Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La télévision, une invention enchanteresse et désenchanteresse !
La télévision, une invention enchanteresse et désenchanteresse !
note des lecteurs
date et réactions
28 juin 2012
Auteur de l'article
Anne-Sophie Boulas, 1 article (Psychologue nutritionniste)

Anne-Sophie Boulas

Psychologue nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La télévision, une invention enchanteresse et désenchanteresse !

La télévision, une invention enchanteresse et désenchanteresse !

Grrr ! Voilà, encore un paradoxe de notre société moderne. Elle ne cesse de fournir des nouvelles technologies pour améliorer notre quotidien mais l’améliore-t-elle vraiment dans tous les sens du terme ?

Une revue de la littérature1, menée par des chercheurs de Loughborough University en Angleterre, portant sur 53 recherches provenant du monde entier, a démontré une relation certaine entre le temps passé devant la télévision et la consommation d’aliments très caloriques ainsi qu’une faible consommation de fruits et de légumes.

Les spectateurs sont exposés à de nombreuses publicités qui influencent leur choix vers des aliments très caloriques. Cependant, ils ont également prouvé que la publicité n’est pas le seul facteur. La télévision pourrait agir en diminuant la sensibilisation de la consommation alimentaire réelle, ce qui engendrerait une surconsommation. Ils ont constaté des comportements similaires tant chez les adultes que chez les enfants ou les adolescents.

Ce qui me chagrine, dans ces nouveaux comportements alimentaires, au-delà des conséquences sur le poids, c’est que l’on oublie que le repas n’a pas pour seule fonction de se nourrir, il a une fonction sociale importante. C’est un moment à privilégier et parfois même le seul moment pour la communication, l’échange dans une famille et l’apprentissage des règles de vie en société. Il resserre les liens familiaux. C’est pourquoi, à mon sens, il est très important qu’il ne soit pas parasité par la télévision.

Le repas, quand cela est possible, devrait être un moment magique pour tous les membres d’une famille.

POST-SCRIPTUM

  • Note 1 : Natalie Pearson, Stuart J.H. Biddle. Sedentary Behavior and Dietary Intake in Children, Adolescents, and Adults. American Journal of Preventive Medicine, 2011.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes