Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le brocoli est-il vraiment bon pour la santé ?
Le brocoli est-il vraiment bon pour la santé ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 juillet 2009 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Le brocoli est-il vraiment bon pour la santé ?

Le brocoli est-il vraiment bon pour la santé ?

Les Américains se shootent avec le brocoli depuis quelques années, parce qu’ils croient que le brocoli a des propriétés anti-cancer... Les Américains n ’en sont pas à une absurdité près !!

JPEG - 10.9 ko
Le brocoli est-il vraiment bon pour la santé ?

Pourtant, une étude récemment publiée par Riso P, Martini D, Visioli F, Martinetti A, Porrini M. indique que les légumes appartenant à la famille des Crucifères (CVs) auraient vraiment des propriétés anticarcinogènes. Les plantes appartenant à la famille des ‘Brassicacées’ contiennent des glucosinolates qui, sous l’action d’une enzyme endogène (la myrosinase), sont transformés en isothiocyanates. L’objet de leur étude était d’évaluer leurs effets protecteurs chez les fumeurs et les non fumeurs.


20 jeunes hommes – 10 fumeurs et 10 non fumeurs – ont été randomisés dans une étude avec cross over, et ont reçu 200 g de brocolis, puis un régime contrôlé durant 10 jours chacun. Chacun était son propre contrôle.

Les deux périodes étaient séparées d’une période de wash out de 20 jours.

Des échantillons de sang ont été collectés au jours 0, 10, 30 et 40 et une évaluation des altération de l’ADN a été faite, ainsi qu’une mesure de l’insuline-like growth factor-I (IGF-I) et l’histone deacétylase (HDAC).

La consommation de brocolis permet de réduire significativement les dommages de l’ADN à la fois chez les fumeurs (-51.0% ; P < 0.0001) et les non fumeurs (-22.2% ; P < 0.0001).

La consommation de brocolis n’a pas modifié l’activité HDAC et les niveaux de IGF sériques.
Ces résultats confortent le fait que la consommation de crucifères augmente la résistance cellulaire aux dommages de l’ADN.
 
Et voilà. En clair, mangez donc des brocolis... ou d’autres crucifères : cresson, moutarde, choux, navet, colza, raifort...
 
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Olivier GRYSON (IP:xxx.xx4.3.222) le 10 juillet 2009 a 17H40
Olivier GRYSON, 4 articles (Docteur en Pharmacie)

Je me permets de compléter votre article par une autre étude parue dans Cancer Prevention Research en avril 2009 qui a montré sur 48 sujets une réduction des ulcères et des cancers gastriques.

J’ai commenté cette publication à l’adresse suivante : www.regime-mediterraneen.fr/...

Source : Dietary Sulforaphane-Rich Broccoli Sprouts Reduce Colonization and Attenuate Gastritis in Helicobacter pylori–Infected Mice and Humans Akinori Yanaka, Jed W. Fahey, Atsushi Fukumoto, Mari Nakayama, Souta Inoue, Songhua Zhang, Masafumi Tauchi, Hideo Suzuki, Ichinosuke Hyodo and Masayuki Yamamoto Cancer Prevention Research 2, 353, April 1, 2009. doi : 10.1158/1940-6207.CAPR-08-0192

0 vote
par dfgdfgdfg (IP:xxx.xx9.28.227) le 21 juillet 2009 a 06H32
dfgdfgdfg (Visiteur)

On dirait que vous n’avez pas traduit tout l’article entièrement. Il y a des mots en anglais non traduits qui nuisent grandement a la qualité de l’article. Dommage :-(