Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La vitamine D : vertus et propriétés
La vitamine D : vertus et propriétés
note des lecteurs
date et réactions
31 mars 2010 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Votre santé par la nature, 47 articles (Naturopathe)

Votre santé par la nature

Naturopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
47
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

La vitamine D : vertus et propriétés

La vitamine D : vertus et propriétés

De mon temps, (avec les vieux, ça commence toujours comme ça, il n'y a pas de raison que ça change), la vitamine D était célèbre. C'est vrai aussi qu'à l'époque il y avait beaucoup de tuberculose, alors, l'huile de foie de morue était sur toutes les tables et au menu de presque tous les enfants de notre âge. Vous ne savez pas ce que vous avez perdu, c'est un délice. Avec cela, il y avait des préventoriums et des sanatoriums un peu partout. Qu'est-ce qu'on recherchait ? la mer et le soleil, la montagne, et tout ça pourquoi ? pour qu'enfin les enfants ne soient plus en manque de vitamine D. Et puis, cette précieuse vitamine est peu à peu tombée en désuétude. Et voilà que depuis peu, elle redevient célèbre.
A nouveau à l'honneur, car on s'est rendu compte que, si la tuberculose a, à peu prés disparue, mais pas tout à fait, d'autres maladies encore plus mortelles ont fait leur apparition à une grande échelle, comme les maladies cardio-vasculaires et le cancer. Et, à nouveau, on pense à notre vitamine D, et on y pense à tel point, que le docteur Servan-Schreiber a réuni 40 scientifiques internationaux pour tester l'efficacité de cette vitamine dans les maladies à la mode que sont devenues le cancer et les maladies cardio-vasculaires.
Et le résultat est sans appel, il y a unanimité pour témoigner qu'elle est essentielle pour la prévention de ces maladies, comme de l'ostéoporose, mais de cela on s'en serait douté. Et ils ont considéré qu'en plus, 75% des européens étaient en manque de vitamine D, surtout en cette période de sortie de l'hiver.
Ils ont considéré que la vitamine D est associée, indépendamment des autres facteurs de santé, aux risques de développer des maladies comme les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose en plaques et le diabète de type 1 chez l'enfant. Que par ailleurs, elle avait une influence sur la sévérité des maladies infectieuses comme la grippe ou maladies pulmonaires comme la pneumonie, ou encore l'insuffisance rénale chronique.

DESCRIPTION ET ROLE :

La vitamine D (ou calciférol) est vitale pour la santé des os et des dents, cela on le sait depuis longtemps car elle joue un rôle trés important dans le métabolisme du calcium et en particulier dans l'assimilation intestinale de ce minéral, tout en minimisant son élimination par l'urine. Elle comprend en fait un ensemble de substances liposolubles (qui sont solubles dans un corps gras) et peut être synthétisée directement par la peau, sous l'effet des rayons du soleil ; tellement qu'on l'a appelée aussi "vitamine soleil", mais également "vitamine antirachitique". On en ajoute souvent dans le lait des enfants pour prévenir précisément le rachitisme.
LES SOURCES ALIMENTAIRES DE VITAMINE D :
Le saumon, le thon rouge, les huîtres, les harengs, en fait les poissons gras, ceux à peau et non à écailles et les champignons chitakés séchés (source, fichier canadien sur les éléments nutritifs).

SOLEIL ET VITAMINE D :

C'est la principale source et elle est gratuite. La preuve, c'est surtout en hiver que l'on constate les plus grandes carences. On estime en effet, que l'exposition au soleil peut procurer de 80% à 90% de la vitamine D qui nous est nécessaire. Une simple exposition des mains, des avant-bras, du visage ou des jambes pendant 10 à 15 minutes entre 11h et 14h, à raison de 3 fois par semaine, suffit à assurer un apport adéquat à un adulte en bonne santé.
Il faut noter que la couleur de la peau entre pour une bonne part dans la fixation de cette précieuse vitamine. Et qu'au contraire de ce que l'on pourrait penser, ce sont les gens à la peau foncée ou basanée ou noire qui la fixe le moins bien. Il ne faut pas utiliser de la crème solaire et il n'est pas question non plus de rester des heures, car il est, pour la vitamine D, comme pour beaucoup de choses, un peu, elle est nécessaire et bénéfique, mais en excés, elle devient néfaste et l'exposition prolongée au soleil peut entraîner des cancers de la peau.
Nous avons déjà parlé des bienfaits du soleil ICI : http://santenature.over-blog.com/article-6388223.html

LES CARENCES :

D'abord les personnes les plus à risques ce sont les personnes à la peau mate ou noire. A tel point que les américains préconisent systématiquement un apport en vitamine D aux femmes noires enceintes. En tous cas ces personnes doivent s'exposer plus longtemps au soleil que les autres pour obtenir les mêmes résultats.
Autres personnes à risques, les végétaliens qui ne consomment ni viande, ni poisson, ni oeufs, ni produits laitiers, car leur alimentation en est pratiquement dépourvue.
Certaines maladies comme la maladie coeliaque peuvent entraîner un déficit en vitamine D.
Les personnes âgées également doivent être attentives, car l'organisme absorbe moins bien et synthétise mal cette vitamine. Et évidemment on voit apparaître l'ostéoporose.
Chez l'enfant on a vu que la carence entraîne le rachitisme, donc une mauvaise constitution osseuse et des troubles du sommeil. Cette maladie correspond chez l'adulte à l'ostéomalacie et se manifeste par une déminéralisation osseuse, mais aussi par de la diarrhée, de la nervosité et des sensations de brûlures dans la bouche et la gorge.

UTILITE :

- Indépendamment du métabolisme du calcium bien connu, la vitamine D aurait un effet protecteur contre plusieurs cancers, notamment le cancer de la prostate, du colon et du sein. Un apport quotidien de l'ordre de 25 à 50 nanogrammes (1000 UI à 2000 UI) procurerait une protection sans causer d'effets indésirables. Personnellement je pense qu'une alimentation normale avec consommation de poisson gras 2 à 3 fois par semaine et exposition raisonnable au soleil est suffisante et beaucoup plus naturelle.
Contre les maladies auto-immunes elle peut jouer un rôle important dans la génèse de la sclérose en plaques, l'arthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l'intestin.
On dit que les données les plus convaincantes sont pour le diabète de type 1 même si aucun essai clinique n'est encore venu les confirmer.
On constate des carences fréquentes dans les maladies de Crohn et la colite ulcéreuse.
Elle contribue à prévenir les troubles cardio-vasculaires en s'opposant à la calcification des muscles lisses des vaisseaux sanguins. Elle abaisse la production des cytokines pro-inflammatoires tout en augmentant celle des cytokines anti-inflammatoires. Elle contribue aussi, indirectement, à réguler la tension artérielle. Des chercheurs allemands ont estimé qu'une insuffisance généralisée en vitamine D pourrait être l'une des principales causes de l'augmentation remarquable des troubles cardio-vasculaires dans le monde.

CONTRE-INDICATIONS  :

On l'aurait deviné, l'hypercalcémie (taux trop élevé de calcium dans le sang), cela va de soi.
La vitamine D peut s'accumuler dans l'organisme et peut causer divers troubles comme maux de tête, nausées, vomissements, perte de poids, fatigue intense. Mais ces symptômes ne peuvent se produire que lors d'une supplémentation et cessent lorsque l'on arrête.
Nous avons déjà parlé de l'huile de foie de morue, le délice de mes jeunes années, qui peut permettre une supplémentation en vitamine D, mais elle est également une source de vitamine A, qui peut s'avérer toxique en surdosage. De plus, c'est un corps gras et votre foie sera peut être d'accord avec moi, il vaut mieux privilégier le soleil.

Retrouvez tous mes articles sur mon blog : Votre santé par la nature

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Ulysse (IP:xxx.xx7.205.206) le 3 avril 2010 a 23H24
Ulysse (Visiteur)

Le conseil très diffusé selon lequel il suffirait d’exposer avant-bras et visage pour activer la vitamine D, est complètement démenti par les statistiques de l’ostéoporose dans des pays comme la France où les femmes en burka ou en burkini sont fort peu nombreuses.

Par contre une étude canadienne montre que l’exposition au soleil du corps entièrement nu procure en quelques minutes un stock optimal de vitamine D.

0 vote
par boisvert (IP:xxx.xx6.92.55) le 4 avril 2010 a 06H48
boisvert (Visiteur)

Bien sûr que c’est beaucoup mieux et c’est d’ailleurs ce que je pratique,mais en hiver convenez que ce n’est pas facile et un peu c’est mieux que rien. Et en plus de la vitamine D il y a les effets bénéfiques de la lumière et en plein hiver c’est également un sacré plus.

0 vote
par doudou (IP:xxx.xx6.3.89) le 20 novembre 2013 a 08H44
doudou (Visiteur)

l’huile de foie de morue !!!! qu’elle horeur !!!