Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
En Grèce, le café permettrait de vivre jusqu’à 90 ans
En Grèce, le café permettrait de vivre jusqu'à 90 ans
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 mars 2013 | 9 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

En Grèce, le café permettrait de vivre jusqu’à 90 ans

En Grèce, le café permettrait de vivre jusqu'à 90 ans

Des chercheurs de l’école de médecine de l’université d’Athènes se sont penchés sur le secret de longévité des habitants de l’île d’Ikaria. Sur cette île, au sud-est du pays, les anciens soufflent en effet sans peine leurs 90 bougies. Leur potion magique serait tout simplement le café local. En plus du régime méditerranéen, le café grec serait un véritable élixir de jouvence, riche en polyphénols.

Les Grecs vivent longtemps… et tout particulièrement sur l’île d’Ikaria, où les seniors affichent une santé cardiovasculaire à toute épreuve. Cette particularité n’a pas échappé à une équipe de scientifiques de l’école de médecine de l’université d’Athènes, dirigée par le Docteur Gerasimos Siasos, et qui a donné lieu à une étude dont les conclusions ont été publiées dans le journal Vascular Medicine. Les experts, qui ont bénéficié du concours de 673 Ikariens âgées de 65 ans et plus, ont noté l’hypertension artérielle, le diabète et autres maladies éventuelles des intéressés. Et l’équipe médicale aurait trouvé la source de la fontaine de jouvence dont bénéficient les habitants de l’île.
 
Ce n’est ni l’huile d’olive, ni le lycopène des tomates du vertueux régime méditerranéen qui serait en jeu : Il s’agirait tout simplement du fameux café grec qui contiendrait des propriétés permettant d’allonger l’espérance de vie. Il est vrai que les propriétés bienfaitrices du café sur la santé cardiaque ont été corroborées par plusieurs autres études, mais les consommateurs de café grec, en particulier, afficheraient de très bonnes fonction endothéliales. Et sur l’île d’Ikaria, près de neuf habitants sur dix boivent ce café en décoction chaque jour. Pour Gerasimos Siasos, « le café grec bouilli, qui est riche en polyphénols et antioxydants et contient une dose modérée de caféine semble réunir des bienfaits en comparaison avec d’autres boissons au café. Voilà pourquoi les habitants de l’île d’Ikaria seraient deux fois plus nombreux que les Européens à vive jusqu’à l’âge de 90 ans. Et en plus ils vieillissent en bonne santé  ».

Envie d’essayer cette spécialité grecque ? Le site de Top Santé livre la recette de ce café particulier : « 1/3 de tasse d’eau, 1 cuillère à soupe de sucre, 1 cuillère à soupe de café grec. Versez le tout dans une casserole et remuez sur le feu jusqu’à ce que le sucre soit fondu et que le mélange soit homogène. Puis arrêtez de mélanger et laissez le café atteindre son point d’ébullition (mais sans laisser bouillir). Retirez ensuite la casserole du feu : une mousse (appelée kaemaki en grec) s’est alors formée sur le dessus. Inclinez votre tasse et versez doucement : vous aurez ainsi un café grec avec un peu de marc de café au fond et de la mousse de café sur le dessus ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par azraf (IP:xxx.xx7.28.35) le 23 mars 2013 a 23H11
azraf (Visiteur)

c’est aussi ce qu’on appelle café turc ou café arabe au maghreb et au moyen orient

0 vote
par Arabe (IP:xxx.xx6.81.10) le 25 mars 2013 a 20H47
Arabe (Visiteur)

Absolument, Azraf !

0 vote
par sceptique (IP:xxx.xx1.5.212) le 26 mars 2013 a 08H21
sceptique (Visiteur)

Mouais, ma foi !!!! Pour avoir passé du temps en Grèce, je me pose des questions quant à cette affirmation. Car voyez vous, le café grec, c’est du café comme chez nous, pas exempt de pesticides. Donc c’est un concentré de..........pesticides surtout.

Leur café est vraiment fort de chez fort, et ils en boivent toute la journée. Pour ma part une ou deux tasses par jour et j’avais la "tremblotte" :-) Ça relèverait un mort ce café là .....

1 vote
par Gaspard (IP:xxx.xx8.188.12) le 25 mars 2013 a 20H35
Gaspard (Visiteur)

A mon avis, ils vivraient encore plus longtemps s’ils ne buvaient pas cette saloperie d’infusion de graines brûlées. Le secret de leur longévité ? Ne pas vivre dans un ville stressante ni travailler dans un milieu dévitalisant comme une usine. Se nourrir de produits frais locaux sans excès. Pas besoin de potion magique. Bref, ne cherchez pas quoi AJOUTER à votre vie, mais cherchez quoi SUPPRIMER de votre vie, pour permettre à votre corps de retrouver ses instincts fluides.

0 vote
(IP:xxx.xx4.138.186) le 25 mars 2013 a 22H14
 (Visiteur)

prochaine étape : l’île d’Okinawa

0 vote
par wesson (IP:xxx.xx3.7.155) le 26 mars 2013 a 00H24
wesson (Visiteur)

Le café, c’est très bon,

et surtout une alimentation assez pauvre ... c’est bien connu l’alimentation est assez pauvre en Grèce.

0 vote
par sceptique (IP:xxx.xx1.5.212) le 26 mars 2013 a 12H06
sceptique (Visiteur)

Bah l’alimentation en Gréce, c’est comme ici, des grandes surfaces (les mêmes qu’ici, qui vendent les mêmes saletés, et les mm discounts alimentaires aussi), et surtout ils mangent très très gras et trés sucrés.

Mais c’est vrai qu’ils ont encore la culture d’une alimentation à l’ancienne pour beaucoup. Pourtant je vous assure que l’obésité est partout.....Malgré cela.

Peut-être que dans les petits villages ou les iles c’est mieux, mais vers Athènes et ses environs, j’ai pas vu la différence.

0 vote
par Coryn (IP:xxx.xx1.24.24) le 26 mars 2013 a 08H54
Coryn (Visiteur)

Il me semble que cette recette de café n’est pas spécifique de l’ile Ikaria. Cette étude manque de consistance.

0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.200.217) le 4 avril 2013 a 16H17
trape (Visiteur)

Dans des études précédentes, c’est totalement l’inverse qui était avancé, arguant que le café turc (son mode de préparation) était peu recommandé car il augmentait la chargé en lipides du breuvage. Et ce n’est pas la première fois que des études sont contradictoires dans leurs conclusions.