Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Désinformation et OGM
Désinformation et OGM
note des lecteurs
date et réactions
27 avril 2010 | 3 commentaires
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Désinformation et OGM

Désinformation et OGM

Il ne faut quand même pas charrier ! Pour une fois, nous allons défendre les OGM !

Un article trouvé sur Come 4 News annonce en parlant des OGM :

« 0n désinforme et on manipule pour le profit de quelques industriels qui ont réussi a faire taire les rumeurs en achetant le silence de scientifiques, plus intéressés par leurs comptes en banques, que par le problème de ces organismes. Des études démontrent la dangerosité, pour l'environnement et pour notre santé de ces produits ... »

http://www.come4news.com/ogm-lindustrie-agro-alimentaire-regne-sur-la-desinformation-2.html

Pour appuyer sa belle théorie, le reporter (Michel) fait allusion à une étude qui aurait mis en évidence qu’on observe des lésions au niveau de certains organes chez des rats nourris avec du maïs transgénique dont la culture est autorisée.

J’ai en effet trouvé sur Pubmed l’étude en question… (voir “A comparison of the effects of three GM corn varieties on mammalian health.”de Vendômois JS, Roullier F, Cellier D, Séralini GE. CRIIGEN, Paris, France).

Alors Michel, en parlant de désinformation, je pense que ton article en est un bel exemple… L’abstract précise bien dans les dernières lignes que, même si un effet de la modification génétique ne peut pas être exclu, c’est probablement la toxicité des pesticides utilisés en excès sur ce maïs OGM (résistant aux herbicides) qui est à l’origine des lésions hépatorénales chez les rats. Donc rien ne permet d’affirmer qu’un OGM est dangereux en soi pour la santé humaine, chose dont il eut fallu informer le lecteur dans ton article, pour plus d’objectivité... Par ailleurs, l’abstract de cette fameuse étude mentionne que les effets dépendent de la dose ingérée… Forcément, si ces malheureux rats ne mangent que de l’OGM à longueur de journée et avec des doses de cheval, on se doute que cela peut causer des dégâts ! Mais qui parle de manger des quantités astronomiques d’OGM ? De toute façon, au sein de l’UE, les industriels sont contraints d’indiquer au niveau de l’étiquetage la présence d’OGM pour les aliments fabriqués à partir de maïs ou de soja OGM mais aussi pour ceux qui en contiennent de manière accidentelle (dès 1% de présence d’ADN ou de protéines résultant d’une modification génétique). Alors inutile d’envoyer encore des messages alarmistes sur les OGM : comme pour beaucoup d’aliments, l’excès de consommation est peut-être mauvais mais, grâce à l’étiquetage, nous pouvons parfaitement contrôler notre consommation. Et pour les puristes, il suffit d’acheter du bio !

Valérie G

ingénieur agro

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments OGM
Commentaires
2 votes
par Beret Man (IP:xxx.xx9.31.169) le 2 mai 2010 a 10H27
Beret Man (Visiteur)

Valérie,

Primo : si ta remarque est pertinente, il n’en demeure pas moins que les OGM, devant être associés à de puissants chimiques pour être cultivés, sont dangereux.

On dit que la voiture pollue. C’est faux ! (nous dirais-tu). Ce qui pollue surtout c’est qu’elle brûle du carburant. ... mais comme il faut du carburant pour faire fonctionner une voiture, oui, la voiture pollue !

Deuxio : on ne mange pas que des OGM, certes. Mais peux-tu nous dire à partir de quelle dose ils peuvent être dangereux pour l’homme ? Non. Personne ne le peut. Alors pourquoi accepter 0,9% d’OGM sans étiquetage ?

Les OGM n’apportent rien de positif à l’homme ! Les OGM génèrent des pollutions considérables dans la mesure où (prenons l’exemple du maïs) 80% du maïs OGM cultivé dans le monde est résistant au Round Up. Tu sèmes ton maïs OGM, tu passes ton Round Up et pas besoin d’autre désherbant. Mais le Round Up ruine toute vie végétale dans la terre (sauf maïs OGM). Il faut donc des quantités exhorbitantes d’engrais pour revitaliser la terre.

Les OGM ne sont qu’une source de pognon pour les industriels qui les produisent. Monsanto produit du maïs OGM, résistant au Round Up ... que Monsanto produit aussi. N’as-tu pas l’impression d’être prise pour une idiote par Monsanto ?

1 vote
par Mac le Givré (IP:xxx.xx1.52.37) le 7 mai 2010 a 03H13
Mac le Givré (Visiteur)

Effectivement il était fait grande publicité sur le fait que le maïs OGM utilisait moins de pesticides...c’est bête que ce soit eux votre explication alternative de leur toxicité dans cette étude.

Après ces pauvres rats ont mangé beaucoup d’OGM...notez que c’est en comparaison avec du maïs non OGM...en même quantité, pas traité celui là ? Bio ? Et puis si il ne faut pas en manger beaucoup il faudrait alors définir une DJA (dose journalière admissible) comme pour les pesticides. Et si l’on veut nourrir la planète avec les OGM mais que cela doit représenter maximum 1% de notre alimentation va falloir compter juste. Au moins les petits brésiliens pourront pas brouter le soja des champs voisins destinés à engraisser nos élevages...

En dernier lieu je remarque que vous pouvez aisément critiquer cette étude, ce qui n’est pas le cas des études Monsanto qui ont servi aux autorisations de mise en culture qui sont ’confidentielles mais pas secrètes’...

Mac, ingénieur agro

0 vote
par Flo (IP:xxx.xx4.212.102) le 22 septembre 2012 a 20H34
Flo (Visiteur)

et même si on les avait dans les mains leurs études... "Un ancien directeur des opérations de la multinationale Monsanto affirme que la société avait l’habitude de falsifier des données scientifiques pour obtenir les agréments nécessaires à la commercialisation de leurs produits, révèle India Today." http://www.rtbf.be/info/monde/detai...