Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment remplacer en toute sécurité le sucre ?
Comment remplacer en toute sécurité le sucre ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
14 novembre 2012 | 8 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Comment remplacer en toute sécurité le sucre ?

Comment remplacer en toute sécurité le sucre ?

Le sucre est une source de glucose pour le cerveau et le métabolisme, mais son excès conduit à l’accumulation de graisse, sans donner d’éléments nutritifs au corps. Par conséquent, les nutritionnistes recommandent de limiter sa quantité dans notre alimentation, et notamment pour certaines personnes, comme les diabétiques qui doivent remplacer complètement le sucre par d’autres produits.

Que prétend le sucre ?

Le sucre ordinaire est composé de deux molécules de glucose, liées entre elles, et le glucose est nécessaire pour tous les processus vitaux. Toutefois, l’excès de glucides dans le corps entraîne la fabrication de graisse.

Si le sucre est votre ennemi, mais le sucré pas du tout, remplacez-le par du miel, du sucre brun : ils sont généralement plus sucrés et plus utile en raison de leurs compositions plus complexes. Cependant, ils sont également riches en calories. Si vous souffrez de diabète ou de surpoids, remplacez le sucre par des édulcorants naturels ou synthétiques.

Les édulcorants utiles

• Le sucralose

Estimé comme l’un des plus sûrs des sucres artificiels, les experts s’accordent à dire après de longues études qu'il n'a pas d'effets secondaires. Il serait donc sans danger pour les jeunes enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent.

Mais sa valeur maximale de consommation ne doit pas dépasser cinq milligrammes par kilogramme de votre poids corporel. Cet édulcorant provenant du sucre est peu utilisé dans l'industrie alimentaire. Il est rarement proposé dans les magasins et les pharmacies à cause de son coût. Il ne peut pas rivaliser avec d'autres succédanés du sucre qui sont beaucoup moins chers.

• Le fructose

Beaucoup ne font pas confiance aux « synthétiques » mais l’utilisent pour remplacer le sucre et les fruits pour perdre du poids. Et c'est une erreur ! Le fructose comme le sucre de table contient des calories malgré une absorption plus lente.

Toutefois, pour les diabétiques il est indispensable d’avoir une alimentation saine. Ainsi le sucre synthétique réduit le risque de lésions buccales pour les personnes qui sont allergiques au sucre. De plus, il est ajouté aux préparations pour nourrissons, toutefois il est plus sucré de moitié que le sucre ordinaire. Pas étonnant que la douceur des fruits est fournie par celui-ci.

La saccharine, un autre édulcorant à utiliser avec parcimonie

Il existe de nombreux substituts du sucre utilisés dans l'industrie et dans la nourriture. Cependant, de nombreux substituts de sucre scientifiques font état de réclamations. Ils peuvent être consommés, mais les doses maximales doivent être strictement respectées.

La saccharine est l'un des premiers édulcorants de synthèse qui a été mis au point. Il est 500 fois plus sucré que le sucre. La saccharine est encore largement utilisée dans l'industrie pour la fabrication de produits alimentaires, mais on ne peut pas consommer plus de cinq milligrammes par kilogramme de son poids corporel par jour. Les doses excessives peuvent se manifester sous formes d’effets nocifs sur le corps comme des indigestions ou des maladies cardiaques.

Sans le savoir, tous les jours, nous recevons beaucoup de saccharine, surtout si on manger de la crème glacée, des biscuits, des pâtisseries et des chocolats. Sur les étiquettes c’est l'additif alimentaire E954.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Mots-clés :
Sucre Saccharine Glucose
Commentaires
6 votes
(IP:xxx.xx5.60.180) le 14 novembre 2012 a 12H27
 (Visiteur)

Pourquoi ne pas citer aussi des édulcorants naturels, telle la stévia ?

3 votes
par Gaspard (IP:xxx.xx8.188.12) le 14 novembre 2012 a 15H08
Gaspard (Visiteur)

Cet article a été écrit dans les années 1980 ? La stévia, vous connaissez ?

1 vote
par chris31410 (IP:xxx.xx5.156.32) le 14 novembre 2012 a 15H59
chris31410 (Visiteur)

Rien de nouveau sous le soleil. Article obsolète depuis des décennies. Par contre je suis étonnée que la stévia ne soit pas commercialisée. J’en ai dans mon jardin mais je ne sais pas comment l’utiliser. Au gout, en mâchant les feuilles, ça ressemble davantage à de la saccarine qu’à du sucre.

1 vote
par Files Walker (IP:xxx.xx3.140.189) le 15 novembre 2012 a 09H48
Files Walker (Visiteur)

Et le sirop d’agave ?

En plus c’est bon.

0 vote
par fghelfi (IP:xxx.xx8.115.191) le 15 novembre 2012 a 12H33
fghelfi, 1 article (Rédacteur)

Le sirop d’agave n’est pas du tout bon pour la santé ; c’est juste une belle réussite marketing !

Il suffit de lire cet article pour s’en convaincre : http://www.edulco.fr/2012/07/18/le-...

3 votes
par Thorgal (IP:xxx.xx7.242.66) le 14 novembre 2012 a 17H31
Thorgal (Visiteur)

Euh ... mouais, et où est donc mentionnée la stévia ? Et le xylitol ? et l’erithrytol ?

Ça sert à quoi de publier un article qui n’apprend rien ?

En passant, le régime "low carb - high fat" (très peu de glucides, bcp de gras - saturés, mono-insat. pour l’essentiel) ferait énormément de bien à une majorité de personnes ... mais bon, le mantra régime peu-calorique-"light"-sans-gras a encore la vie dure ...

Pour les anglophones, il y a cet excellent blog de Mark Sisson, le fondateur du Primal Blueprint : www.marksdailyapple.com Une mine d’or d’infos pour une santé de fer !

1 vote
(IP:xxx.xx5.7.43) le 15 novembre 2012 a 10H48
 (Visiteur)

Dommage, article pas assez détaillé. 1. Le sucre brun est bien souvent du sucre blanc teinté. 2. Le miel ne se digère que dans l’intestin, il faudrait donc le manger seul. 2. Le vrai sucre de canne brut apporte également des minéraux et des fibres. 3. Comme le disait Paracelse, tout est question de quantité. 4. Et comme certains l’ont déjà dit, il existe tant d’autres solutions comme la stévia, agave et sirop d’érable, pourquoi encore bouffer de la poudre de betterave raffinée et blanchie à coup de produits chimiques, que ce soit en l’utilisant tel quel ou en mangeant des produits déjà tout faits.

0 vote
(IP:xxx.xx5.55.146) le 15 novembre 2012 a 11H17
 (Visiteur)

pourquoi pas, tous est dans la mesure, un aliment où un complément alimentaire prit abusivement deviens à termes un poison.

Idem : Pour le beurre, huile, la margarine,l’huile de palme, le saindoux et et tous les allégés graisseux !