Accueil du site
> Nutrition & Régimes
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le son d’avoine et le pissenlit : des boosteurs minceur et détox 100% naturels selon les experts
Le son d'avoine et le pissenlit : des boosteurs minceur et détox 100% naturels selon les experts
note des lecteurs
date et réactions
3 novembre 2010 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Miss Sterou, 16 articles (Rédacteur)

Miss Sterou

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
11

Le son d’avoine et le pissenlit : des boosteurs minceur et détox 100% naturels selon les experts

Le son d'avoine et le pissenlit : des boosteurs minceur et détox 100% naturels selon les experts

Retour sur deux produits naturels pourvus de vertus diététiques et détoxifiantes à foison, loin des idées reçues. Quels sont leurs bien-faits ? Comment les consommer ? A quel prix ? Des idées recettes simples à réaliser ? Voici quelques explications et conseils glanés sur le web...

 
Le son d'avoine : l'atout minceur du régime Dukan
On ne peut faire l'impasse sur ce complément alimentaire vanté par tous les dukanautes qui ont appliqué à la lettre les conseils prodigués par "l'homme qui veut faire maigrir la planète". Dans son best-seller "Je ne sais pas maigrir", le nutritionniste recommande en effet de consommer trois cuillers à soupe de son d'avoine par jour afin de se constituer une barrière naturelle contre les lipides.

Alors, s'il va de soi que la consommation de son d'avoine ne suffit pas à elle seule pour atteindre une taille de guêpe, on ne peut aujourd'hui parler de minceur sans présenter cet aliment qui plus est très abordable.

Qu'est - ce que c'est ?
 
L'enveloppe - ou péricarpe - des grains d'avoine. A ne pas confondre avec les flocons et à ne plus qualifier de "nourriture pour cheval"
 
Ses vertus minceur ?
 
Riche en fibres solubles et en pectine, le son d'avoine a une action bénéfique sur le système digestif. En effet, les fibres capturent les graisses et les sucres ingérés lors des repas et favorisent leur élimination avant leur absorption dans l'organisme. De plus, il peut absorber jusqu'à 25 fois son poids en eau et provoque donc rapidement une sensation de satiété. Utilisé comme aliment minceur en tant que coupe-faim, il s'agit également un aliment santé puisqu'il est aussi recommandé pour baisser le niveau de cholestérol.

Comment le consommer ?
 
Non-initiés, introduisez-le peu à peu dans chacun de vos trois repas, en le saupoudrant sur vos plats, dans vos salades ou vos yaourts. Rassurez-vous, le goût est discret ! Vous trouverez certainement l'inspiration dans l'ouvrage Recettes minceur au son d'avoine de Bérengère Abraham (Albums Larousse, 7,90 euros).
 
Toutefois, attention à ne pas en abuser. Comme c'est le cas de beaucoup de compléments alimentaires, il sera surtout utilisé pour lutter contre la sensation de faim dans les premiers temps d'un régime. Une sur-consommation pourrait causer une entrave au passage des éléments nutritifs dont le métabolisme a besoin pour bien fonctionner (vitamines, sels minéraux...)
 
Où le trouver et à quel prix ?
 
 
 
 
Avec le phénomène Dukan, le son d'avoine a envahi les rayons de la grande distribution et des magasins Bio. 
 
Personnellement, on vous recommande les produits estampillés AB et vendus à des prix raisonnables ( dans les boutiques spécialisées (1,80 euros les 375g chez Naturalia) mais aussi en grande surface (4,45 euros les 500g chez Monoprix).
 
Le pissenlit : une herbe pas mauvaise du tout
 
Miss Sterou
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Commentaires
1 vote
par clostra (IP:xxx.xx1.30.211) le 4 novembre 2010 a 10H37
clostra (Visiteur)

Vous avez raison de souligner "Une sur-consommation pourrait causer une entrave au passage des éléments nutritifs dont le métabolisme a besoin pour bien fonctionner (vitamines, sels minéraux...)" notamment la chélation de minéraux indispensables d’où crampes et compagnie ou autres désagréments moins faciles à corréler.

Par ailleurs, s’il absorbe 25 fois son poids d’eau, vous devriez conseiller de boire suffisamment ce qui aurait également pour effet de diluer les minéraux dissous chelatés. Quid également des "bons lipides" et autres omégas ?

En somme un complément alimentaire qui en appelle d’autres...

1 vote
(IP:xxx.xx2.134.129) le 8 novembre 2010 a 09H48
 (Visiteur)

@ Clostra, Je note votre conseil sur une consommation suffisante d’eau, merci ! De plus, nous sommes d’accord, le son d’avoine ne peut remplacer les autres compléments alimentaires dont nous avons besoin. Sa consommation sur le long terme doit s’inscrire au sein d’un régime alimentaire sain et équilibré qui ne privilégie pas certains apports au détriment d’autres.

1 vote
par Pierre (IP:xxx.xx2.117.246) le 4 novembre 2010 a 21H46
Pierre (Visiteur)

<<à ne plus qualifier de "nourriture pour cheval">> Et pour cause, ce n’est pas de la nourriture !

C’est la pire partie de la graine : son enveloppe de protection, bardée de substances anti-nutritionnelles comme les phytates qui vont se lier aux minéraux du repas pour empêcher définitivement leur absorption. Sans parler de ce concentré de fibres qui soit irritent les intestins (son de blé), soit participe à imperméabiliser leur parois (son d’avoine) ce qui favorisera les carences de toutes sortes. De plus, limiter l’absorption des lipides est une dramatique erreur. Ce sont les glucides qu’il faut limiter pour perdre du poids, et non les bons lipides (non dénaturés par la chaleur) dont l’organisme a désespérément besoin.

Si nous avons tendance à trop manger, c’est parce que notre corps cherche désespérément les minéraux et acides gras essentiels dans une alimentation déséquilibrée basée sur les féculents et sucres de toutes sortes. Il va donc accumuler les glucides qui s’y trouvent en large excès et les transformer en graisses (ou nourrir une candidose) pour extraire de ces aliments les rares éléments vitaux qu’il recherche. Entraver l’absorption des minéraux ou des lipides en consommant du son est vraiment la dernière chose à faire. Sur le long terme c’est une catastrophe annoncée.

Consommer des céréales complètes est un moyen de retrouver l’équilibre perdu par les céréales raffinées, mais tomber dans l’extrême inverse en ne consommant que le son, c’est marcher sur la tête, et mettre en danger sa santé sur le long terme.

2 votes
par Miss Sterou (IP:xxx.xx2.134.129) le 8 novembre 2010 a 15H33
Miss Sterou, 16 articles (Rédacteur)

Merci d’enrichir la discussion. Vous avez raison de rappeler le rôle essentiel que jouent les lipides dans le bon fonctionnement de notre organisme. Il est effectivement important de les consommer en quantité suffisante pour lutter contre les carences et les déficiences en vitamines.