Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Curcuma : Huit vertus épicées pour la santé
Curcuma : Huit vertus épicées pour la santé
note des lecteurs
date et réactions
2 mars 2011 | 5 commentaires
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Curcuma : Huit vertus épicées pour la santé

Curcuma : Huit vertus épicées pour la santé

Originaire d’Inde et utilisé par la médecine Ayurvédique depuis 2000 ans, le curcuma longa ou le safran des Indes fascine les chercheurs du monde entier par les innombrables vertus thérapeutiques qu’il procure à la santé. Agrémenté à vos recettes quotidiennes, le curcuma fera le bonheur de vos papilles et vous fera le plus grand bien…

 

Le curcuma contre les troubles de la digestion

Si vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, de maux d’estomac, de nausées, de perte d’appétit, etc., sachez que le curcuma est une épice en or pour soigner vos plus divers troubles du système digestif. L’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs reconnu le curcuma pour cette vertu thérapeutique. En stimulant le foie et la vésicule biliaire, le curcuma améliorerait la digestion. Plus qu’une action curative, il aurait également un rôle préventif contre l’apparition d’ulcères de l’estomac, en ayant un effet protecteur sur la muqueuse gastrique.
 

Le curcuma anti-cancéreux

Même si on ne comprend pas encore tous les mécanismes, le curcuma aurait une action anti-cancéreuse sur le cancer du côlon, et d’autres types de cancer ( comme celui de l’estomac, peau, sein, prostate, leucémie…). D’après les chercheurs, le curcuma pourrait freiner la croissance des tumeurs cancéreuses en inhibant la production de cytokines (molécules à l’origine du processus inflammatoire). Conseil : prendre une cuillère à café par jour de curcuma pour un effet préventif. Avec du poivre, qui améliore l’absorption intestinale.
 

Le curcuma contre Alzheimer

La curcumine, principe actif issu du curcuma lutterait et détruirait le dépôt des protéines bêta-amyloïdes, plaques de protéines qui se forment dans les vaisseaux sanguins du cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Une action à la fois curative et préventive, puisque c’est en Inde, pays où l’on consomme le plus de curcuma, que le nombre de malades atteints d’Alzheimer est le plus bas du monde. Du reste, l’action du curcuma serait plus efficace que les médicaments anti-inflammatoires.
 

Le curcuma pour apaiser les douleurs

Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire naturel dont l’action est comparable à celle de la cortisone. L’épice peut donc être utilisée comme antalgique pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes, l’arthrite, les douleurs musculaires, ou tendinites. Le curcuma permet également soulager les douleurs liées aux règles. Pour un effet significatif, il est préférable d’utiliser des comprimés de curcumine.
 
Astuce « Ma boisson magique antidouleur » en cas de douleur de règles :
Mettre 1/2 cuillère à café de curcuma dans un verre, versez de l’eau bouillante. Mélangez et laissez infuser. Le curcuma se dépose au fond. Buvez quand l’eau devient tiède. Au bout de 15 minutes, vous ressentirez déjà un apaisement de la douleur.
Extrait du livre « Mes petites Recettes Magiques au Curcuma »

Le curcuma pour booster l’immunité

La curcumine, composé de la famille de curcuminoïdes, est un anti-oxydant encore plus actif que la vitamine E pour lutter contre les radicaux libres. Les radicaux libres ont tendance à affaiblir notre organisme lorsqu’il est exposé à un état de stress comme le froid, l’humidité… le rendant plus vulnérable aux virus, etc. Le curcuma est donc un allié de choix pour passer l’hiver en forme, et même en cas d’état grippal.
 

Le curcuma contre la prise de poids

Le curcuma est un atout minceur de choix. Consommé quotidiennement, le curcuma a un véritable effet « brûle-graisse » : il optimise l’entrée du sucre dans les cellules, ce qui favorise le métabolisme énergétique et s’oppose à la transformation des triglycérides et à leur stockage sous forme de graisses.
 

Le curcuma en prévention des maladies cardio-vasculaires

Le curcuma cumule deux propriétés protectrices du systèmes cardio-vasculaire. D’une part, il aide à diminuer le taux de cholestérol, et d’autre part, il améliore la fluidité du sang en ralentissant l’agrégation plaquettaire. Toutefois, faites attention à votre consommation de curcuma si vous prenez en parallèle des médicaments anticoagulants, car cela pourrait accroître les risques de saignement.
 

Le curcuma pour une belle peau

Non le curcuma ne vous donnera pas le teint jaune. Au contraire, il pourrait même embellir votre peau en augmentant le flux du sang dans le foie, et en favorisant sa purification. Il aurait également des bienfaits sur l’eczéma, le psoriasis, l’acné ou l’urticaire.
 

Curcuma, en pratique…

Quelle dose ?

Bien que les études scientifiques portent le plus souvent sur des concentration de curcumine bien supérieures aux doses préconisées dans la cuisine, consommé au quotidien, le curcuma imprègne votre organisme, et agit en prévention. Le curcuma n’a pas d’effet secondaire, sauf à haute dose
 

Quelle assimilation ? Quelle association ?

Seuls 5 à 60 % de la curcumine est assimilée par notre organisme en fonction de la qualité du curcuma. Heureusement associé au poivre (1% suffit), l’absorption du principe actif, la curcumine, sera boosté de 154 % , soit plus du double ! En association avec des corps gras (huile) ainsi que de la « broméline » ( présente dans l’ananas et le gingembre) l’assimilation sera également favorisée.
 
En bref, en changeant légèrement l’assaisonnement de vos recettes de cuisine traditionnelle, vous serez en mesure d’apprécier tous les bienfaits du curcuma ! La petite épice ocre se marie particulièrement bien à des légumes comme le potimarron, la carotte, l’aubergine, le fenouil et rehaussera la saveur de vos plats de poulet et de poissons.
 

Quelques idées gourmandes

Velouté de potimarrons aux noisettes parfumé au curcuma, purée de carotte au curcuma et son pain nan, gratin de quinoa au curcuma, blanquette de veau aux épices, Gâteau Marbré au curcuma…
 
A découvrir dans le nouveau livre « Mes petites recettes magiques au curcuma  » de Pascale de Lomas, chez les Editions Le Duc, 5.90 euros.

SOURCES

  • « Mes petites recettes magiques au curcuma  » de Pascale de Lomas, chez les Editions Le Duc, 2011
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Commentaires
0 vote
par Lg-DIDIER (IP:xxx.xx2.31.153) le 2 août 2013 a 12H55
Lg-DIDIER (Visiteur)

J’ai lut avec interet votre article, encore une fois il y a une confusion énorme entre le curcuma et la molécule contenue dedans qui est la curcumine.

2 votes
par blanche (IP:xxx.xx5.19.22) le 30 août 2013 a 08H06
blanche (Visiteur)

Bonjour depuis quelles que semaine je consomme du curcuma , le matin je le prend sur des tartines de pain avec du miel , aux repas j’en verse un peu sur les aliments mais en lisant votre article , je me rend compte que c’est bien plus efficace de le consommer hors des repas et de le mélanger avec le poivre ou huile d’olive ou poivre, mais déjà j’ai vu une amélioration sur mon arthrose du genoux ma petite fille de 4 ans 1/2 ( donc je suis la mamie ) m’en demande aussi donc je lu en donne est se bien ou pas Merci beaucoup pour cette article

5 votes
par christophe (IP:xxx.xx1.2.149) le 4 septembre 2013 a 18H53
christophe (Visiteur)

Il faudrait que Me De Lomas se renseigne ou continue de faire la cuisine. Une étude strasbourgeoise montre que seulement 5% de curcumine par poids de curcuma. Que les doses anti inflammatoire de la CURCUMINE et non le curcuma sont à environ 700mg/jour soit 20 cuillères à soupe de poudre. Allons certains rédacteurs de magazines commencent à parler curcumine et non épice de curcuma. Après extraction de la curcumine, les résidus de poudre sont revendus aux sociétés qui font du culinaire. Arrêtez de dire que le curcuma est anti anti anti.........

0 vote
par mipauthi (IP:xxx.xx9.199.71) le 7 juillet 2014 a 14H24
mipauthi (Visiteur)

Bonjour. Je suis d’accord pour le dosage de curcumine et non curcuma. Mais je souhaite connaître le bon dosage decurcumine par poids car j’en donne à notre chien (comprimés bio)chez qui on vient de déceler un cancer. ma soeur qui vient de se faire traiter par la chimio prends du curcuma en poudre mais ne sait rien sur le dosage efficace non plus.. Quelle est cette étude Strasbourgeoise ? (Je suis de la region). Merci de votre aide. Mipauthi

2 votes
par nanou (IP:xxx.xx2.10.25) le 12 octobre 2013 a 20H37
nanou (Visiteur)

Nanou Toi Chris si tu ne crois pas arrête de polimiquer si tu lis les forums BCP de gens ont constate l efficacité