Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Santé, les bienfaits du chocolat : faites-vous plaisir !
Santé, les bienfaits du chocolat : faites-vous plaisir !
note des lecteurs
date et réactions
24 décembre 2008 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Florian Saffer, 57 articles (Diététicien Nutritionniste)

Florian Saffer

Diététicien Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
57
nombre de commentaires
15
nombre de votes
2

Santé, les bienfaits du chocolat : faites-vous plaisir !

Santé, les bienfaits du chocolat : faites-vous plaisir !

En cette fin d’année, j’ai décidé de vous parler d’un aliment de circonstance, la star des mets sucrés, l’aliment préféré des 7 à 77 ans : le chocolat.

“Gourmand” est un mot de la langue française d’origine incertaine, alors que “chocolat” vient d’un mot indien du Mexique de l’époque des conquistadors et veut dire “nourriture des Dieux”.

Il fut longtemps difficile de croire que le délicieux mélange de beurre de cacao, de sucre et de lait, qui fond dans la bouche et stimule tellement nos sens, puisse également nous être bénéfique. Et pourtant, de récentes recherches démontrent que, contrairement à l’opinion trop longtemps répandue selon laquelle tout ce qui a bon goût doit forcément être mauvais pour la santé, le chocolat serait un cocktail de substances potentiellement protectrices pour l’organisme.



- Source d'antioxydants :

On a décelé un groupe de “polyphénols” (antioxydants) - connus sous le nom de “catéchines”, par ailleurs composants majeurs du thé - dans le chocolat noir comme dans le chocolat au lait. Il apparaît qu’ils joueraient un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, amélioreraient le système immunitaire, voire participeraient à la diminution des risques de certains cancers.

- Chocolat et cholestérol :

Toutes les études récentes ont mise en évidence que le chocolat ne faisait pas augmenter le cholestérol et qu'une consommation raisonnable aurait même tendance à faire baisser le cholestérol sanguin.

- Chocolat et magnésium :


Le chocolat noir remporte la palme de la richesse en magnésium ! Avec 110 mg pour 100 g, il fait d'ailleurs partie des aliments qui en sont le plus riche. Une barre de 30 g couvre plus de 10 % des Apports Journaliers Recommandés.

- Antidépresseur naturel

Le chocolat est un antidépresseur avéré ! Le chocolat est un "aliment plaisir" par excellence. Chaque bouchée de chocolat provoque dans notre cerveau la libération de dopamine ; la dopamine est l'hormone du plaisir. Cette molécule active les circuits de la récompense ; une zone du cerveau qui provoque un plaisir intense.

- Chocolat et ligne

Beaucoup s'interdisent ce divin met par peur de grossir. Il faut garder à l'esprit que seul "trop" de chocolat est néfaste. Or si l'on prend le temps de le déguster, de petites quantités suffisent à nous satisfaire.

Ce sont les 2 ou 3 premiers carrés qui nous apportent beaucoup de plaisir. Déguster, apprécier, prêter attention au plaisir en bouche permet donc de ne pas en abuser.

Vous l'avez compris, le chocolat est un aliment magique qui stimule nos sens, nous procure un plaisir intense et en plus nous apporte un véritable bénéfice santé. Beaucoup pensent que les "aliments plaisir" sont forcement mauvais, dangereux, à bannir si l'on veut garder la ligne. Or un comportement alimentaire sain est avant tout un comportement alimentaire axé sur le plaisir. Si vous apprécier le chocolat ne vous en privé surtout, apprenez juste à le manger par plaisir.

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous

"L'idéal diététique n'existe pas : manger équilibré c'est finalement manger avec une succession de déséquilibres"

SOURCES

    1. Chocolate is very good for you. Arts. I. The Lancet, 7 août 1999.
    2. Stimulating thoughts: caffeine and food . Chan W. British Nutrition Foundation, Bulletin sur la nutrition n 85, Volume 23, 226 - 233.
    3. Chocolate and Cocoa Health and Nutrition , révisé por Ian Knight, Blackwell Science, 1999.
    4. Chocolat et cholestérol, E-Santé
    5. Chocolat et magnesium, Doctissimo
    6. Chocolat et antidepresseur, Doctissimo
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
4 votes
par Ludo (IP:xxx.xx1.23.110) le 26 décembre 2008 a 13H51
Ludo (Visiteur)

Bonjour,

le chocolat est même bénéfique au-delà de 77 ans vu que c’était le péché mignon de Jeanne Calment !

Une précision à votre article : les vertus du chocolat viennent essentiellement du cacao. Après, le côté néfaste vient des additifs, notamment les matières grasses ajoutées à son élaboration. Les nutritionnistes recommandent donc notamment les chocolats riches en cacao (les chocolats à 70% étant les plus recommandés). Les ’labels équitables’ sont particulièrement recommandés : la traçabilité du produit, sa production à petite échelle, fait que le chocolat est généralement riche en cacao et pauvre en aditifs gras, en plus de l’aspect ’social’ de ce type de consommation dont les bénéfices vont essentiellement aux producteurs.

2 votes
par L'Enfoiré (IP:xxx.xx9.163.41) le 26 décembre 2008 a 14H56
L'Enfoiré (Visiteur)

Alors, on vient sur mes plattes bandes (voir en URL). Pour un Belge, c’est absolument INADMISSIBLE :-))

3 votes
(IP:xxx.xx7.172.235) le 27 décembre 2008 a 10H03
 (Visiteur)

Le chocolat pourrait peut être avoir un effet neutre voir positif sur la santé que s’il dépasse les 70% de cacao (80 étant mieux).

99% des chocolats consommés à noël ont donc un effet néfaste sur la santé.

Mangez en si vous le voulez, mais uniquement par plaisir !

5 votes
par Pascal GILBERT (IP:xxx.xx2.12.166) le 28 décembre 2008 a 17H01
Pascal GILBERT (Visiteur)

Le chocolat, pourquoi pas ? Le principal est de se faire plaisir, et si, de plus c’est bon pour la santé allons-y.

Toutefois, toutefois, vieux sceptique j’ai eu l’idée d’aller voir les références de l’article, cautions scientifiques du discours.

Ref 1 :"Chocolate is very good for you" dans le Lancet du 7 Août 1999 ? Pas retrouvé, seulement un article vaguement sur le sujet qui compare la concentration en flavonoîdes du thé et du chocolat : "Chocolate as a source of tea flavonoids". Ilja CW Arts, Peter CH Hollman, Daan Kromhout.

L’auteur aurait-il menti ? Je ne le pense pas, je crois plus volontiers qu’il n’a pas vérifié ses sources. En effet cette référence et les deux suivantes se retrouvent groupées dans quelques articles qui, sur le Net, vantent le chocolat. Je pense plus volontiers qu’il s’est inspiré d’un de ces articles et en a copié les sources, pour faire sérieux. Il n’est pas le seul à en faire autant, j’ai trouvé sur le net, un professeur d’urologie qui en fait de même.

Ref 4 : Chocolat et cholestérol sur Esanté. C’est un article de 2002 qui rapporte une étude portant sur 23 personnes ayant duré quatre semaines. Quelques données théoriques sur la modification du taux des cholestérols. La portée clinique de cette étude est nulle.

Les deux références suivantes sur Doctossimo ? Rien de bien sérieux, le même discours que celui de l’auteur, argumenté d’une manière aussi peu solide. Et l’on n’y trouve pas l’affirmation que le chocolat est un "antidépresseur avéré"

Alors, écrire que le chocolat "apporte un véritable bénéfice santé" n’est rien d’autre que l’opinion de l’auteur, respectable comme toute opinion, partagée par beaucoup sans doute, mais pas une vérité vraie de chez vrai. Là où le bat blesse est que cette opinion s’avance masquée, faussement parée des caractéristiques de l’objectivité

Au total le chocolat est peut-être bon pour votre santé mais, y croire à la seule lecture de cet article est mauvais pour votre sens critique.

La morale est que, sur le Net -sans doute encore plus qu’autre part- il ne faut rien prendre pour argent comptant.

Y compris ce que j’écris... :-)

4 votes
par diet38 (IP:xxx.xx7.187.224) le 6 janvier 2009 a 18H53
diet38 (Visiteur)

Je ne suis pas d’accord.

Le chocolat contient bien des antioxydants qui pourraient avoir un rôle bénéfique pour la santé.

Le chocolat contient des graisses de type acides gras stéariques précurseurs de l’acide oléique au effet hypocholestérolémiant.

Après bien sur ces propriétés nutritionnelles ne concernent que les produits riche en cacao (chocolat noir à plus de 50%) ce qui n’est effectivement pas précisé dans le billet

cdt

1 vote
par Pascal GILBERT (IP:xxx.xx5.122.192) le 7 janvier 2009 a 21H43
Pascal GILBERT (Visiteur)

Que le chocolat contienne des antioxydants, soit, que ceux-ci aient un effet clinique est une autre chose. Idem pour ces acides gras qui seraient hypocholestérolémiants. Et ce ne sont pas les références cliniques citées par l’auteur du post qui peuvent convaincre quiconque, sauf celui qui l’est auparavant.

Si vous me citez des articles corrects je m’inclinerai car ce sont des faits. Sinon, on reste dans le domaine de la croyance avec laquelle on est d’accord ou pas.

Un petit livre sur la valeur des idées et sur la prégnance des croyances/opinions en médecine : Idées folles, idées fausses en médecine de Petr Skrabanek, James McCormick, tous deux professeurs de médecine(en Irlande je crois me souvenir). Pas cher, en poche chez O. Jacob. Décapant !