Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
J’ai un gros ventre... Que faire ?
J'ai un gros ventre... Que faire ?
note des lecteurs
date et réactions
26 mars 2013 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Thomas, 14 articles (Rédacteur)

Thomas

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
14
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

J’ai un gros ventre... Que faire ?

J'ai un gros ventre... Que faire ?

Avoir un gros ventre ne renvoie pas toujours une silhouette flatteuse. Aussi il n’est jamais trop tard pour agir et être bien dans sa tête en acceptant son corps. Inutile de souhaiter un ventre extra plat à grande vitesse mais plutôt respecter des rondeurs gracieuses et naturelles acquises de façon progressive et durable. Elles apporteront de plus amples satisfactions.

Faire le constat d’un ventre trop gros entraîne des difficultés à fournir sa garde robe. La motivation aide à trouver les solutions pour atténuer ce malaise. En premier, il est important de s’assurer du bon transit intestinal. Les colons encombrés, obstrués, emmagasinent les déchets alimentaires. La constipation s’installe, l’abdomen s’arrondit puis devient ce gros ventre tant détesté.

Dans ce cas, il est conseillé de modifier son alimentation. Ajouter les fibres des légumes et fruits, avaler du magnésium, par exemple la dilution un verre par jour de chlorure de magnésium (en plus du soutien énergétique, le magnésium nettoie les intestins).

Souhaiter perdre du ventre demande des efforts et un engagement volontaire pour obtenir satisfaction. Un régime alimentaire passe par l’hygiène de vie des éléments absorbés. Des abus de nourriture sont souvent la conséquence du stress.

Les grignotages de produits très sucrés, trop salés, de boissons excessivement gazeuses sont sources de surpoids. Le mal-être conduit au malaise. Doser son assiette, juste la dose nécessaire adaptée aux besoins du moment. Ne pas se resservir aide grandement à maigrir du ventre. Supprimer autant que possible l’alcool, les biscuits salés ou sucrés, les plats préparés trop riches, les matières grasses abondantes.

Pensez à avoir une pomme dans son sac comme coupe faim.

Tous ces efforts seront concluants et pourront être renforcés par les massages abdominaux pour diminuer l’enveloppe de graisse sur le ventre. Allongé sur le dos, assis ou debout : prendre le temps de pincer entre ses doigts, l’épaisseur de peau, continuer ainsi sur toute la surface du ventre.

Il est facile aussi de masser dans le sens du péristaltisme intestinal : débuter à la base de l’appendicite à droite, monter jusqu’à la hanche, traverser sur l’abdomen sous les côtes puis descendre de la même manière à gauche, reprendre plusieurs fois. En respectant de droite à gauche. Un massage anti-cellulite sur le ventre s’associe à la lutte contre la constipation.

La réussite sera complétée par des mouvements pour renforcer la sangle abdominale. C’est elle qui maintient les organes dans la cavité et leur évite de rebondir en faisant un gros ventre. Les effets se feront sentir également sur l’arbre vertébral en limitant sa cambrure.

La nouvelle posture offrira une allure d’équilibre avec juste les cambrures et rondeurs naturelles, souples et adaptées à la corpulence de chacun. Le bien-être dans sa tête et dans son corps à portée de volonté et de bonheur.

SOURCES

  • Recevez gratuitement 4 vidéos de formation pour apprendre à perdre du ventre et retrouver un ventre plat en quelques semaines sur :

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Commentaires
3 votes
par Pascal (IP:xxx.xx8.234.243) le 26 mars 2013 a 17H36
Pascal (Visiteur)

Gros ventre= fermentation bactérienne dans l’intestin.

Les bactéries pathogènes mangent avant et le corps ingère du résidu de ce qu’ont mangé les bactéries. Ensuite, il y a ouverture des guanyline-cyclases dans la paroi intestinale, laissant entrer les macromolécules dans la circulation sanguine, mettant en marche le système de défense de l’organisme = maladies auti-immunes.

Ces mêmes guanyline cyclases se trouvent aussi dans la barrière hémato-encéphalique donc des macro-molécules passent dans le système nerveux = maladies neuro-dégératives.

J’espère avoir fidèlement résumé le sujet de prédilection du Docteur Bruno Donatini.

5 votes
par Stephn (IP:xxx.xx0.93.47) le 26 mars 2013 a 18H38
Stephn (Visiteur)

100% Ok avec cet article. J’ajouterai que si le ventre est gros, c’est que le corps est en surplus de toutes sorte depuis un bon moment, gras, sucres, toxines, et que le système est en surchauffe. Dans ce cas, et suivant les possibilités de chacun, autant en profiter pour faire une CURE, voir un JEUNE pendants quelques semaines, renseignez vous. Par exemple, NE MANGER QUE des fruits et légumes, a volonté sous toutes ses formes pendant 1 MOIS. (pas de laitage, pas de gras, pas de sucres, pas de protéine animale) Le JEUNE permet de PURIFIER le corps de toutes ses surcharges, et de résoudre un nombre important de pathologie.

4 votes
par Pffffff (IP:xxx.xx1.208.136) le 26 mars 2013 a 20H35
Pffffff (Visiteur)

"Masser dans le sens du péristaltisme intestinal de droite a gauche " mais quel mauvais conseil ! C’est exactement l’inverse qu’il faut faire , il faut partir du milieu/bas , face a l’ampoule rectale puis remonter dans le sens anti horaire de gauche a droite , en massant avec la pointe des doigts la matière vers la sortie ( haut - bas / puis droite-gauche sur le transverse , puis bas - haut sur le colon ascendant ) Votre méthode c’est celle qui risque de créer des grosses occlusions en tassant la matière !

imaginez que vous voulez faire sortir la terre d’un tuyau d’arrosage , si vous poussez de trop haut , rien de sortira, alors que si vous voulez faire sortir la terre il vous faudra commencer par faire sortir la terre la + proche de la sortie du tuyau

Je sais c’est un peu compliqué car le massage est un métier !