Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hommes et primates : "pas pareil", les gènes le disent
Hommes et primates: "pas pareil", les gènes le disent
note des lecteurs
date et réactions
6 juin 2012
Auteur de l'article
Monique LASRY, 16 articles (Diététicienne)

Monique LASRY

Diététicienne
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Hommes et primates : "pas pareil", les gènes le disent

Hommes et primates: "pas pareil", les gènes le disent

"Les humains possèdent deux haplotypes* qui diffèrent radicalement et permettent une plus grande efficacité dans la synthèse des acides gras polyinsaturés. On ne les retrouve ni chez les primates ni chez les hominidés archaïques."

Et voilà , les singes et nous sommes différents car nous synthétisons mieux les Acides Gras Polyinsaturés. Mais oui vous savez ce que c’est les AGP : on nous a bassiné il y a quelques décennies avec le tournesol et son huile, indispensables pour avoir des graisses insaturées ; A la suite de quoi, après une passion (qui dure, c’est un vrai amour) pour l’huile d’olive, sont apparus les bon gras des poissons des mers froides : saumon, hareng… Ils sont toujours extraordinaires sur le moment parce qu’ils comblent un manque ; après quoi on revient à plus compliqué, mais plus vrai : l’équilibre. Le tournesol (et d’autres) fournit des omégas 6, l’olive des omégas 9 et les poissons gras (mais d’autres huiles aussi) des omégas 3.

On suppose que cette différence d’efficacité dans la synthèse des AGP est liée à l’évolution de l’homme et de la taille de son cerveau, car les AGP sont des constituants essentiels des phospholipides de la matière grise du cerveau et aussi parce que non seulement les primates (les singes) mais aussi les hominidés archaïques ont cette différence.

RÉSUMÉ : mangez des huiles diverses mais ajoutez toujours de l’huile d’olive, et des oeufs et poissons des mers froides (saumon harengs..) ; et surtout mangez-les CRUS (ou peu cuit) ; car après cuisson ils sont transformés et perdent beaucoup de leur intérêt nutritionnel. Clipart poissons

*Un haplotype est un ensemble de gènes situés côte à côte sur un chromosome. Ils sont généralement transmis ensemble à la génération suivante, et sont dits « génétiquement liés ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes