Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Et vous, vous mangez des algues ?
Et vous, vous mangez des algues ?
note des lecteurs
date et réactions
30 août 2012 | 7 commentaires
Auteur de l'article
Ariane Grumbach, 21 articles (Diététicienne - nutritionniste)

Ariane Grumbach

Diététicienne - nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
21
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Et vous, vous mangez des algues ?

Et vous, vous mangez des algues ?

Au congrès de l’AFDN à St Malo  où j’étais en juin, une des interventions qui m’ont intéressée était consacrée aux algues. Une chercheuse, Anne-Gaëlle Jacquin, Docteur en biologie marine, a présenté son projet, nommé "La Route des Algonautes", que j’ai trouvé assez fabuleux : un tour du monde des algues ! Elle est en effet partie 9 mois à la rencontre de pêcheurs, chercheurs, restaurateurs, inventeurs... dans différents pays. Sa démarche vise à sensibiliser au potentiel des algues, qu’il s’agisse de lutter contre la malnutrition, de produire du papier ou des médicaments, de transformer des déchets, ... Car les algues sont largement méconnues et quand elles font les gros titres, c’est rarement pour les vanter...

Des algues, nous en consommons assez peu dans notre cuisine en France, alors que les côtes bretonnes en sont riches. C'est surtout une consommation indirecte : les algues sont plutôt utilisées comme matière première. Certaines sont ainsi utilisées pour épaissir ou gélifier des préparations et on les trouve dans la liste des ingrédients notamment sous le terme d'alginates, agars, carraghenanes.

Cela n'a rien à voir avec la place des algues en Asie. Le Japon, la Chine, la Corée représentent 75% de la production mondiale d'algues. Le Japon est le premier pays consommateur et là-bas, les algues sont un peu l'équivalent de la salade chez nous. Assez normal en fait pour un pays si maritime ! Parmi les principales algues consommées, j'en ai découvert quelques-unes à travers la cuisine japonaise et on les voit de plus en plus en France :
- le nori ou porphyra, que vous connaissez peut-etre comme l'algue sechee brun-noir qui entoure les makis dans les restaurants japonais ;
- le wakame, qu'on retrouve souvent dans des salades (notamment avec du concombre) ou dans la soupe miso ;
- le kombu, algue épaisse utilisée comme base des dashi (bouillons) ;

algues,st malo,afdn,bretagne,route des algonautes,japon,produits de la mer,cuisine japonaise,ceva

Exemples d'algues nippones : du nori pour maki ou inigiri, du wakame déshydraté qu'on ajoute à des salades, un mélange nori-sésame très plaisant à saupoudrer sur du riz

algues,st malo,afdn,bretagne,route des algonautes,japon,produits de la mer,cuisine japonaise,ceva

(à droite, les délicieuses petites algues hijiki qu'on mange en salade)

D'après la chercheuse d'ailleurs, on pense que les Japonais ont probablement un système digestif doté d'enzymes plus apte à digérer facilement les algues.

Aujourd'hui on commence aussi à parler de plus en plus des micro-algues : la spiruline, d'une grande richesse nutritive et donc utilisée comme complément alimentaire.

Une autre intervenante, Hélène Marfaing, du CEVA (Centre de valorisation des Algues), a d'ailleurs évoqué les propriétés nutritionnelles des algues. Elles sont assez proches des légumes : beaucoup d'eau, des fibres et une grande richesse en vitamines et minéraux qu'elles puisent dans l'eau. Car le milieu dans lequel elles vivent est à la fois riche et "stressant" : leurs fibres particulières leur permettent notamment de garder de l'eau dans leurs cellules à marée basse.

Mais vous savez que pour moi l'intérêt nutritionnel ne suffit pas à justifier de manger un aliment si on ne l'aime pas. Les algues peuvent être accommodées de multiples façons et il ne s'agit pas forcement de les manger nature... Je dois dire que mes premiers contacts avec des haricots de mer ou du tartare d'algues en Bretagne n'avaient pas été fabuleux et si j'ai pris goût à cet aliment maritime, c'est au Japon que je le dois.

Et vous, vous en mangez parfois des algues ? Vous les aimez ?

PS : j'ai découvert récemment que le Monde avait assisté à la même conférence, il y a à lire ici sur leurs bienfaits si vous tenez vraiment à manger avec votre tête...

Ariane Grumbach Diététicienne-nutritionniste
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Nutrition & Régimes
Mots-clés :
Nutrition Algues
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx0.177.66) le 30 août 2012 a 18H38
 (Visiteur)

Pas encore.

Et le "Soylent Green" c’est pas fait avec des algues, du moins officiellement ? Comme quoi, demain sera plein de surprises diététiques et alimentaires.

0 vote
par DNE (IP:xxx.xx5.7.43) le 31 août 2012 a 07H00
DNE (Visiteur)

Et fukushima, c’est pas au japon ? Comme quoi, demain sera plein de surprises diététiques et alimentaires.

0 vote
par TZ (IP:xxx.xx2.200.23) le 31 août 2012 a 08H14
TZ (Visiteur)

Non, c’est avec les morts.

Les algues sont excellentes, à la fois en goût et pour la santé, pourquoi alors être aussi négatif ?

0 vote
par DNE (IP:xxx.xx5.7.43) le 31 août 2012 a 09H59
DNE (Visiteur)

Je pose une question et vous émettez un jugement. Ne vous figez pas dans vos émotions. Vous êtes importateur d’algues ?

1 vote
par DNE (IP:xxx.xx5.7.43) le 31 août 2012 a 10H06
DNE (Visiteur)

Je fais juste remarquer que l’on regarde bien souvent l’aliment et le paquet et le label avant de regarder la provenance... Si la spiruline des andes est je pense excellente, encore faut-il voir quelle marque, mais là, je vous laisse chercher, par contre je me permets d’émettre certains doutes sur des aliments en provenance d’environnements ne reflétant peut-être pas les conditions idéales sur le plan alimentaire et écologique.

0 vote
par PatG (IP:xxx.xx2.165.9) le 30 août 2012 a 23H11
PatG (Visiteur)

J’utilise des algues séchées pour aromatiser le court-bouillon, la mayonnaise et parfois les salades.

0 vote
(IP:xxx.xx1.230.30) le 31 août 2012 a 03H27
 (Visiteur)

Oui, j’en mange, car vivant au Japon.

Cordialement.