Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La vitamine D et les Français
La vitamine D et les Français
note des lecteurs
date et réactions
25 avril 2012
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La vitamine D et les Français

La vitamine D et les Français

On parle beaucoup de vitamine D ces derniers temps... mais où en sommes-nous ?

L'équipe de chercheurs a publié ses résultats dans le Bulletin d'épidémiologie français : ils se basent sur l'étude nationale nutrition santé (ENNS 2006-2007), dans laquelle ont été relevés divers facteurs anthropologiques et le taux sérique de la 25-hydroxyvitamine D (25(OH)D), ainsi que les facteurs associés aux risques de déficit « modéré à sévère » (<20 ng/ml) ou « sévère » (<10 ng/ml) identifiés par régression logistique multivariée.

Les analyses ont porté sur 1 587 adultes ne prenant pas de vitamine D. La concentration moyenne en 25(OH)D était de 23,0 ng/ml [22,3-23,6].

80,1% des adultes présentent une insuffisance (<30 ng/ml), 42,5% un déficit modéré à sévère, et 4,8% un déficit sévère.

Le risque de déficit modéré à sévère était associé au fait d’être né hors d’Europe, de ne pas partir en vacances, d’avoir un niveau d’activité physique bas, d’être sédentaire et de résider dans une zone à faible ensoleillement.

Le risque de déficit sévère était associé au fait d’être né hors d’Europe, de vivre seul et de ne pas partir en vacances, mais était indépendant du niveau d’activité physique et de sédentarité.

En conclusion, les déficits sévères en vitamine D en France sont peu fréquents et concernent des populations vulnérables (faible statut socioéconomique et exposition solaire réduite).

Les déficits modérés sont en revanche fréquents. La modification de certaines habitudes de vie, notamment l’augmentation de l’activité physique, devrait permettre de réduire leur prévalence.

POST-SCRIPTUM

SOURCES

  • Michel Vernay, Marie Sponga, Benoît Salanave, Amivi Oléko, Valérie Deschamps, Aurélie Malon, Katia Castetbon Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen), Institut de veille sanitaire, Université Paris 13, BobignyStatut en vitamine D de la population adulte en France : l’Étude nationale nutrition santé (ENNS, 2006-2007)

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Etudes Scientifiques
Mots-clés :
Vitamine D Nutrition