Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
A la découverte du tofu
A la découverte du tofu
note des lecteurs
date et réactions
12 novembre 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Véronique Van den Bossche, 18 articles (Conseillère en nutrition)

Véronique Van den Bossche

Conseillère en nutrition
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
18
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

A la découverte du tofu

A la découverte du tofu

Inodore, incolore (enfin si, il est blanc), et j’aurais tendance à dire insipide, voici le tofu. De tous les aliments que j’ai appris à goûter, s’il en est un qui me laissait particulièrement de marbre, c’est bien celui-là… jusqu’au jour où je me suis lancée, un petit pas après l’autre. Si je ne peux toujours pas dire que j’en sois une grande fan, il m’arrive pourtant plus régulièrement de l’intégrer dans mes recettes.

Apparu en Chine il y a plus de 2000 ans, le tofu trouve ses racines éthymologiques dans deux termes : TO qui signifie "fève" et FU "prendre en masse". Il est produit à partir du lait de soja que l'on fait cailler puis que l'on presse afin de lui retirer son eau. Largement représenté dans l'alimentation asiatique, le tofu existe en de nombreuses variétés. Les deux principales sont le tofu soyeux - originaire du Japon - et le tofu moelleux, originaire de Chine. Si le tofu soyeux est particulièrement indiqué dans les garnitures pour le pain, les soupes ou les desserts, le tofu moelleux, plus ferme, est particulièrement adapté à la cuisine. Conditionné dans de l’eau, il faudra l’égoutter et l’éponger avant de le couper en dés, lamelles ou rondelles. Il peut être frit ou revenu à la poêle.

Mais alors me direz-vous, pourquoi accorder tant d'importance à un aliment au goût si neutre ? Pourquoi a-t-il la cote auprès des végétariens qui le substituent à la viande ou au poisson ? Il faut savoir que le tofu est une source de protéines à faible teneur en acides gras saturés. En outre, il ne contient pas de cholestérol. C'est pourquoi il est fortement recommandé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires ainsi que le cancer. Bonne source de magnésium, de phosphore ou encore de zinc, son apport en fer est important et sa teneur en calcium contribue à prévenir l'ostéoporose. Le tofu est également un allié naturel de la ménopause en raison de sa teneur en phytoestrogènes (hormones de source végétale). Sa consommation réduit la fréquence et la sévérité des symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur). 

Tout ça, c’est bien beau, mais cela ne vous explique pas comment le préparer pour qu’il soit apprécié de tous, pas vrai ? Jouons tout d’abord la carte de la facilité en coupant de petits cubes qui agrémenteront avantageusement vos soupes. Place à l’onctuosité ensuite avec du tofu soyeux utilisé en alternative à la crème aigre dans des rillettes de sardines ou de maquereaux par exemple. Et que serait une journée sans une petite touche de sucré ? Alors, juste pour vous, voici deux recettes très simples de dessert à base de tofu soyeux. Tout d’abord, en mousse de fruits : 200 g de fruits frais pour 200 g de tofu soyeux, un peu de sirop de sureaux pour la note sucrée, on mixe et on laisse reposer un peu au frigo (je vous avais prévenus, difficile de faire plus simple !).

A moins que vous ne soyez plus chocolat (tiens donc, tout à coup, je vous vois plus attentifs pas vrai ?) et vous ne résisterez pas à l'envie de tester cette mousse au chocolat (sans œuf, sans produit laitier, une véritable aubaine pour les allergiques !). Dans ce cas, il vous faudra 100 g de chocolat noir pour 400 g de tofu soyeux. Faites fondre le chocolat au bain-marie, puis mettez avec le tofu dans un blender. Pour une petite note exotique, vous pouvez également y ajouter une goutte d’huile essentielle d’orange ou de menthe. Mixez puis versez dans des ramequins et laissez reposer au frigo quelques heures. Pour une touche de fraîcheur supplémentaire, j’y ajoute des navets coupés en fines tranches, marinés dans du jus de pamplemousse et roulés avec une fine tranche de mangue… Il donne tout de suite plus envie comme ça le tofu, pas vrai ?

Véronique Van den Bossche - Conseillère en nutrition - Des Saveurs et d'Essences

POST-SCRIPTUM

  • Si vous avez de bonnes recettes à partager, n’hésitez pas à me les transmettre à l’adresse info@saveurs-essences.be

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Commentaires
0 vote
par diane (IP:xxx.xx1.131.157) le 19 novembre 2013 a 10H03
diane (Visiteur)

je mange trois fois par semaine du tofu, qu’il soit nature ou déjà préparé - on en trouve du tout préparé dans les maisons bio, ceci pour les débutants - l’avantage quand il est nature, c’est qu’on peut en faire ce que l’on veut justement parce qu’il est neutre.

Ecrasé à la fourchette et mélangé avec tous les ingrédients d’une sauce bolognaise classique, il est excellent, par exemple. Il peut remplacer la viande dans quantité de préparation où elle se trouve habituellement.