Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Conseils nutritionnels contradictoires
Conseils nutritionnels contradictoires
note des lecteurs
date et réactions
14 juin 2011
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Conseils nutritionnels contradictoires

Conseils nutritionnels contradictoires

Quand tous les grossologues font les plateaux de télé en scandant des conseils contradictoires, quand les gros en ont marre d’être menés en bateau, reste aux praticiens et cliniciens de ramer avec eux, à leurs côtés, pour tenter d’avoir un résultat durable et salutaire.

Quelques lignes sont unanimes : 

Mangez moins

Nous mangeons au moins 30 % de trop…. Alors n’hésitez plus. Réduisez les quantités de viande, charcuterie, beurre, sucreries…. Augmenter les légumes, les fruits, les produits céréaliers complets, l’huile de colza…

Bougez plus, beaucoup plus

On dit qu’il faut monter son étage à pied… Mais ce sont TOUS les étages qu’il faudrait grimper à la course. Dans le métro, dans les lieux publics… montez à pied et ne prenez plus jamais l’ascenseur. Allez chercher le pain à pied, et faites le tour de votre pâté de maison à pied le soir après le dîner

Cuisinez

Non, ça ne prend pas autant de temps que ça. Il ne s’agit pas de cuisiner ses fonds de veau pendant 8 heures, mais simplement de préparer ses petits plats simplets soi-même. Vous allez à l’essentiel, ne mettez que le sucre et le sel nécessaires, et vous rassasiez déjà à moitié en le faisant vous-même !

Cuisinez vite, mais mangez lentement

Un steak, une boîte de petits pois et vous avez un plat équilibré et sain à moins de 250 KCalories… Pourquoi se casser la tête !? 5 minutes de préparation, 20 minutes de dégustation. Sympa.

N'excluez rien !

Rien n’est interdit. Même le whisky et le sel ont leur mots à dire à votre table. C’est juste une question de quantité et de fréquence. Alors, pas de diktat. Mais pas de laisser aller non plus !

En mangeant un morceau de beurre en trop ou un verre en plus, et ce sont 3 à 5 kilos excédentaires que vous avez sur les reins à la fin de l’année.

Variez

Les vitamines sont comme les goûts et les couleurs : il en faut de toutes les sortes, en alternance, pour que le corps ait tout ce qu’il lui faut et qu’il ne se lasse pas. Inutile de faire de la biochimie. Ayez l’œil et variez les couleurs.

Méfiez vous des imitations

Faux sucre, faux allégés, vrais piège à kilos…

En choisissant un yaourt entier et nature, n’aurez vous pas plus de satiété et moins de calories que si vous mangez 2 yaourts allégés ?

Le vrai, il n’y a que ça de vrai pour couper la faim durablement.

Suivez les saisons

Des fraises en hiver, des asperges en été et du reblochon toute l’année ? Ineptie.

Ouvrez vos yeux et suivez la saison dans votre région. Les productions alimentaires sont alors bien meilleures, mais aussi, bien plus riches en vitamines. Retrouvez donc le bon sens paysan.

 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Nutrition