Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La chrono-alimentation ou quand manger, comment et quoi ?
La chrono-alimentation ou quand manger, comment et quoi ?
note des lecteurs
date et réactions
28 août 2012
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La chrono-alimentation ou quand manger, comment et quoi ?

La chrono-alimentation ou quand manger, comment et quoi ?

Si la variété faire largement partie des recommandations nutritionnelles, le facteur temps en est quasiment inexistant. La chrono-diététique se base à la fois sur les comportements alimentaires, la nature des aliments et les évènements chronologiques de la vie.

Chaque nutriment a son rythme ; ainsi les vitamines hydrosolubles (B, C) doivent être ingérées quotidiennement, alors que les liposolubles (A, D, E, K) peuvent être stockées par l’organisme. En outre, il y a des associations positives : la vinaigrette augmente fortement la biodisponibilité des caroténoïdes, la vitamine C améliore l’absorption du fer. D’autres sont négatives : les polyphénols du thé bloquent la disponibilité du fer de la viande, la vitamine B12 du foie ou des fruits de mer exclue la vitamine C des agrumes ou des crucifères.

La chronologie des aliments au cours du repas a également son importance. Ainsi les fibres des légumes améliorent le rassasiement quand elles précèdent celles des fruits.

La saisonnalité des aliments dépasse les seuls fruits et légumes : les sardines peuvent contenir jusqu’à 5 fois plus de calcium et d’oméga 3 selon le mois de leur pêche.

La préparation des aliments intervient également sur leur qualité nutritionnelle. Ainsi le lycopène est mieux absorbé si la tomate est cuite et écrasée.

La chrono-diététique varie au cours de la vie. Chez le sujet âgé, la synthèse protéique sera améliorée si 70 % des protéines sont ingérées au déjeuner, alors que chez le jeune, il vaudra mieux fractionner.

Pour l’espèce humaine, s’alimenter correctement n’est plus instinctif. Il faut donc apprendre à manger selon une chronologie programmée par les gènes.

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Mots-clés :
Aliments Nutrition