Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mangez des fruits et légumes !
Mangez des fruits et légumes !
note des lecteurs
date et réactions
28 mars 2008 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Daniel Joubert, 11 articles (Diététitien)

Daniel Joubert

Diététitien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
11
nombre de votes
0

Mangez des fruits et légumes !

Mangez des fruits et légumes !

Depuis qu’une campagne d’information suggère qu’il faut consommer un minimum de 5 fruits ou légumes par jour , différentes questions se posent.
Ces messages ont pour but de modifier ou d’influencer les choix alimentaires de la population.
Bien que l’idée soit très louable et qu’il existe a l’échelle d’une population des liens entre les choix d’aliments et certaines maladies dites de civilisation (diabète , maladies cardiovasculaires, certains cancer , obésité dans certains cas).
Les choix alimentaires font partie des facteurs de risques ou de facteurs de protection au même titre que d’autres de ces facteurs
Ces messages ont été envisagés en généralisant les attitudes et ne tiennent pas compte des individualités et fixent des objectifs avec des verbes comme’ il faut , tu dois , tu ne dois pas »
Les fruits et les légumes ?
La différence entre les fruits et le légumes est d’ordre gustatif et culturel et lié à leur teneur en sucre.
Les aliments du groupe légumes qu’ils soient fruits ou autres ont des teneurs en sucre plus faible que ceux que l’on considère comme fruits
Les fruits sont plus sucrés comme cela se sent au goût
Ces aliments ont en commun d’être riche en eau , en fibres , vitamines et antioxydants
C’est pour cela que le message ne les distingue pas
Sur la plane santé, on peut manger l’un comme l’autre et selon son goût plus de l’un et moins de l’autre.
Pour être mince ou pour maigrir, manger des légumes en grande quantité est-il indispensable ?
Non ! . Le choix des aliments contrairement à ce que l’on colporte n’est pas lié dans la majorité des cas aux problèmes de poids.
On peut retrouver son poids biologique sans se forcer à manger des légumes et ou des fruits que l’on n’aime pas.
Il existe des personnes qui présentent des obésités et des surpoids tout en consommant régulièrement des fruits et des légumes.
Ajoutez machinalement ou en se forçant un fruit à la fin du repas même si vous n’avez plus de sensation de faim contribue à faire prendre du poids.
Il faudrait pas croire que si vous avez envie de manger des biscuits manger une pomme pourra vous réconforter, vous risquez de manger tout de même le biscuits ou tant de pomme qu’il aurait été préférable de manger quelques biscuits.
Mangez des légumes est-il un comportement souhaitable pour s’assurer d’une meilleure santé ?
Oui ! Les populations qui mangent régulièrement des fruits et des légumes réduisent les facteurs de risques par rapport à certaines maladies.
Donc sur la plane santé, il est souhaitable d’inviter régulièrement les légumes à votre table.
Pourquoi 5 ?
Le but du message est de signaler qu’il faut varier les choix et ou faire des mélanges de fruits et ou de légumes.
Le chiffre de 5 ne doit pas être considéré comme un objectif à tout prix mais il peut être entendu comme une incitation à varier les choix ou à faire des mélanges.
Il est donc souhaitable d’inciter à manger des fruits et des légumes en les invitant à votre table de façon régulière, pour la santé sans considérer que c’est une obligation formelle, comme un devoir , une corvée.

Il est peut-être important également de comprendre quels sont les obstacles à leurs consommation.

Fixer un chiffre n’est-il pas contre productif ?
La finalité des messages de ce type est censée être de faire augmenter la consommation de légumes pour l’ensemble de la population mais chiffrer pose sans doute plus d’un problème .
Il est vrai que cela peut faire vendre plus de légumes et de fruits, cela fera-t-il découvrir ou manger avec plaisir des fruits et légumes a ceux qui n’en mangeaient pas ?
Ceux qui en mangeaient déjà en mangeront peut-être davantage , ceux qui n’ y pensaient pas y penseront peut-être un peu plus mais ceux qui faisaient un blocage vis-à-vis des légumes et ou des fruits donc qui n’en mangeaient que très rarement voir pas n’en mangeront pas plus.
Ceux qui ne peuvent pas en acheter à cause de leur prix se retrouveront dans la même situation.
Ceux qui connaissent pas ne vont pas forcément tenter l’expérience , peur du goût nouveau ( néophobie alimentaire) , manque d’idées pour préparer , de temps , d’entrain ....
Au final, ce chiffre paraît pour beaucoup effrayant et impossible à atteindre.
Si vous avez une culture des fruits et des légumes c’est assez facile en sachant qu’une assiette de ratatouille c’est 4 légumes, qu‘une de potage (pomme de terre poireaux potiron carotte) c’est 3, qu’une de poêlée de légumes c’est 3 à 4.
Si vous en mangez pas car vous n’en aimez que quelques-uns ?
 Ce n’est pas si grave de manger tout le temps les mêmes.
Si vous n’aimez pas du tout 
Essayer de les goûter inclus dans des préparations : bœuf mironton aux carottes, pot au feu , couscous, poulet à la basquaise et bien d’autres Les plats qui contiennent des légumes pourront être accompagnés de féculents.
Certains mangeurs en particulier enfants et adolescents ne consomment pas de légumes car ils préfèrent les féculents, une solution est de mélanger les deux, histoire de faire goûter.
Ne pensez que légumes = bouillis ou salades
Si c’est un problème de temps !
Il est vrai que préparer des légumes demande du temps de l’entrain.
On peut après une journée de travail être épuisé (e) tant physiquement que moralement et ne pas avoir envie de préparer.
Il faut savoir que les légumes en boîte ou surgelés sont une bonne alternative
Pour la santé, il vaut mieux un légume en boîte que pas de légumes du tout
Si c’est un problème de prix
Il est vrai que le prix des légumes et des fruits a flambé depuis quelques années et encore plus depuis quelques mois
Cependant si vous aimez les légumes et que vous éprouvez le besoin d’en manger respecter certaines règles permetra de juguler au moins partiellement le problème du prix qui demeure un obstacle.
1. Respectez les saisons ; si les tomates tournent en moyenne à 2 ,5 Euros le kilo cet hiver , les carottes à cette même saison se trouvent à moins 1 Euros le kilo soit respectivement 1 portion pour 0,25 au lieu de 0,60 Euros
Il en va de même pour les fruits , le fait de respecter la saison permet d’avoir une portion de fruit pour 0,50 Euros en moyenne .
2. Pensez aux légumes en boîte ou surgelés qui abaissent le coût moyen d’une portion et permettent de mieux gérer le budget.
3. Évitez d’acheter de trop grande quantité d’avance en ce qui concerne les produits frais et de se trouver ainsi obligé de jeter.
4 Profiter des promotions

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Commentaires
1 vote
(IP:xxx.xx9.127.33) le 1er juin 2008 a 19H44
 (Visiteur)

enfin un peu de cohérence face aux discours education nutrtionnelle actuels quui ne font que stigmatiser ceux qui sont mal de poids