Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La nourriture en avion est-elle saine ?
La nourriture en avion est-elle saine ?
note des lecteurs
date et réactions
17 janvier 2011
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La nourriture en avion est-elle saine ?

La nourriture en avion est-elle saine ?

Vous prenez l’avion ? Long ou moyen courrier : est-ce que la nourriture prise en volant peut-être saine ? Oui  : ça dépend seulement de vous. Inutile de toujours blâmer les prestataires, même si parfois, je vous l’accorde, le menu n’est pas brillant. Pourtant, ce n’est qu’une question d’organisation.

avion

Quels choix vous faites et de la façon dont vous vous comportez... Votre vol est prévu à 13 H ? Prévoyez un en-cas sain pour éviter toute mauvaise surprise et toute faim intempestive. Un en-cas sain, c'est une boule de pain complet, un morceau de fromage, une pomme ou un fruit frais. 

Que manger sur le plateau ? Les portions sont en général assez menues. Pourtant, le gras se cache assez souvent.... notamment dans les desserts mousseux qui tiennent tout seuls. Le gras, saturé qui plus est, y est pour quelque chose. Pour trouver des fruits frais ou des crudités, il faut souvent être devant, en première ou presque. Alors pensez à emporter une pomme ou deux mandarines. Vous les mangerez dans l'avion sous peine de vous les voir confisquer aux US par exemple, ou dans tout autre contrée qui ne supporte pas la vue d'un végétal vivant. 

Surtout, pensez à boire de l'eau. La climatisation de l'avion est toujours très peu hydratée et vous perdez beaucoup d'eau snas vous en rendre compte, sauf peut être une sécheresse oculaire et un mal de tête à tout rompre après quelques heures de vol. Alors à vous la bouteille d'eau que vous finirez avant l'attero.

Attention aux boissons gazeuses, mais aussi à tous les aliments qui provoquent chez vous des flatulences : la cabine étant calibrée sur 2 500 mètres, les gaz vont avoir tendance à s'expandre un peu et donc, les gaz seront plus abondants.... vous voyez le tableau ? Alors oubliez les flageo ou autre fayots. Mais aussi, les avocats, les pois, fèves et tous les bonbons "sans sucre" qui contiennent des polyols genre xylitol. Croyez moi : il vaut la peine de lire les étiquettes pour ne pas se transformer en ballon de baudruche. 

 Mieux vaut miser sur des menus plutôt riches en protéines et ne pas prendre de risque avec les "substituts de repas" et autres spécialités riches en inuline.

Alors bon vol ! 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Nutrition