Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quinoa : une exception nutritionnelle ou un exploit marketing ?
Quinoa : une exception nutritionnelle ou un exploit marketing ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 octobre 2008 | 13 commentaires
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Quinoa : une exception nutritionnelle ou un exploit marketing ?

Quinoa : une exception nutritionnelle ou un exploit marketing ?

Une question internautique : que pensez-vous de la richesse nutritionelle que l’on attribue au quinoa depuis quelques temps ? Vaut-il mieux manger des aliments basiques tels que pomme de terre, pain complet, riz auquels nous sommes habitués ?

JPEG - 24.9 ko
Le Quinoa

Alors qu’elle est connue depuis la nuit des temps, sans bruit, voici qu’en 2008, subitement, les Français ne parlent plus que d’elle !

Serait-elle aussi merveilleuse et exceptionnelle qu’on le dit ? La semaine dernière encore, une émission à grande écoute laissait une journaliste - apparemment fort mal renseignée - dire pendant un bon quart d’heure combien le quinoa était "exceptionnel", "de teneurs en richesses nutritionnelles inouïes" et autres superlatifs. Qu’en est-il vraiment ?


Le quinoa (Chenopodium quinoa) est une plante herbacée annuelle de la famille des Chénopodiacées, la famille de l’épinard, somme toute, l’équivalent de notre Acetosella (ou grande oseille), cultivée pour ses graines riches en protéines. Ce n’est donc pas une céréale au sens strict. Originaire d’Amérique du Sud, elle était consommée de tous temps, au moins 5000 ans, notamment rendue célèbre par les Incas.

Comme le haricot, la pomme de terre et le maïs, le quinoa était à la base de l’alimentation des civilisations précolombiennes, mais, elle n’a pas attiré l’intérêt des autres (et leur exportation vers l’Europe) car l’enveloppe de ses graines est riche en saponines... il faut donc les décortiquer et les rincer longuement ! En plus, sa faine n’est pas panifiable, à cause de l’absence de gluten dans sa composition.

Le quinoa cru apporte 368 KCalories pour 100 g et 14 % de protéines. Certaines sources documentaires prétendent que ces protéines contiennent tous les aminés essentiels à la vie humaine. Ce qui serait un vrai atout, mais dont il faut confirmer l’exactitude.

Toujours sous forme crue, le quinoa est riche en fer (4,5 mg/100 g), en magnésium (197 mg), en zinc (3,1 mg) et sélénium (8,5 µg).. Attention à ces chiffres qu’il faut relativiser car une portion de quinoa est faite avec seulement 25 g de graines crues... On a alors des atouts nutritionnels qui sont comparables avec nos céréales continentales et nos légumineuses.

Le quinoa cru est aussi riche en vitamine B9 ou folates, contient de la vitamine E et quelques vitamines du groupe B.

Rien d’exceptionnel, donc.

Mais sa richesse en saponines la rend déconseillée aux jeunes enfants, femmes enceintes et allaitant, et à toutes les personnes fragiles.

Conclusions  : le quinoa a de la chance : à défaut d’avoir une composition nutritionnelle exceptionnelle, il bénéficie d’une excellente attachée de presse dont je salue, ici, le travail efficace

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
9 votes
par pierre (IP:xxx.xx3.77.107) le 29 octobre 2008 a 12H48
pierre (Visiteur)

Article utile. Rajoutons que l’engouement occidental pour tel ou tel aliment originaire de pays emergents peut provoquer dans ces pays des dégâts sociaux et écologiques (pénurie locale, surproduction) auxquels s’additionne le cout écologique du transport

8 votes
par Fred (IP:xxx.xx1.20.123) le 29 octobre 2008 a 12H57
Fred (Visiteur)

Le mieux serait que nos produits (patate, carotte, blé) n’augmente pas de 400% par an simplement par le fait de traders.

Le facteur de déstabilisation vient de ceux qui sont sensés apporter la stabilité. . . Chercher l’erreur.

5 votes
par pepin2pomme (IP:xxx.xx4.199.74) le 29 octobre 2008 a 13H19
pepin2pomme (Visiteur)

Bonjour,

J’ai découvert le quinoa lors d’un séjour au Pérou. Les meilleures soupes de quinoa sont celles qui ont cuit des heures durant dans des pots en terre. Autant dire qu’il n’y a plus de vitamines après avoir mitonné aussi longtemps. J’ai ramené un paquet en France, et j’ai remarqué que les graines ont gardé leur pouvoir germinatif, mais je ne suis pas arrivé à cultiver cette plante. Est-ce que quelqu’un a de l’expérience sur la culture du quinoa ?

4 votes
par Tony Pirard (IP:xxx.xx7.175.2) le 29 octobre 2008 a 13H42
Tony Pirard (Visiteur)

Je vois que Mr Pierre ne connais rien des pays de l’Amérique Latine,mais,cela ne nous étonne, c’est parfaitement normal,dernièrement être incultivé sur certains sujets en Europe,déjà ne surpreende tous.. !Les pays dit emérgents ne sont tant pauvres que la "quinoa"va appauvrir plus.. !!. Je pense que le "pouvoir d’achat"des français sera plus qu’un probléme que celui du transport... !

11 votes
par mon_avis (IP:xxx.xx1.105.207) le 29 octobre 2008 a 15H31
mon_avis (Visiteur)

Article piège à c... qui n’a pour seul but que de s’enrichir des commentaires

5 votes
par titi (IP:xxx.xx3.149.193) le 30 octobre 2008 a 10H06
titi (Visiteur)

Tous ces bioutes qui se jettent sur les derniers produits bioutes à la mode qui ont fait trois fois le tour de la planète avant d’arriver dans leur assiette, et qui te font la morale quand tu mange un steak, ça me fait bien marrer...

0 vote
(IP:xxx.xx9.239.208) le 13 juillet 2010 a 09H27
 (Visiteur)

et bien marre toi

5 votes
par mikadian (IP:xxx.xx7.71.230) le 31 octobre 2008 a 00H14
mikadian (Visiteur)

La réponse est dans la question. Le quinoa comme tout ce que l’on nous VEND, c’est BON, tout comme le RESTE. Nous sommes omnivores, mangeons de tout. Le quinoa ne changera rien à votre santé, manger de tout peut améliorer votre santé. La santé par l’alimentation, j’y crois, à la condition sine qua non, de ne pas se poser de question. Si vous êtes contents de ce que vous mangez, votre cerveau en optimise ses vertus pour l’organisme. Faites confiance à votre cerveau, respectez vos envies. Je ne dis pas, allez-y mangez la plaque de chocolat, mais, par contre, si vous avez envie de chocolat, mangez-en deux carrés, ça vous fera le plus grand bien, idem, pour le quinoa.

4 votes
par Phoebus (IP:xxx.xx4.21.163) le 3 novembre 2008 a 09H39
Phoebus (Visiteur)

Tout à fait d’accord avec Mikadian. On remarquera par ailleurs que tout ceux qui vantent la quinoa, que je trouve par ailleurs délicieuse, le boulgour, le kamut et autres aliments exotiques parés de vertus innombrables, dédaignent en général complètement la pomme de terre (il en existe pourtant des variétés innombrables et beaucoup sont succulentes). Trop populaire, pas assez tendance, pas assez exotique, la patate.

1 vote
par mikadian (IP:xxx.xx7.71.203) le 9 novembre 2008 a 00H19
mikadian (Visiteur)

Ecxellente remarque de Phoebus, et si nous nous intéressions aux légumes secs,lentilles, flageolets,si riches en tout, ou à la merveilleuse choucroute, qui peut se consommer sans graisse, et avec du poisson, et qui ne nous veut que du bien, y compris sur le plan digestif. La mode des céréales nouvelles, risque de nous éloigner du simple bon sens. Mangeons les légumes de nos régions, et de saison, ne lésinons pas sur les bienfaits des féculents, n’ayons pas peur des graisses (c’est seulement leur quantité et leur traitement qui peuvent les rendre nocives)tout comme les sucres sont nos amis. Faites confiance à votre cerveau, c’est l’ordinateur de bord, LUI IL SAIT. Pour finir, j’ai connu un monsieur de plus de cinquante ans qui se mourait d’un cancer, jusqu’au jour où il s’est mis à manger et à manger de tout, et à toute heure. Je le croise de temps en temps, maintenant il va bien, et il a toujours son petit sourire en coin, quand il louche sur sa bedaine. Il MANGE et il se REGALE.

2 votes
par Christel (IP:xxx.xx1.42.69) le 17 décembre 2010 a 15H45
Christel (Visiteur)

Juste pour dire que l’on peut manger du quinoa et des pommes de terre. Pourquoi les opposer.Il y en a marre de mettre des oeillères sur tout. Je parie que la plupart des personnes qui ont laissé un post n’en ont jamais goûté. Le quinoa peut se manger aussi bien en version salée que sucrée. Continuez à ne consommer que ce que vous connaissez et laissez l’exotisme pour les autres. Merci.

0 vote
(IP:xxx.xx4.213.82) le 13 novembre 2008 a 11H36
 (Visiteur)

Le bouche à oreille....voilà ce qui a fait que l’on s’est mis à en consommer. ... De quoi se faire du soucis pour tous nos fonctionnaires et publicitaires...le monde n’aura bientôt plus besoin d’eux, en cette belle journée.

1 vote
(IP:xxx.xx4.89.54) le 20 juillet 2011 a 13H04
 (Visiteur)

Rien n’est exceptionnel, mais le quinoa a quand même des propriétés intéressantes, un bon apport en protéines et un faible indice glycémique, les protéines contribuent à la construction de la masse musculaire et le faible indice glycémique contribue à ne pas s’engraisser. C’est mieux de manger du quinoa que de la pomme de terre si on veut privilégier ces deux aspects. Mais bien sûr il y a beaucoup d’autres choses à manger qui ont ces propriétés comme les lentilles et les flageolets par exemple. Personne n’est obligé de manger du quinoa, mangez-en si vous aimez ça et si ses propriétés vous intéressent :)