Accueil du site
> Nutrition & Régimes > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cinq fruits et légumes par jour ? Les Français sont loin du compte
Cinq fruits et légumes par jour ? Les Français sont loin du compte
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 novembre 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Cinq fruits et légumes par jour ? Les Français sont loin du compte

Cinq fruits et légumes par jour ? Les Français sont loin du compte

La nouvelle étude du Crédoc, présentée le 15 novembre dernier, a de quoi décourager les responsables du Plan National Nutrition Santé : Seuls 27% des Français mangent les 5 portions de fruits et légumes recommandées par jour.

Les vertus des fruits et légumes sont largement communiquées par le Programme nutrition santé du gouvernement. Le fait de consommer cinq fruits ou légumes par jour aurait le bénéfice, entre autres avantages, de redonner la forme, de limiter à la fois l’obésité et les carences alimentaires, les maladies cardiovasculaires, le diabète et les cancers. Mais les recommandations sanitaires seraient peu suivies dans l’hexagone à en croire une étude réalisée par le Crédoc (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie). Il ressort en effet, d’après l’enquête menée auprès de 1 222 foyers en partenariat avec l’Association française interprofessionnelle des fruits et légumes à destinations multiples (Afidem), que 73% des Français ne consomment pas les fruits et légumes dans les proportions préconisées. Et la proportion atteint même 91% chez les moins de 15 ans.

Le Crédoc le constate, « plus on est âgé plus on prend conscience des bienfaits des fruits et légumes. Les adultes consomment leurs 5 portions journalières (équivalentes à 80 grammes) à hauteur de 69%, et les meilleurs élèves sont les seniors : Les plus fortes consommations sont observées chez les plus de 65 ans, qui finissent très souvent leur repas par un fruit ». Cette difficulté à sensibiliser les plus jeunes à la consommation nécessaire de fruits et légumes (qui sont, selon le nutritionniste Patrick Serog, attirés presque exclusivement par des fruits faciles à manger, comme les clémentines, ou exotiques, comme les ananas ou les mangues) serait due à une évolution des modes de vie. Pascale Hébel, responsable du département consommation du Crédoc, s’en explique : « On cherche en semaine des produits simples, rapides et faciles à manger, tout prêts, qui n’ont pas besoin d’être lavés, épluchés, cuisinés… et qui se stockent facilement ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx4.148.59) le 16 novembre 2011 a 20H03
 (Visiteur)

Bonsoir,

Moi j’aimerai bien mais quand je vois les prix dans ma région de haute savoie par rapport au sud, il y a de quoi être dégouté. Juste un exemple dans le sud cet été, les 3 melons 2 euros, ici 1,50 euros pièce. Cela fait vraiment réfléchir, bien dommage de voir tous ces intermédiaires qui se gavent entre le producteur et le consommateur. Effectivement nous en sommes loin du compte des Cinq fruits et légumes par jour, mais la faute à qui ?

Cordialement lolo