Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’Ail Rose de Lautrec, pour la santé et le goût !
L'Ail Rose de Lautrec, pour la santé et le goût !
note des lecteurs
date et réactions
5 août 2011
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

L’Ail Rose de Lautrec, pour la santé et le goût !

L'Ail Rose de Lautrec, pour la santé et le goût !

Aujourd’hui a lieu la fête de l’Ail Rose de Lautrec, l’occasion de rappeler toutes les propriétés bénéfiques de l’ail pour notre santé.
Reconnu pour ses propriétés gustatives et par l’IGP (indication géographique protégée), l’Ail Rose de Lautrec ravira le palais des gourmands, et pourra se savourer cru, cuit, ou même en légume !

Mangez de l’ail ! Ce condiment a tout bon : il donne un petit goût du Sud à nos plats tout en étant pauvre en calorie et riche en bienfaits. La consommation d’ail favorise, entre autres, la santé cardiaque et le bien être. Hérodote et Virgile ont relaté sur les bénéfices de cette plante. Dans l’Antiquité, les Egyptiens, les Chinois, les Grecs et les Romains reconnaissaient déjà l’utilité de l’ail. Ces dernières années, plus de 2000 recherches ont porté sur les propriétés thérapeutiques de l’ail.

 

En prévention contre le cancer

Fruit de l’analyse par 200 experts pendant cinq ans de 22000 publications scientifiques, un rapport du Fonds Mondial de Recherche contre le cancer, publié début 2008, considère l’ail comme un aliment anti-cancer puisqu’il protègerait des cancers digestifs. D’autres recherches scientifiques sont parvenues à la même conclusion. La AHQR (Agency for Health Research Quality), agence américaine de référence, a montré l’impact positif de la consommation d’ail sur les cancers suivants : côlon, prostate, oesophage, larynx, cavité buccale et ovaires. Des études en Chine ont par ailleurs démontré que les sujets qui consomment de l’ail ont des risques moins importants que les autres de développer un cancer de l’estomac.

Des chercheurs israéliens de l’Institut Weizmann près de Tel-Aviv ont, dès 2004, mis en lumière les effets d’un constituant de l’ail, l’allicine, sur les cellules cancéreuses de souris en laboratoire. L’allicine se forme quand les deux molécules de l’ail, l’alliine et une enzyme l’allinase, se mélangent. A doses massives pour une cellule, le mélange de ces deux produits est mortel. Les chercheurs ont donc mis au point une méthode pour marquer les cellules cancéreuses afin qu’elles soient les seules à réceptionner l’alliine. Ils injectent ensuite l’enzyme qui va, au contact de l’alliine, produire de l’allicine et détruire ainsi les cellules malades.

 

Une solution contre les maladies cardio-vasculaires

Même consommé en petites quantités, l’ail se révèle protecteur contre les maladies cardiovasculaires. Ingérer une gousse d’ail par jour suffirait pour obtenir un abaissement significatif du taux de cholestérol sanguin, et en particulier du mauvais cholestérol LDL. Baisse de la tension artérielle, fluidification du sang et amélioration de la coagulation, la consommation d’ail aide à prévenir l’athérosclérose et la thrombose.

Une récente étude de chercheurs australiens a mis en évidence les bénéfices de l’ail chez les personnes hypertendues. L’ail réduirait la tension en diminuant la pression systolique.

Pauvre en sodium, l’ail, de par son rôle cardio-protecteur et son goût savoureux, peut, en outre, être intégré à volonté dans les régimes sans sel.

 

Les petits bobos du quotidien

L’action antiseptique de l’ail soignera piqûres de moustique, morsures, rhumatismes, douleurs à la colonne vertébrale, cors, durillons ou verrues…l’ail est votre remède, que ce soit en friction ou en emplâtre.

En période de toux, rhume et asthme, l’ail facilite également l’expulsion des mucosités, grâce à l’allicine et à ses éléments soufrés. L’ail un allié beauté L’ail, en véritable partenaire, mange les graisses. Il stimule le système immunitaire, fortifie les os et améliore l’état de la peau, des cheveux, des ongles, et lutte même contre la cellulite grâce à sa composition riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

L’ail doit son odeur et sa saveur caractéristique au soufre dont il est riche. Le soufre et le zinc participent activement à la fabrication de la kératine, le principal composant des cheveux. De plus, comme l’ail améliore la circulation sanguine, le sang nourrit les cheveux en transportant les nutriments indispensables à leur pousse jusq’aux racines.

 

Composé de l’ail (pour 100 gr)

Energie 135 Kcal, Eau 64 gr, Glucides 27.5 gr, Lipides 0.1 gr, Protides 6 gr

Fibres 3gr, Vitamine C 30 mg, Vitamine B1 0.2 mg, Vitamine B6 1.2 mg,

Soufre 200 mg, Calcium 38 mg, Magnésium 21 mg, Potassium 446 mg, Sodium 10 mg

La rédaction CareVox

POST-SCRIPTUM

SOURCES

  • Communiqué de presse du Syndicat de Défense du Label Rouge et de l'IGP Ail Rose de Lautrec- 04/08/2011
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes