Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le régime méditerranéen augmenterait la longévité des seniors : étude suédoise
Le régime méditerranéen augmenterait la longévité des seniors : étude suédoise
note des lecteurs
date et réactions
7 février 2012
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le régime méditerranéen augmenterait la longévité des seniors : étude suédoise

Le régime méditerranéen augmenterait la longévité des seniors : étude suédoise

L’analyse des habitudes alimentaires représente une facette utile à l’étude de l’alimentation et les relations avec la santé. Le modèle de la diète méditerranéenne a été associé à un risque réduit de mortalité au long de plusieurs études portant sur deux groupes de population les plus jeunes et les personnes âgées.

Dans cette recherche, les relations entre la composition en macronutriments, le régime méditerranéen, et la mortalité totale ont été évalués sur 1037 sujets (540 femmes) âges de 70 ans. La composition en macronutriments de la diète n'a pas été associée à la mortalité, alors que l'indice indicateur du régime méditerranéen a montré une association inverse significative. Comme attendu, les sujets inactifs, les fumeurs et ceux avec une circonférence de la taille importante avaient une mortalité plus élevée. Tandis que la réduction du risque a été caractérisée chez les personnes mariées et les plus instruits.

En conclusion, nous pouvons raisonnablement affirmer qu'une plus grande adhésion à un modèle de régime méditerranéen, en particulier par les céréales complètes, les aliments riches en acides gras polyinsaturés, et une quantité limitée d'alcool, prédit une longévité accrue chez les personnes âgées.

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org

POST-SCRIPTUM

  • Tognon G, Rothenberg E, Eiben G, Sundh V, Winkvist A, Lissner L.

    Age (Dordr). 2011 Sep ;33(3):439-50

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté