésité n’est plus à faire, il apparaîtrait que le thé permet également de diminuer le risque de développer diverses pathologies cardio-vasculaires.

Récemment deux études ont validé ces dires et ont fait état d'une diminution des accidents vasculaires cérébraux (AVC) allant de 13 à 23% chez les buveurs de thé réguliers.

De ce fait, des chercheurs travaillent désormais sur les mécanismes d'action des flavonoïdes contenus dans le thé et tout particulièrement sur l'effet vasodilatateur « qui est au cœur de la protection cardiovasculaire et aujourd'hui mesurable en clinique ». Le thé entraînerait une modification « positive » du métabolisme de l'endothélium, le tissu qui forme le revêtement interne des vaisseaux sanguins.

Ainsi, grâce aux mesures de la fonction endothéliale, il a été démontré que le thé entraine une amélioration plus importante du métabolisme de l'endothélium que les fruits, les légumes et le poisson, le cacao ou le vin.

Par ailleurs, le thé comporte d’autres vertus comme la faculté de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides (un autre type de lipide) dans le sang et d'agir sur « la résistance à l'insuline ». Toutefois, l’apport de sucre ou du lait dans son thé risque d'effacer ou de diminuer fortement ses effets bénéfiques.

On notera que les femmes enceintes ne devraient pas dépasser trois tasses par jour car le thé « à très haute dose, chez certains sujets, est susceptible d'entraver l'absorption du fer dans l'organisme. Par précaution et par bon sens, il est inutile de boire un litre de thé par jour ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes