Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pourquoi faut-il boire ?
Pourquoi faut-il boire ?
note des lecteurs
date et réactions
16 avril 2008
Auteur de l'article
Florence Noël, 24 articles (Diététicien)

Florence Noël

Diététicien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
24
nombre de commentaires
6
nombre de votes
13

Pourquoi faut-il boire ?

Pourquoi faut-il boire ?

Le corps est composé de 60 % à 70 % d’eau. Cette eau est indispensable au fonctionnement de notre corps. C’est l’élément le plus important pour la vie après l’air que l’on respire. Le corps perd plus d’un litre par jour d’eau corporelle par l’urine, et la même quantité à travers la sueur, les selles et la respiration.

L’eau contribue à maintenir le volume sanguin et lymphatique, la température du corps. Elle fournit la salive qui permet d’avaler les aliments, elle sert de lubrifiant pour les yeux, elle permet les réactions chimiques dans les cellules, l’absorption et le transport des nutriments ingérés, l’activité neurologique du cerveau. Elle assure l’hydratation de la peau, et l’élimination des déchets de la digestion (selles et urine). C’est dire l’importance d’une bonne hydratation tout au long de la journée.
Dans notre pays où le climat est tempéré, une personne de taille moyenne dépense plus de 2 litres d’eau corporelle par jour. Mais cette dépense augmente s’il fait chaud, en fonction de l’activité physique, pendant l’allaitement, et quand on est malade (température, diarrhées, vomissements).
Ainsi, la perte d’eau chaque jour s’élève à environ 2 litres et demi. L’alimentation fournit en moyenne 20 % de nos besoins. Il reste donc à ajouter 1,5 à 2 litres de boissons sous forme de : bouillons, boissons chaudes ou froides (thé, café légers, tisanes) et eau. En cas de consommation d’eau minérale, il est conseillé de varier les marques, car toutes n’ont pas les mêmes apports (quantités et types de minéraux). Les personnes souffrant d’hypertension doivent éviter les eaux riches en sodium.
Pour s’y retrouver, il est recommandé de boire l’équivalent de 8 verres par jour.
Il ne faut pas se fier au signal de la soif pour boire. Une perte en eau même faible, de l’ordre de 1 % à 2 % du poids corporel est déjà considérée comme de la déshydratation. Une perte qui atteint 15 % à 20 % du poids corporel peut provoquer la mort.
Un manque d’eau se manifeste d’abord par une urine foncée, la bouche et la gorge sèches, un manque d’énergie, la peau sèche, des maux de tête et des étourdissements, une intolérance à la chaleur. À un stade plus avancé de déshydratation, on observe une faiblesse musculaire ou des crampes, une difficulté à avaler, une miction douloureuse, une confusion ou un délire.
Il est donc nécessaire de prendre l’habitude de boire tout au long de la journée.
Florence Noël Diététicienne nutritionniste
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Conseils & Solutions
Mots-clés :