Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment éviter les lendemains de fête qui déchantent
Comment éviter les lendemains de fête qui déchantent
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
30 décembre 2013
Auteur de l'article
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Marchaux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
94
nombre de commentaires
219
nombre de votes
4

Comment éviter les lendemains de fête qui déchantent

Comment éviter les lendemains de fête qui déchantent
Champagne, dinde, foie gras, bûche..... personne n'est à l'abri d'une bonne indigestion ou d'une "gueule de bois" en cette période de fin d'année.
 
Chaque année, c'est la même ritournelle : on promet que l'on ne nous y prendra plus, que cette fois c'est bon.... et puis lorsque l'on est en famille ou entre amis, la bonne ambiance aidant, on se laisse aller à boire un peu plus et à reprendre de cette tranche de foie gras qui n'attend que nous ! Il y a aussi les chocolats qui tendent les bras ! Après tout, c'est la fin de l'année, non ?
 
Le seul petit hic est que parfois, ces excès ont du mal à passer. Par anticipation, il n'est d'ailleurs pas rare de se rationner en prévision des festivités. Pourtant, ce réflexe aura tendance à fatiguer le corps et à décupler l'appétit le soir du réveillon.
 
Au moment du repas de fête, il ne faut surtout pas consommer avec excès. Il faut manger de tout, en faisant attention aux quantités. Pour se limiter, il est également possible de ne pas abuser de l'apéritif ou sauter sur le plateau de fromage.
 
Il arrive aussi que certains gourmands boivent plus d'alcool au moment des fêtes. Pour limiter la casse, il y a une petite astuce : manger avant de boire et puis s'alimenter régulièrement durant la soirée. Il est important de bien s'hydrater avant, pendant et après les repas. Pour cela, il ne faut pas hésiter à boire beaucoup d'eau, notamment à la fin des repas. La déshydratation est en effet l'une des cause de la "gueule de bois".
 
Une consommation modérée d'alcool et d'aliments est la meilleure des solutions !
marchaux
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté