Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chocolat… ! Vous avez-dit chocolat ! Où ça ?!
Chocolat… ! Vous avez-dit chocolat ! Où ça ?!
note des lecteurs
date et réactions
5 novembre 2010
Auteur de l'article
Miss Sterou, 16 articles (Rédacteur)

Miss Sterou

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
11

Chocolat… ! Vous avez-dit chocolat ! Où ça ?!

Chocolat… ! Vous avez-dit chocolat ! Où ça ?!

La 16 ème édition du salon du chocolat étant clôturée depuis trois jours, ma frénésie chocolatophage touche à sa fin, enfin. En somme, je peux retrouver un comportement culinaire varié et ne plus avoir à me demander honteusement, en croisant des gens, s’il me reste des traces de cacao aux commissures des lèvres ;-)

Soyons réalistes, en addict que nous sommes, comment résister devant les courbes tendrement généreuses des tablettes de chocolat. Alors pour nous rassurer et nous décomplexer, je vais vous présenter ses nombreuses propriétés qui font du bien à notre santé et à notre moral  : anti-stress, anti-fatique, anti-cholestérol, réduction de la tension artérielle, anti-déprime, etc. Derrière toutes ces vertus prometteuses, quel est le vrai dans tout ça ? Et comment croquer le fruit défendu pour en recueillir tous les bienfaits ?

Le chocolat… mais quel chocolat ?
 
 Chocolat blanc, chocolat au lait et chocolat noir… quelles sont les différences, lesquels sont à éviter et lesquels sont à favoriser ? Avant toute chose, l’ingrédient principal du chocolat est le cacao, substance obtenue à partir de la fève du même nom et qui permet de confectionner le beurre de cacao, autre élément primordial du chocolat.
  • Le chocolat noir est composé de trois ingrédients : le cacao, le beurre de cacao et du sucre. Les proportions varient selon les goûts : les chocolats les plus amers contiennent presque 100% de cacao alors que les plus doux ne doivent pas descendre en dessous des 35%.
  • Comme l’indique son nom, le chocolat au lait possède, en plus des ingrédients indispensables pour fabriquer du chocolat, du lait concentré. Sa proportion de cacao ne doit pas être inférieure à 25%. Il est légèrement plus calorique que le chocolat noir.
  • Le chocolat blanc est constitué à partir de beurre de cacao, de sucre et de lait concentré. Il ne possède donc pas de cacao et apporte beaucoup d’acides gras saturés…nos amies les puristes pourraient crier à la supercherie !
Il est donc préférable de consommer du chocolat noir, pauvre en cholestérol et en sodium, et de bannir le chocolat blanc qui, en plus, n’est même pas du vrai chocolat. Le chocolat noir possède de nombreux sels minéraux et leur quantité varie selon la teneur en cacao : plus le chocolat est amer, plus il en contient. Un chocolat amer contient 12 mg de fer, 715 mg de potassium, 228 mg de calcium, 73mg de sodium, 1.9 mg de manganèse et 1.8 mg de cuivre.
 
 Ce sont ces oligo-éléments qui confèrent au chocolat ses bienfaits. Le manganèse favorise l’activité cérébrale, participe à la synthèse d’enzymes luttant contre le stress et entre dans la fabrication des vitamines B1 et E. Le calcium, outre sa participation à la formation du capital osseux et au processus de croissance (oui, maman… je bois toujours mon verre de lait tous les matins, ;-) ), intervient dans la stabilisation du rythme cardiaque et des fonctions hormonales, réduit la tension artérielle et contribue au bon équilibre de l’influx nerveux. Le fer, indispensable dans la production d’hémoglobine, permet de fournir des efforts physiques et donne du tonus. Le potassium aide à bruler les calories, permet de lutter contre l’hypertension, réduit les risques d’accidents cardio-vasculaires et aide à conserver une peau saine ! Le magnésium est l’oligo-élément qui régule le système nerveux, psychique et émotionnel. Il prévient également les troubles du sommeil. C’est donc dans le chocolat noir qu’il est préférable de croquer, voire de craquer à pleine dents.

Mettre en valeur les bienfaits naturels du chocolat.
 
 Le chocolat, dans des proportions raisonnables tout de même (l’Organisation Mondiale de la Santé préconise un carré de chocolat noir à 60% par jour, soit 50g) et dans le cadre d’une alimentation variée, agit positivement sur la santé, le bien-être et la beauté. Les chocolats gourmands, avec de l’orange, des amandes, des noisettes, etc. sont certes plus gras mais augmentent les apports en oligo-éléments. Pour conjuguer plaisir du chocolat (ou pour certaines comme moi, assouvir son chocoholisme…) et bienfaits de cet aliment, on peut consommer des chocolats gourmands avec du ginseng, du thé vert ou même du safran : en plus d’avoir une possibilité presque infini de mélanges, ces épices et végétaux permettent aussi d’embellir la peau, de réduire les douleurs, le stress, la fatigue et même diminuer les troubles liés à la ménopause.
 
 On peut même les confectionner nous même, créer des menus 100% chocolat-attitude et innover avec ces nouvelles saveurs naturelles et bénéfiques que sont les épices. Qu’il soit en tablette, liquide ou en confiserie, préférons un chocolat noir amer pour ses bienfaits naturels qui peuvent être sublimés, notamment par l’insertion de safran, thé vert, ginseng…sans excès, c’est bon pour le palais, le corps, le moral et les hanches !
Miss Sterou
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments Chocolat