Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Gros ventre : Au secours ! "Il" est au régime !
Gros ventre: Au secours ! "Il" est au régime !
note des lecteurs
date et réactions
24 août 2012 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Docteur Thierry Hazout, 6 articles (Médecin)

Docteur Thierry Hazout

Médecin
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
6
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Gros ventre : Au secours ! "Il" est au régime !

Gros ventre: Au secours ! "Il" est au régime !

À force de reprendre du cassoulet en vous traitant d’anorexique, l’homme qui partage votre vie a doublé de volume. Toutes nos recettes pour réduire votre moitié sans risquer la crise conjugale ! ! !

Cela commence toujours vers la fin février, un samedi après-midi, où l'on s'est enfin résolu à classer les photos de vacances de l'été dernier. Autour de la table, les enfants s'arrachent les clichés. Tout à coup, une petite voix s'écrie : " C'est qui, le gros monsieur, de dos ?" Mi-gênée, mi-hilare, vous désignez la silhouette faisant vaguement la sieste sur le canapé. Laquelle se déplie, remonte sa ceinture en rentrant tellement le ventre qu'il semble ressortir entre les omoplates et s'empare de la photo comme s'il s'agissait de la profession de foi de Jörg Haider. Et là, le débat commence. Dans un premier temps, l'homme calque sa défense sur sa vieille stratégie dite de « retour de séminaire-force de vente-mon œil ». Tête sur le billot, n'avouer jamais. « Mais non, je n'ai pas grossi. - Ben si, Marco. - Mais non. - Marco, dès ce soir, tu commences un régime. » Et c'est le début d'un cauchemar dont votre couple ne sortira indemne qu'au prix d'une rigoureuse discipline.

Mesurer l'ampleur des dégâts …

Première étape, l'épreuve de la balance. Pour que le sujet grimpe dessus, il faut agir comme lorsqu'on veut introduire un cheval rétif dans un van : lui bander les yeux et le pousser à reculons, gentiment mais fermement, en lui tenant les naseaux tout en flattant l'encolure. Vous remarquerez, attendrie, qu'à l'image de l'élève de CM 2 gavé de M&M's, l'homme d'âge mûr pense qu'en rentrant le ventre, il pèsera moins lourd.. Vous n'oublierez pas de vérifier que votre mari ne tente pas de tricher en prenant appui sur le radiateur du bout des orteils, ça s'est vu. Préalablement, vous aurez pris soin de changer les piles, parce que, quoi qu'il arrive, vous entendrez : 86,7. Mais elle est complètement nase ta balance, ma pauvre. Ou encore : « On ne comprend rien avec ces chiffres digitaux. Tu lis un 6, toi ? Moi, je suis sûr que c'est un zéro. » Puis : « De toute façon, ce qui compte, c'est la masse grasse. Ce que tu prends pour une surcharge, c'est du pur muscle ». Ne rien écouter, mais noter son poids sur un agenda et lui annoncer la bonne nouvelle : dans huit jours, il pèsera 2 kilos de moins, et ça n'est qu'un début.

Adopter le régime qui convient

Ne me dîtes rien, je sais ce que vous allez entendre. A 99,99 % de probabilités, il exigera de suivre le régime Montignac, parce que, dans les années 80, il a lu qu'on a droit au vin, au pain ou aux pommes de terre. Dissipez immédiatement le malentendu ; le fameux verre de vin, ça n'est pas après chaque bouchée de gratin dauphinois. Le pain, ça n'est pas pour confectionner un sandwich aux frites. Tout régime dissocié exige que l'on maîtrise parfaitement des règles de diététique pas évidentes souvent, ils lisent la préface du livre et crié : « J'ai tout compris ». Après, ils mangent du saucisson trempé dans de la béarnaise, et : « tu vois, il n'y a pas un gramme de féculent dans ma méthode. „ Allez comprendre, ça ne marche pas. Non, la seule solution pour qu'un homme comprenne comment on maigrit, c'est de lui marteler : « Y'a pas, y'a pas, il faut diminuer l'apport. „ Tenter les substituts de repas ou produits allégés chimère : ils détestent car il n’aime pas avoir faim. Pas fous ! !
Proposer un bon petit régime HYPER PROTEINÉE MIXTE poisson homard, plateau de fruits de mer… , c'est simple, efficace, et surtout il mange à sa faim ! Afin de ne pas le braquer, faites un geste symbolique et introduisez dans sa diète personnalisée deux aliments de son choix parmi « SA » liste de bonnes choses : boulettes de sa mère, petites friandise bien masculine, un peu de très bon vin…
Flattez le… puisque vous avez des arguments…

L'aider dans la bonne humeur

De deux choses l'une : ou vous le laissez se débrouiller tout seul et il ne maigrira pas, ou vous prenez les choses en main. C'est à vous d'organiser les repas familiaux, un bien petit effort quand on pense à votre satisfaction de redécouvrir un tout jeune homme dans votre lit d'ici à quelques mois. Bon. Comme vous le savez peut-être, les deux ennemis d'un régime sont les mêmes que ceux d'un couple qui dure : la fadeur et l'ennui. L'homme a horreur du vide, aussi, une grande assiette avec trois fois rien dedans peut l'effaroucher.
Préférez des coupelles à dessert et attention à la taille des couverts : les grandes cuillères qui font « gloups-gloups, c'est déjà fini, elles sont à bannir. Un bon truc, balancer des tonnes de persil en décoration : ça meuble et c'est une telle réserve de vitamine C qu'une clémentine en crèverait si elle venait à l'apprendre. Ensuite, ne jamais hésiter à survendre les plats.
Ne dites pas, morose : « Ce soir, c'est : morue bouillie + brocolis à l'eau + jus de citron ».
Claironnez gaiement : « Ce soir, c'est le délice de l'Atlantique et sa ronde de petites merveilles du potager tout juste émoustillées d'un trait d'agrume. >>
Privilégiez les choses compliquées à manger : crabe entier, papillotes fermées à double tour avec du fil barbelé, sardines pleines d'arêtes, tout ce qui prend du temps est bon pour la cause, car plus on traîne à table, plus on se sent rassasiés. Reste le problème du déjeuner : 80 % des hommes ne rentrent pas chez eux à midi, autant dire que cantine, bistrot du coin ou repas d'affaires risquent fort de saboter les efforts de la veille. Aidez votre mari à bien choisir son menu, ce truc mémotechnique de mon cru (dont je ne suis pas peu fière) : « Commander quelque chose de vert. Ne jamais rien manger de jaune. >> Pourquoi ? Parce que le pain, la quiche, le fromage, la pomme de terre, les pâtes, le maïs, la blanquette, les sauces hollandaise, béarnaise, mayonnaise, la tarte au citron et les veufs à la neige, c'est toujours un peu jaune. Alors que le vert, sauf les pistaches, c'est tout bon.

Déjouer mauvaise foi et consommation clandestine

EN marketing, il s'agit d'un phénomène bien connu : prenez votre pot de crème Minceur. Vous savez bien que vous n'en utilisez qu'une noisette chaque soir. Or, en quinze jours, vos 200 ml sont liquidés, pire que le mystère des grandes pyramides. jusqu'au jour où vous constatez que le ventre de votre mari, ce grand gaillard qui ricane de votre propension à vous tartiner avec des illusions emballées dans un packaging flatteur, la panse de votre époux donc fleure bon les essences de pépins de raisin. Consommation clandestine. Et les professionnels estiment qu'au moins 30 %, des hommes y ont recours, en piochant sur les étagères de leur femme. Lors d'un régime, ce défaut véniel est érigé au rang de règle. Dès que vous êtes endormie, plouf, un petit tour dans le frigo. Dès que vous êtes au téléphone, gloup, une rasade de scotch derrière la cravate. Et à moins d'être pris sur le fait, tous ces félons préféreraient avaler un camion-citerne de Slim-Fast plutôt que de l'avouer. À ce fléau, une solution simple : planquer les alcools et apéritifs dans le placard de l'aspirateur (en général, ils ne savent pas où il se trouve) et coller une photo en maillot de bain sur le réfrigérateur. pas la leur, non. Pour les motiver à coup sûr, comptez plutôt sur Pamela Anderson.

Maintenir la pression jusqu'au relevé des compteurs

En général, la première semaine se passe à merveille. Un matin, votre mari donc va même vous dire : << Tiens, mon jean ne me serre plus, j'arrête , en tendant la main vers le pain brioché. C'est là qu'il va falloir se battre, expliquer, trouver les mots. L'idéal est d'adopter un ton didactique, mais pas pète-sec : « Tous tes efforts seraient réduits à néant. Tu risques le rebond adipeux, c'est bien pire que le mal. „ S'il ne comprend toujours pas qu'un régime, c'est minimum trois semaines pour que le corps comprenne qu'il doit changer de rythme, soyez ferme : « Tu lâches cette brioche ou je te coupe un doigt.
En effet, un peu de constance vaut la peine. En vingt jours, un homme peut perdre l'équivalent de ce que vous perdez en en quelques semaines. D'ailleurs, la récompense est proche. Deux lundis plus tard, le verdict tombe : ça y est, on a gagné, il pèse 77 kilos ! Le seul problème c'est que nous aussi, le stress, sûrement !

Stratégie gagnante pour décider un homme à maigrir

A l' heure de la diète, l'homme n'est pas toujours pleinement consentant. Or, condamner un innocent à vivre au quotidien l'enfer d'un régime sans passer pour une colossale chieuse est une gageure qui demande du doigté. La flatterie la plus épaisse est une bonne base de départ : « Ainsi, tu pourrais être encore plus beau qu'aujourd'hui ? Personnellement j'ai du mal à y croire, je demande à voir. Il convient toutefois de ne pas masquer l'ampleur de la tache : lui faire croire que perdre 5 kilos est aussi facile que de les prendre ne sert à rien. En revanche, on pourra utilement valoriser le challenge en disant : « Un régime, c'est pire qu'arrêter de fumer, qui est pire que décrocher de l'héroïne, qui est pire que passer un week-end avec ton beau-frère. Seuls les plus costauds résistent. » Plus noble sera le défi, plus il aura envie de le relever (tactique éprouvée du « t'es pas cap )) qui fit la fortune de MM. Stallone, Van Damme et Schwarzenegger). Pour l'encourager, ne pas hésiter à lui rappeler les injustices de dame nature : à quantité de nourriture égale, l'homme maigrit et la femme voit ses cuisses doubler de volume. Comme en marketing, il convient dans tous les cas, de lui faire miroiter un plus produit », en récompense de ses efforts : le droit au port de T-shirts serrés, un regain d'énergie dans ses activités physiques, moins d'essoufflement lors de la poussée du chariot dans les allées du Auchan, et peut-être, l'opportunité de passer pour le grand frère de son fils, sur la plage, l'été prochain.

Vidéo pour mieux comprendre le syndrome du "gros ventre" :
 

https://sites.google.com/site/&...

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
(IP:xxx.xx9.124.107) le 24 août 2012 a 14H09
 (Visiteur)

Qu’il reprenne le sport surtout... Les régimes c’est bien, mais s’affaler sur le canap, même après une purée de brocoli ne fera jamais autant maigrir qu’une bonne suée sportive.

4 votes
par piloudu62 (IP:xxx.xx7.166.254) le 24 août 2012 a 15H51
piloudu62 (Visiteur)

25ans que je fais des régimes, des "attentions à ce que tu manges", j’ai même fait les régime weight watchers, et même les dangeureux dunkan ou autre... Bah rien n’a marché j’ai perdu, j’ai repris, j’ai perdu, j’ai repris. La seule chose qui m’a fait perdre du poids, c’est etre amoureux... à mes deux relations je perdais 20kg, mais à la rupture je reprenais avec qq kg en plus :/ J’ai fait 1an avec repas équilibré, et 8h de sport par semaine(4h de natation, 3h de marche et 1h de muscu) je n’ai absoluement RIEN perdu !!!

5 votes
par Ronfladonf (IP:xxx.xx0.172.213) le 24 août 2012 a 18H16
Ronfladonf (Visiteur)

Mouais... Décrire cette façon de faire maigrir son homme fait penser à un guide de dressage pour chiens.

Après, je suis un exemple vivant de ce que les nourritures "industrielles" n’aident pas : entre les emballages au BPA (il n’est pas interdit pour les adultes, et encore moins pour les femmes enceintes alors qu’il est interdit pour les nourrissons, va copmprendre), l’huile de palme dans tous les légumes, etc...

Depuis qu’on cuisine des légumes frais, qu’on mange nos burgers maison, etc... et qu’on évite tous les plats préparés, j’ai perdu 10kgs en m’affalant toujours autant comme une m... sur mon canap.

L’important, contrairement à ce qu’on imagine, c’est pas d’y croire, c’est de SAVOIR qu’on va maigrir et ne jamais en douter. Ensuite, la nourriture saine, le sport ne sont que des moyens (un peu douloureux pour le sport je trouve) pour s’en convaincre.

1 vote
par Paul (IP:xxx.xx9.41.10) le 26 août 2012 a 21H12
Paul (Visiteur)

D’accord avec ronfladonf, le seul régime à faire c’est de bannir toute nourriture issu de l’industrie agroalimentaire...