Accueil du site
> Dossiers > Cancer de la prostate
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cancer de la Prostate : Vitamine E et sélénium n’auraient pas d’effet préventif
Cancer de la Prostate : Vitamine E et sélénium n'auraient pas d'effet préventif
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 avril 2009
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Cancer de la Prostate : Vitamine E et sélénium n’auraient pas d’effet préventif

Cancer de la Prostate : Vitamine E et sélénium n'auraient pas d'effet préventif

En 1996, deux études avaient fait un lien entre vitamine E, sélénium et protection contre le cancer de la prostate. Deux grosses études prospectives viennent de démonter ce lien....

Cancer de la Prostate : Vitamine E et sélénium n'auraient pas d'effet préventifUne étude concernait plus de 14 600 hommes, tous médecins, âgés de plus de 50 ans, suivis sur 8 ans. Les participants ont pris pendant 8 ans en double aveugle du placebo, de la vitamine E, de la vitamine C ou les deux. L’autre étude a inclus plus de 35 500 hommes volontaires âgés de plus de 50 ans et sur 7 à 12 ans. Les sujets ont pris quotidiennement pendant au minimum 7 ans du sélénium, de la vitamine E, les deux ou un placebo.
 
Aucun effet bénéfique n´a été constaté sur le cancer de la prostate comme sur les autres types de cancers. Ces résultats restaient valables après ajustements sur l´observance et les principaux facteurs de risque tumoral.
 
Conclusions : faire une étude a posteriori, c’est bien. Mais il ne faut pas conclure. Seules les études prospectives peuvent permettre d’avoir une première idée.
En clair, et ceci reste valable pour les blogonautes qui ont la plume alerte : ne concluez pas trop vite dès les premiers frémissements de résultats, même et surtout si les dits résultats vous enchantent ...
 

POST-SCRIPTUM

  • Sélénium : Le sélénium est un oligo-élément anti-oxydant qui intervient dans le métabolisme des radicaux libres et d’autres substances produites par l’oxydation des lipides au niveau des membranes cellulaires. La consommation d’un peu de sélénium chaque jour avait été suspecté comme pouvant diminuer le risque de survenue de plusieurs cancers (dont ceux de la prostate et du côlon).

    Vitamine E : La vitamine E une vitamine liposoluble reconnue comme étant essentiellement un antioxydant, elle freine le vieillissement cutané et assure la stabilité des structures cellulaires. Elle est présente en grande quantité dans les huiles végétales.

SOURCES

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes