Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le régime méditerranéen est bon pour nos artères
Le régime méditerranéen est bon pour nos artères
note des lecteurs
date et réactions
31 mai 2013
Auteur de l'article
Véronique Guillermet, 12 articles (Diététicienne-Nutritionniste)

Véronique Guillermet

Diététicienne-Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le régime méditerranéen est bon pour nos artères

Le régime méditerranéen est bon pour nos artères

Les effets du régime méditerranéen sur les pathologies cardio-vasculaires ont été étudiés au cours d’un essai d’intervention nutritionnelle randomisé et multicentrique, l’étude Predimed conduite en Espagne.

Le régime méditerranéen se caractérise par une consommation importante de légumes, de fruits, de noix et de céréales, une consommation modérée de volaille et de poisson et une consommation faible de produits laitiers, viande rouge, produits sucrés, avec un apport énergétique non limité.

Sept mille quatre cent quarante-sept personnes âgées de 55 à 80 ans et souffrant de diabète ou présentant trois facteurs de risque cardio-vasculaires ont été inclues dans cette étude publiée dans le New England Journal of Medecine.

Ces personnes ont été réparties en trois groupes : un groupe « régime méditerranéen avec complément en huile d’olive », un groupe « régime méditerranéen avec complément en fruits à coque » et un groupe contrôle recevant des conseils pour diminuer leur apport en graisses.

Elles ont été suivies pendant 4,8 ans en moyenne. L’adhésion aux régimes méditerranéens a été bonne dans les deux groupes. Au total, 288 participants ont eu un évènement cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou décès de cause cardiovasculaire). Par rapport au groupe contrôle, les risques relatifs ajustés ont été de 0,70 (IC95%= [0,54 ; 0,92]) et 0,72 (IC95%= [0,54 ; 0,96]) dans les groupes « régime méditerranéen avec huile d’olive » avec 96 événements et « régime méditerranéen avec fruits à coque » avec 83 événements respectivement, pour 109 événements dans le groupe contrôle. Ce bénéfice a commencé rapidement après le début de l’intervention et a concerné majoritairement la prévention des accidents vasculaires cérébraux.

Ainsi, chez les personnes à risque élevé mais sans antécédent d’événement cardiovasculaire, le régime méditerranéen associé à de l’huile d’olive ou à des fruits à coques permet de diminuer l’incidence de 30% environ des pathologies cardiovasculaires.

Cette publication souligne la place de l’alimentation en prévention primaire dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires. 

Véronique Guillermet

SOURCES

  • Référence : Estruch R, Ros E, Salas-Salvadó J, Covas MI, Corella D, Arós F, Gómez-Gracia E, Ruiz-Gutiérrez V, Fiol M, Lapetra J, Lamuela-Raventos RM, Serra-Majem L, Pintó X, Basora J, Muñoz MA, Sorlí JV, Martínez JA, Martínez-González MA; PREDIMED Study Investigators. Primary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet. N Engl J Med. 2013 Apr 4;368(14):1279-90.v
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté