Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Fêtes de fin d’année : mangeons en paix !
Fêtes de fin d'année : mangeons en paix !
note des lecteurs
date et réactions
23 décembre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Florian Saffer, 57 articles (Diététicien Nutritionniste)

Florian Saffer

Diététicien Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
57
nombre de commentaires
15
nombre de votes
2

Fêtes de fin d’année : mangeons en paix !

Fêtes de fin d'année : mangeons en paix !

Pour beaucoup de mes patients les fêtes de fin d’année sont un stress majeur. Beaucoup  imaginent que leur poids va s’envoler.  Ces repas qui sont censés être des bons moments peuvent être gâchés par cette appréhension. Mon rôle de professionnel de santé est d’être rassurant et de tout faire pour que ces repas restent synonymes de convivialité et de plaisir.

Il est important de savoir que lorsque l’organisme se retrouve en situation de surconsommation d’énergie, comme c’est le cas pendant les fêtes de fin d’année, les centres de la faim sont informés qu’un surplus d’énergie a été stocké (graisse).
Ces centres de la faim vont donc enclencher des mécanismes de régulations : concrètement, les jours suivant des excès, la faim est fortement diminuée et notre appétit se tourne vers des aliments moins caloriques (légumes, laitages…). Cette régulation permet de perdre rapidement les éventuels kilos stockés pendant les fêtes. Rassurant n’est ce pas ?

Toutefois cette régulation ne peut fonctionner que dans un cadre propice. En effet il n’est pas rare que les excès de Noël jouent les prolongations sur tout le mois de janvier.

Voici quelques astuces permettant de créer ce cadre propice :

Ne laissez pas les boites de chocolats visibles. Nous sommes tous pareil : il suffit de passer devant la boite pour faire une pioche. Ranger les boites dans le placard que vous ouvrez le moins souvent.
Ne vous les interdisez pas pour autant. Gardez-les pour des moments vraiment plaisants (un petit chocolat à la fin du repas avec le café par exemple).

Pensez à évaluer votre faim avant les repas. « Comment ai-je faim ? ». Si votre faim est basse limitez –vous à de petites quantités. Je vous conseille également de visualiser mentalement les quantités qui vous paraissent suffisantes. « Je pense qu’avec un bol de soupe, une tranche de pain, un petit morceau de fromage et deux clémentines je devrais être rassasié ». Vous remarquerez qu’en faisant cet exercice de visualisation nous visons souvent juste.

Limitez votre consommation de boissons caloriques : jus de fruits, soda…mais aussi alcool. Les calories apportées par les boissons ne sont pas prises en compte par notre centre de régulation de la faim. 
"L'idéal diététique n'existe pas : manger équilibré c'est finalement manger avec une succession de déséquilibres"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par www.nicolassahuc.fr (IP:xxx.xx1.142.30) le 23 décembre 2009 a 15H50
www.nicolassahuc.fr (Visiteur)

Merci pour ces conseils pratiques qui vont nous aider pour ces fêtes. Ce que je fais aussi c’est éviter de rester à jeun trop longtemps avant les repas. Je fais un encas ou un petit déjeuner plus rapproché de l’heure du repas. J’arrive avec moins de sensations de faim et je me jette moins sur la nourriture. Bonnes fêtes