Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cueillette de champignons : 664 intoxications, 3 morts
Cueillette de champignons : 664 intoxications, 3 morts
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 novembre 2012 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Cueillette de champignons : 664 intoxications, 3 morts

Cueillette de champignons : 664 intoxications, 3 morts

L’Institut de veille sanitaire (InVS) lance une alerte en cette période de cueillette de champignons. Le nombre d’intoxications dues à la consommation de spécimens vénéneux a en effet explosé parallèlement au déferlement des pluies d’automne. Comme l’a fait savoir l’autorité le 5 novembre dernier 664 cas d’intoxication, dont trois mortels, ont été recensés ces trois dernières semaines. Ces intoxications ont principalement eu lieu en Rhône-Alpes, dans les Pays-de-Loire et en Aquitaine. La Direction générale de la santé (DGS) appelle les usagers à adopter une grande prudence.

L’automne est traditionnellement la saison dédiée aux amateurs de cueillette de champignons. Mais arpenter les bois ces mois-ci pour ramasser des amanites, bolets et autres cèpes se révèle plus périlleux que les années précédentes si l’on en croit l’InVS et la DGS. Les autorités sanitaires ont dénombré pas moins de 664 cas d’intoxications, dont trois décès, tout au long des trois dernières semaines. Et ce notamment en Rhône-Alpes, dans les Pays-de-Loire et en Aquitaine. Les experts sanitaires en expliquent la raison : « La plupart de ces intoxications sont dues à une confusion avec d’autres champignons comestibles. Nous mettons en garde les cueilleurs de champignons en leur conseillant de ne ramasser que les espèces qu’ils connaissent parfaitement et de ne consommer la récolte qu’après l’avoir faite contrôler par un pharmacien, une association ou une société de mycologie de leur région ».

Les connaisseurs y vont également de leur lumière en rappelant, sur le site de Metro, que dans un souci d’identification « il vaut mieux cueillir uniquement des champignons complets, avec pied et chapeau ». Et une fois ramassés « il est préférable de disposer les champignons par espèce et séparément car un champignon vénéneux peut en contaminer un autre. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de bien se laver les mains après la cueillette ». Si malgré ces bons conseils, des symptômes devaient apparaître (et on pense en particulier à la diarrhée, aux vomissements, aux nausées, aux tremblements, aux vertiges ou même à des troubles de la vue, pouvant occasionner des troubles digestifs et des atteintes sévères du fois entraînant une hospitalisation), il est recommandé de contacter le Centre 15 ou un centre antipoison.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
par helios (IP:xxx.xx3.85.123) le 8 novembre 2012 a 15H46
helios (Visiteur)

... je ne vois qu’une solution... pour restaurer l’intolerable manque de securité...

- modifier les radars actuels qui detectent lorqu’on appuie trop sur le champignon, en radars qui detecte aussi quand il y a des champignons dans le panier dans le coffre...

- mettre des PV a 135 euros reductibles a 90 euros si on remets tout de suite les champignons cueillis dans la foret.

- faire une campagne sur la securité des champignons... ???? oui ??? vous dites ??? ah, excusez, ça c’est deja fait, c’est l’objet de votre article !

5 votes
par desabuse (IP:xxx.xx8.210.229) le 8 novembre 2012 a 18H54
desabuse (Visiteur)

La solution : faire breveter les champignons par Monsanto. Ainsi interdire la cueillette ou alors en payant très cher.C’est bien l’objet de l’article, non ? Si c’est tout ce qu’a trouvé l’IVS, 3 morts. Même organisme que l’OMS, des pourris.

4 votes
par TZ (IP:xxx.xx2.200.23) le 8 novembre 2012 a 19H38
TZ (Visiteur)

Allez donc dire cela aux familles des morts.

Comment peut-on écrire pareil commentaire imbécile ?

1 vote
(IP:xxx.xx8.210.229) le 8 novembre 2012 a 20H24
 (Visiteur)

Je rectifie : 1 mort par an. L’hécatombe. Apparemment certains médicaments sont plus efficaces. Qu’est-ce que vous voulez contre cela : une loi qui interdise la cueillette des champignons dangereux. C’est vous qui êtes ridicule. Quand on connaît mal les champignons, eh bien, on s’abstient d’en manger ou alors en boîte.

0 vote
par lemiere (IP:xxx.xx1.100.26) le 8 novembre 2012 a 23H43
lemiere (Visiteur)

non 664 intoxications et trois morts ces dernières semaines, c’est évidemment un drame pour les familles , et c’est aussi un problème de santé public..quant dire que l’oms et l’ivs sont des pourris... les médicaments tuent en effet...mais ils soignent aussi, et ce n’est pas l oms qui prescrit des médoc...

on a vraiment des soucis d’enfants gâtés...

2 votes
(IP:xxx.xx2.29.155) le 9 novembre 2012 a 00H04
 (Visiteur)

ça m’empêchera pas de retourner aux champignons l’année prochaine.

Comment peut-on confondre un cèpe avec un champignon mortel genre galère ou amanite (phalloïde) ? La différence est très grande...