Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Danger aspartame : comment lire les étiquettes ?
Danger aspartame : comment lire les étiquettes ?
note des lecteurs
date et réactions
21 avril 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Zora, 1 article (Rédacteur)

Zora

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Danger aspartame : comment lire les étiquettes ?

Danger aspartame : comment lire les étiquettes ?

Manger des produits sans sucres ET sans aspartame, c’est possible. Si l’aspartame est l’édulcorant le plus répandu, il existe des alternatives. En lisant bien les étiquettes, on peut choisir son édulcorant et diminuer ainsi sa dose de sucre journalière sans consommer d’aspartame.

E951 : ce produit contient de l’aspartame :

Si la mention E951 apparaît sur votre produit, cela signifie qu’il contient de l’aspartame.

Cette mention apparaît par exemple sur les étiquettes des sucrettes ou des Coca Lights et presque tous les sodas lights.

 Le pouvoir sucrant de l’aspartame est convaincant au niveau gustatif.

 En général, la mention d’E951 est accompagnée d’une contre-indication pour les personnes allergiques à la « phénylalanine ».

E955 : ce produit contient de la sucralose

La sucralose (plus connue sous le nom de Splenda) est un substitut alternatif à l’aspartame.

Dans les rayons des supermarchés, c’est la principale alternative à l’aspartame.

La mention E955 apparaît sur certains dentifrices sur les étiquettes des desserts sans sucres, confiseries et sur quelques rares sodas comme les Taillefine Fizz

 Goût sucré satisfaisant.

 Pas de contre-indications pour les allergies ou pour des problèmes de santé.

 Il est parfois mélangé avec l’acésulfame K (E950) qui ne présente aucun danger.

 

E 420 : ce produit contient du sorbitol

La mention E420 apparaît dans des confiseries comme les Kiss Cool, les Freedent mais il est aussi utilisé dans certains gâteaux allégés. A l’état naturel, on trouve beaucoup de sorbitol dans le pruneau. Le sorbitol est plus calorique que l’aspartame ou l’acésulfame.

 Pas de réel danger mais on interdit son utilisation pour les enfants de moins de 1 an.

 En cas de consommation excessive, le sorbitol provoque des troubles de la digestion.

E967 : ce produit contient du Xylitol

 Le Xylitol est un substitut au sucre très apprécié par les pays nordiques.

La mention E967 apparaît par exemple sur les étiquettes de Freedent.

 Le Xylitol est très utilisé par les produits liés à l’hygiène dentaire ou le chewing-gum.

 Il peut provoquer des « effets laxatifs » en cas de consommation excessive.

 

Stévia : ce produit contient de la Stévia

C’est un édulcorant naturel originaire d’Amérique Latine.

On en trouve dans certains yoghourts en supermarché. Mais la majorité des produits à base de stévia sont vendus sur des sites spécialisés.

 Pas de risques a priori même si le produit a été dénigré par l’industrie du sucre.

 Donne un arrière goût de réglisse qui ne plaît pas à tout le monde. 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par platon613 (IP:xxx.xx9.24.164) le 26 avril 2011 a 09H29
platon613 (Visiteur)

Sucre, la drogue du peuple !

L’industrie nous rend dépendants et malades. Nous consommons 34 kilos de sucre par tête et par an. Le sucre raffiné est partout : dans le ketchup, la charcuterie, les bâtonnets de poissons et même dans la pizza. Il nous rend obèses, malades et dépendants. Et la dépendance est le but de l’industrie agro-alimentaire.

La suite étonnante sur http://www.news-26.com