Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Journée de lancement d’un centre de l’obésité sévère adulte et infantile
Journée de lancement d'un centre de l'obésité sévère adulte et infantile
note des lecteurs
date et réactions
29 janvier 2013
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Journée de lancement d’un centre de l’obésité sévère adulte et infantile

Journée de lancement d'un centre de l'obésité sévère adulte et infantile

En 2012 dans le cadre du plan obésité 2010-2013, l’ARS Ile-de-France labellisait à l’AP-HP 3 centres spécialisés pour la prise en charge pluridisciplinaire de l’obésité sévère et l’organisation des filières de soins dans la région, et le ministère de la santé désignait parmi eux 2 « centres intégrés ». Samedi 19 janvier, experts de l’obésité, chercheurs, médecins, chirurgiens et associations de patients échangeront au cours de la journée de lancement de l’un d’eux : le centre intégré nord francilien de l’obésité sévère adulte et infantile. L’occasion de revenir sur ces structures qui se mettent en place avec un objectif : faire avancer la recherche et la connaissance, prévenir et soigner l’obésité, devenue en quelques années un enjeu majeur de santé publique.

En 10 ans, l’obésité est devenue un enjeu majeur de santé publique et un véritable fléau. En France, en 2012, on compte 32,3% des adultes en surpoids et 15% présentant une obésité. Chez les enfants, l’obésité et le surpoids représentent 3,5 % et 4,5 %, des pourcentages qui ont doublé en 10 ans. Les causes de l’obésité sont multiples. Son développement repose sur des facteurs biologiques, comportementaux et environnementaux.

Pour adapter au mieux le système de soins à l’épidémiologie de l’obésité et notamment à la prévalence accrue de ses formes les plus sévères, qui concernent près de 4% de la population adulte, le plan obésité 2010-2013 prévoyait notamment d’identifier sur le territoire national des « centres spécialisés » et des « centres intégrés » pour la prise en charge pluridisciplinaire des patients atteints d’obésité sévère ou multi-compliquée.*

· Les centres spécialisés ont 2 missions principales : prendre en charge l’obésité sévère et promouvoir la prise en charge pluridisciplinaire et contribuer à organiser la filière dans chaque région, rendre l’offre plus lisible pour les patients comme pour les professionnels et faciliter la diffusion des compétences sur le territoire. 37 ont été labellisés par les ARS.

· Les centres intégrés sont des centres spécialisés qui assurent diagnostics et traitements très spécialisés (génétiques, maladies rares) et sont engagés dans la recherche, la formation, l’enseignement et l’innovation. 5 ont été labellisés par le Ministère des affaires sociales et de la santé.

L’AP-HP dispose ainsi depuis juillet 2012 de 3 centres spécialisés dont 2 intégrés :

- Le centre intégré nord francilien : Avicenne, Jean-Verdier, Bichat, Louis Mourier, Robert-Debré ;

- Le centre intégré « zone centre » : Pitié-Salpêtrière, Trousseau, Ambroise Paré, Necker, Cochin, Berck, Hendaye, CHIC Créteil ;

- Le centre spécialisé « zone sud » : Antoine Béclère, Bicêtre, Paul Brousse, Henri-Mondor, HEGP.

Zoom sur le centre intégré nord francilien

Le centre intégré nord francilien est constitué de 3 groupes hospitaliers et 5 hôpitaux de l’AP-HP, les hôpitaux universitaires Paris Seine Saint-Denis (Avicenne et Jean-Verdier), les hôpitaux universitaires Paris Nord Val-de-Seine (Bichat et Louis Mourier) et l’hôpital universitaire Robert-Debré, 2 universités (Paris VII Diderot et Paris XIII Nord) et des structures de recherche (3 unités INSERM U695, U557, U773, 2 centres d’investigation clinique, 1 centre de recherche clinique et 1 centre de recherche sur les volontaires sains).

Il regroupe les compétences d’équipes pluridisciplinaires spécialisées réunissant chirurgiens de l’appareil digestif, médecins, anesthésistes, endocrinologues, nutritionnistes, psychologues, psychiatres et pédopsychiatres qui ont développé une offre de soins et un plateau médico-technique complémentaires, permettant l’exploration et la prise en charge exhaustive des patients, y compris les plus complexes.

Véritable plateforme d’expertises, il a pour objectif de rendre visible et accessible à tous, les activités de prise en charge de l’obésité dans le cadre d’un maillage territorial. Il contribue à la recherche et à la progression de la connaissance dans le domaine des mécanismes, des conséquences et de la prise en charge de l’obésité et développe en lien avec les associations des programmes d’éducation thérapeutique.

Coordonnateurs du centre, les Prs Jean-Claude Carel, Simon Msika et Paul Valensi, se félicitent de ce lancement : « Ce centre unit les forces d’acteurs et structures de soins, d’enseignement et de recherche impliqués depuis plus de 10 ans dans la lutte contre l’obésité. Tourné vers l’innovation et la recherche, il va permettre de mieux comprendre, prévenir et prendre en charge l’obésité sévère adulte et infantile au sein d’un territoire où la population est nombreuse, souvent socialement défavorisée et particulièrement atteinte. »

 

* En savoir plus sur le plan obésité : site du ministère des affaires sociales et de la santé

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté