Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Influence de la mémoire sur la satiété
Influence de la mémoire sur la satiété
note des lecteurs
date et réactions
16 avril 2013
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Influence de la mémoire sur la satiété

Influence de la mémoire sur la satiété

La régulation cérébrale dans la zone de l’hippocampe (siège de la mémoire), semble ouvrir de nouvelles voies en matière de régulation de la prise alimentaire. En effet, des expérimentations ont montré que le souvenir d’un précédent repas, pouvait jouer sur la prise alimentaire des repas suivants.

Pour cela, des chercheurs ont séparé un groupe de 100 sujets en 2. Ils ont présenté visuellement un bol de 300 ml de soupe au premier groupe et un de 500 ml au 2ème groupe. Grâce à une manipulation via une pompe, contrôlée par ordinateur, remplissant ou vidant le bol. La moitié des volontaires de chacun des 2 groupes, a réellement consommé 300 ml de soupe et l'autre moitié 500 ml. Les chercheurs ont ensuite évalué le niveau de faim/rassasiement des 4 groupes, immédiatement, puis 1, 2 et 3 heures après la prise du repas. Vingt-quatre heures plus tard, les chercheurs présentaient aux 4 groupes un bol de soupe d’un volume de 400 ml et leur demandaient d’en évaluer la capacité de rassasiement.

Les résultats ont montré que, si la quantité ingérée a directement influencé le rassasiement juste après le repas, après 2 ou 3h, la satiété était à l’inverse plus influencée par la quantité perçue visuellement que par la quantité réellement ingérée (la vue d’un bol de 500 ml étant plus « rassasiante » que celle du bol de 300 ml). Le lendemain, les sujets ayant visualisé la veille les bols de 500 ml, attendaient d'un bol de 400 ml un rassasiement significativement supérieur comparativement à ceux ayant vu antérieurement le bol de 300 ml.

Les auteurs concluent que la mémoire joue un rôle sur la satiété et que ces résultats ouvrent de nouvelles voies pour réduire les prises alimentaires.

 

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org

POST-SCRIPTUM

  • Brunstrom JM, Burn JF, Sell NR, Collingwood JM, Rogers PJ, et al. (2012) Episodic Memory and Appetite Regulation in Humans. PLoS ONE 7(12) : e50707. doi:10.1371/journal.pone.0050707

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Mémoire Satiété