Accueil du site
> Dossiers > Prendre soin de sa peau
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chaleur : Pensez à désaltérer votre peau !
Chaleur : Pensez à désaltérer votre peau !
note des lecteurs
date et réactions
23 juin 2009
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Chaleur : Pensez à désaltérer votre peau !

Chaleur : Pensez à désaltérer votre peau !

Bientôt les grosses chaleurs : pensez à donner à boire à votre peau car c’est une barrière essentielle pour éviter la déshydratation !

Chaleur : Pensez à désaltérer votre peauLaissez une laitue en plein soleil et voyez ce qu’il se passe ... elle fane, se flétrit puis.... se ratatine...
Pour votre corps, qui contient 75 % d’eau, c’est un peu pareil, sauf que... vous avez une peau protectrice qui empêche l’eau de monter au ciel. La peau est là pour préserver le capital hydrique. Il faut donc penser à donner à boire à la peau afin qu’elle joue pleinement son rôle.
La peau a pour fonction de préserver l’eau corporelle sans toutefois empêcher les échanges. Membrane sélective intelligente, elle laisse ainsi s’opérer des échanges importants : échange d’eau (perspiration, sudation, hydratation), de micro-éléments précieux, etc.

La perspiration constitue la plus importante dépense hydrique de l’organisme : 500 ml s’évaporent par jour. Cette lente émission gazeuse se diffuse au travers du corps muqueux de Malpighi et de la couche cornée. Quelles que soient les conditions atmosphériques extérieures, la peau se déshydrate. Il y a pourtant une habituation à la chaleur : les peaux occidentales des climats tempérés sont plus sensibles aux chaleurs inhabituelles et perdent plus d’eau que les peaux autochtones.
La sudation, mieux connue car perceptible, est liée à l’activité des glandes sudoripares, notamment aux endroits où elles sont les plus abondantes : pieds, paumes des mains, aisselles, aine, cou… Ces 25 millions de glandes sudoripares permettent de réguler la température corporelle sous l’action d’une chaleur excessive, provoquant une vasodilatation. Le corps peut perdre de 800 à 2 000 ml d’eau par jour.
 « L’arrosage intérieur », première source d’irrigation et d’hydratation, est constituée par l’eau consommée journellement.

Les tout jeunes enfants sont très sensibles à la déshydratation, car ils ne disposent pas d’une couche importante de kératine. Un coup de chaleur peut leur être fatal. C’est pourquoi il faut les protéger physiquement de la déshydratation.
Couvrez-les bien pour les préserver du soleil, de la chaleur, du vent… Ne les laissez pas dans une ambiance trop chaude et proposez-leur à boire très souvent : au moins tous les quarts d’heure en situation de chaleur inhabituelle.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Peau Eau Hydratation