Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment éviter de grossir avec l’âge
Comment éviter de grossir avec l'âge
note des lecteurs
date et réactions
20 octobre 2011
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Comment éviter de grossir avec l’âge

Comment éviter de grossir avec l'âge

La présente étude cherche à mettre en valeur les comportements responsables pour limiter l’embonpoint lié à l’âge.

En effet, le gain de poids résulte d’un déséquilibre entre la quantité d’énergie ingérée et la dépense énergétique. Or, certains comportements semblent permettre de réduire cette prise de poids liée à l’âge. Pour cela, les chercheurs financés par le NIH, l’Institut national américain du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK), le National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI) et le National Cancer Institute (NCI) ont suivi une cohorte de 120 000 personnes durant 12 à 20 ans, en suivant leur mode de vie et leurs habitudes alimentaires, ainsi que leur activité physique. Les données ont été relevées par questionnaire bi-annuel précisant les heures passées devant l’écran, l’activité physique, la consommation d’alcool, la durée de sommeil et l’alimentation. Le poids a été relevé tous les 4 ans.

Plusieurs changements sont à souligner :

• Les participants qui ont augmenté leur activité physique ont pris moins de poids que les autres, indépendamment de la quantité d’activité pratiquée.

• Les personnes qui dorment entre 6 et 8 heures par jour prennent moins de poids que les autres.

• L’augmentation de temps passé à regarder la télévision conduit à un gain moyen tous les 4 ans, de 150 g par heure passée chaque jour.

• Les choix alimentaires sont déterminants : snacks, boissons sucrées, viandes rouges transformées et non transformées sont liés à un gain de poids d'environ 450 g ou plus tous les 4 ans. Manger des frites régulièrement conduit à un gain moyen de plus de 1,5 kg. Consommer plus de céréales, de sucreries et de desserts induit une prise de poids d’environ 500 g, sur la même période. En revanche, consommer plus de légumes, de grains entiers, de fruits, de noix et de yaourts est lié à des réductions de poids sur une période de 4 ans.

L’étude rappelle que les aliments hautement transformés ne conduisent pas à la satiété contrairement aux produits moins transformés qui sont riches en fibres. Elle montre également qu’il y a plusieurs facteurs évitables de prise de poids liés à l’âge : de bons principes d’hygiène de vie.

Dr. Dariush Mozaffarian and Dr. Frank Hu

New England Journal of Medicine. July 2011

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté