Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Manger 5 fruits et légumes par jour ? oui mais ...
Manger 5 fruits et légumes par jour ? oui mais ...
note des lecteurs
date et réactions
20 septembre 2008 | 23 commentaires
Auteur de l'article
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Eugène Wermelinger

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
10
nombre de votes
3

Manger 5 fruits et légumes par jour ? oui mais ...

Manger 5 fruits et légumes par jour ? oui mais ...

Faire le bon choix de la qualité

Voilà certes, un des plus recommandables conseils pour éviter bien des maladies dégénératives actuelles encore dites de civilisation (maladies cardio-vasculaires, cancer ...) ainsi que l’obésité qui guette nos enfants.

Le groupe scientifique sur les contaminants de la chaîne alimentaire (CONTAM) de l’EFSA (European Food Safety Authority) a évalué les risques et les bénéfices pour les consommateurs de la présence de nitrates dans les légumes :

La plupart des légumes contiennent des nitrates mais leur quantité varie en fonction du type de légumes (des taux plus élevés sont décelés dans les légumes-feuilles : épinards, laitue, roquette…) ou de l’ampleur de l’utilisation d’engrais à base de nitrates.

Le groupe scientifique a estimé qu’un consommateur moyen, qui ingère approximativement 400 g de légumes et de fruits mélangés par jour[1] ne dépasserait pas la dose journalière admissible (DJA) pour les nitrates[2]. Pour estimer l’exposition, le groupe scientifique s’est fondé sur l’éventualité que la totalité des 400 g de fruits et de légumes (équivalent à 5 fruits et légumes) ingérés par les consommateurs puissent n’être constitués que de légumes dont la teneur en nitrates est considérablement plus élevée que celle des fruits.

Par contre, les végétariens et végétaliens, qui consomment des quantités plus importantes de légumes, pourraient dépasser la dose journalière admissible pour les nitrates. Néanmoins, le groupe scientifique a aussi noté que l’ingestion de nitrates pouvait être encore réduite par des traitements comme le lavage, l’épluchage et/ou la cuisson, ce qui fournit une marge de sécurité supplémentaire pour le consommateur.

Plus d’infos sur le végétalisme.

Notes

[1] La valeur de 400 grammes repose sur les recommandations de l’OMS relatives à la consommation de fruits et de légumes. Le groupe scientifique a procédé à l’évaluation des risques en se fondant sur la supposition que la totalité de ces 400 g étaient des légumes, ce qui est le cas pour certains grands consommateurs de certains États membres de l’UE.

[2] Une dose journalière admissible (DJA) pour les nitrates de 3,7 mg/kg de poids corporel/jour. La DJA est la quantité d’une substance spécifique dans les aliments qui peut être ingérée par voie orale pendant la durée de la vie sans risque notable pour la santé.

Pour plus d’informations :
http://www.blogagroalimentaire.com/


Afin de restreindre voire de supprimer les polluants contenus dans ces fruits et légumes, quelques conseils :

Vous pouvez vous procurer les légumes et fruits en magasin "BIO" où dans une AMAP (http://alliancepec.free.fr/Webamap/) dont la production est contrôlée par les membres, ou chez un agriculteur, producteur qui s’oriente vers une filière où l’environnement est protégé par les critères suivants : biodynamie, engrais naturels, compost, biodiversité (http://www.bio-dynamie.org/).

Sans oublier que vous avez peut-être quelque part un bout de jardin que vous cultiverez à l’ancienne sans chimie. Faisant ainsi du bio, sans le savoir, tout comme M. Jourdan faisait de la prose. Cinquante pour cent des français auraient encore accès à des jardins familiaux. Même sur un balcon, il est possible de produire des herbes aromatiques pour la cuisine, même des tomates ... Je me rappelle qu’un jour, j’ai été témoin d’une culture, en petits pots, de persil et autres plantes dans .... la cabine du camion d’un transporteur qui agrémentait ainsi ses collations. Il paraît « qu’on peut leur parler, qu’on est ainsi moins seul, et que c’est bien moins contraignant qu’un petit chien comme compagnon. » m’a confié ce chauffeur qui était monté de Marseille en Alsace avec un chargement de noix de coco râpée pour ma biscuiterie !

Il est ainsi souhaitable que les parents, ou les grands-parents enseignent très tôt à leurs enfants et petits-enfants à cultiver des plantes. En plus, ils adorent remuer la terre, planter, récolter, et mangeront alors volontiers des légumes de leur jardin. Idem pour les fruits de saison du verger. Et cela va des fraises, framboises, cassis, groseilles aux prunes, mirabelles, pommes, poires, raisins ... En plus de nos proches terroirs, sans contaminants de conservation.

Ultime et non moindre des solutions, (et pour les citadins en particulier ) :

Les graines germées (qui poussent dans votre armoire) sont de superbes sources de vitamines naturelles.

http://pagesperso-orange.fr/vitamines-naturelles/page11.html

Celles de tournesol ne mettent que quatre heures pour germer ! Il n’y a donc aucune raison de vous en passer. J’ai lu que les indiens des Andes les mettaient dans un tout petit sac qu’ils arrosaient d’eau et transportaient sur le dos de leurs lamas de somme (qui fournissaient la chaleur !) pour en manger lors de leurs déplacements en altitude et ainsi reprendre de saines forces.
http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/magazine/pratique/0604-graines-germees.shtml

Par contre, les pousses de soja germé vendues en pots stérilisés ne présenteraient plus d’intérêt (produit mort), d’autant plus que les entreprises de germination assurant la livraison en germes frais aux restaurateurs, ajouteraient souvent des engrais chimiques (NPK) à leur eau de germination.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Engrais

Morale de cet article : Puisque nous devenons ce que nous mangeons, évitons de devenir des poubelles chimiques !

Sources :

L’EFSA pèse les risques pour le consommateur liés aux nitrates présents dans les légumes par rapport aux bénéfices d’une alimentation équilibrée riche en fruits et en légumes - 05/06/2008

Eugène : (du grec : le bon grain)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
20 votes
par Internaute (IP:xxx.xx1.84.115) le 20 septembre 2008 a 09H20
Internaute (Visiteur)

J’ai pas bien compris la pub. J’ai essayé de manger une fois un chou, une salade, un melon, une citrouille et une aubergine la même journée et je n’ai pas réussi. Peut-être faut-il se limiter à une framboise, une myrthille, une fraise, une noisette et un radis.

12 votes
par marcoB12 (IP:xxx.xx1.233.232) le 20 septembre 2008 a 09H23
marcoB12 (Visiteur)

Bonjour eugène,

Bon article et tout me semble bon à prendre et rien à laisser. Personnellement je suis devenu végétarien (ovo-lacto) il y a 20 ans et suis bien au-delà des 5 par jour. J’ajoute la dimension "impact environnemental" aux conséquences de notre alimentation, car un environnement sain est une base de santé humaine. Le paramètre des nitrates est pour moi un trompe-l’oeil, car les consommateurs de charcuterie ou de préparations industrielles avalent des doses significatives de nitrates et nitrites souvent bien au-delà de ce qu’un mangeur de végétaux peut avaler... Les résidus de produits phyto-sanitaires, la migration d’agents de charge des plastiques vers les aliments me semblent autrement plus préoccupants.

4 votes
par yohan (IP:xxx.xx7.226.83) le 20 septembre 2008 a 10H38
yohan (Visiteur)

@ Eugène Bon article. Il faut quand même en manger, frais et de préférence de culture raisonnée respectueuse de l’environnement et de la santé, ce qui veut dire pas que le bio non plus ; PS : les trompettes sont-elles de sortie dans le morvan ?

3 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx3.144.19) le 20 septembre 2008 a 10H52
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Réponse à Marco : Oui grand danger du bisphénol contenu dans les matières plastiques et qui est un équivalent de forme spatiale des hormones. http://fr.wikipedia.org/wiki/Bisph%...

à Yohan : oui il y a des champignons dans le Morvan en cette époque. Culture raisonnée : un ami vigneron féru de bio-dynamie m’a dit qu’il s’agit d’une trouvaille marketing se résumant à la formule : polluer moins pour polluer plus longtemps.

à l’internaute : marrante ta remarque, mais il y a du bon, tout est dans la dose !

4 votes
par Le furtif (IP:xxx.xx1.37.8) le 20 septembre 2008 a 14H20
Le furtif (Visiteur)

Je ne traite rien, rien de rien , nib de nib. jamais de la vie ! Mes deux voisins Nord et Sud , eux traitent comme des malades . Moralité la vermine et la pourriture quittent leur jardin et viennent s’installer dans le mien.

Achtement bio mon jardin !:-((

Cordialement

7 votes
(IP:xxx.xx5.40.40) le 20 septembre 2008 a 16H13
 (Visiteur)

"Manger 5 fruits et légumes par jour", ce slogan marketing a été vendu au gouvernement (sous Chirac) : ce sont les lobbies de l’agro qui se s’étaient engagés à payer des sports martelant ce refrain hypocrite en échange de la non limitation de leur publicité sur les produits sucrés, salés et autres merdes.

Il faudrait, en outre, rajouter le coût des légumes et des fruits aujourd’hui... et préciser que celui qui est absent toute la journée de chez lui, aura beaucoup de mal à appliquer ce refrain des empoisonneurs.

5 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx6.53.186) le 20 septembre 2008 a 17H28
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Il y a partout peu ou prou de vérités. Et aussi le pire, que vous trouverez ici : Vous trouverez dans cette vidéo absolument TOUTES les réponses, les VRAIES réponses. Jamais une femme n’aura eu autant le courage de tout nous dévoiler. http://www.dailymotion.com:80/video... En ce qui converne les prix : vous avez raison, mais il faut aussi savoir choisir les fruits et légumes de saison et du terroir. Savoir choisir vos fournisseurs et sur les petits marchés on peut encore trouvez à bon compte d’excellents fuits et légumes. Sans compter ceux qui peuvent provenir de votre jardin si vous avez la chance de pouvoir en cultiver un. Ce qui est mon cas de retraité. Ce jour, dans un pot au feu, mon épouse a mis : p de terre, poireau, qq haricots verts, de la courgette (tout ceci de notre jardin) et 2 navets achetés. Un mets super succulent, vraiment économique, et ce soir on aura du bouillon avec vermicelles et persil. Une journée faste en légumes.

Au "camarade" qui s’inquiéte des masses laborieuses, je veux préciser que justement le but est de faire "bouffer les grosses légumes" pour le plus grand bien des travailleurs humains. N’est-ce pas là la vraie et bonne révolution camarade ?

1 vote
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx6.53.186) le 20 septembre 2008 a 17H35
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Il a dit : se nourrir de terre, sans penser que cela, mille fois hélas, était déjà d’une triste actualité ici :

http://www.altermonde-sans-frontier...

6 votes
par le furtif (IP:xxx.xx1.37.8) le 20 septembre 2008 a 17H56
le furtif (Visiteur)

Ça foire encore sur ce machin à bidule vox ...Je n’accepte pas d’avoir à me loguer à nouveau sur un article qui parait en Une d’Avox ...C’est encore plus grave sur Orserie...

On est dans la même maison ou pas !

Même des commentaires de l’auteur sont squeezés

3 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx6.53.186) le 20 septembre 2008 a 18H32
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Merci, Le furtif de m’expliquer le sens de ces trois mots : se loguer, orserie et squezzé.

Quand on ne sait pas on demande !

9 votes
par nello (IP:xxx.xx1.196.156) le 20 septembre 2008 a 18H01
nello (Visiteur)

UN LABORATOIRE VIENT D’ANNOCER QU’AUJOURD’HUI SI L’ON VEUT TROUVER LA QUANTITE DE VITAMINE D’UNE POMME D’ANTAN ! AUJOURD’HUI IL FAUT EN MANGER 10. IL N’Y A PLUS RIEN DANS LA NOURRITURE D’AUJOURD’HUI C’EST POUR CELA QU’IL Y A DE PLUS EN PLUS DE MALADES ET IL Y EN AURA ENCORE PLUS DANS LES ANNEES A VENIR. TOUT LES LES TERRES SONT SANS VERRES ET LIMACES, NI COCCINELLES ETC. ALORS ARRETONS CETTE HYPOCRISIE DE DIRE MANGER CECI OU CELA ? COMMENCONS PAR RETROUVER DES TERRES SAINES

5 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx6.53.186) le 20 septembre 2008 a 18H34
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Tu as aussi partiellement raison. Mais va voir du côté de la bio-dynamie où tu pourras trouver des pommes ayant du goût et leurs vitamines d’antan !

2 votes
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx8.210.8) le 21 septembre 2008 a 10H55
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Eugène,n

Il y a quelques années on disait 3 légumes et fruits par jours, dis,.... les nutritionnistes sont pas en train de nous faire l’coup des rasoirs à lames, ... d’abord un , puis deux, après 3, ..5 paraît qu’ils en existent maintenant à 7 lames

http://s150318515.onlinehome.fr/rbj... ... et 15 sont en projet

http://www.unblogged.fr/coup-de-gue... ... par c

par contre , j’ai bien aimé les astuces pour faire germer les graines.

Un site intéressant pour l’alimentation des vieilles !tiges ! http://www.senioractu.com/Seniors-e...

@+P@py

5 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx6.15.158) le 21 septembre 2008 a 10H56
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Tout à fait d’accord . Au travers de cet article ,on touche vraiment le coeur du probleme.

Les lobis industriels et agricoles générent des pollutions de toutes natures et en contrepartie ils donnent

l’illusion de protéger la santé des personnes et de l’environnement par ce genre de démarche.

Manger 5 fruits par jour et vous serez toujours en bonne santé ! c’est dire dormez tranquille , on s’occupe de tout

et surtout faites nous confiance.

Je ne peux m’empecher de commenter les événements De cette semaine : les canapés allergiques , le lait en poudre en chine

les crémes cancerigénes pour enfants données par les materntés . et ce n’est que la face cachée de l’iceberg

A par cela passe un bon dimanche . Bien amicalement G L

(Merci à Gérard pour ce mail privé, qui mérite d’être connu de tous.)

6 votes
par Moktarama (IP:xxx.xx0.123.158) le 22 septembre 2008 a 09H55
Moktarama (Visiteur)

Je voulais juste signaler que les nitrates ne sont en rien toxiques pour l’homme adulte sain, en effet leur toxicité est avérée uniquement pour les nourrissons (et des catégories très restreintes d’individus, je n’ai plus le nom de la maladie sous la main) , leur estomac ne pouvant empêcher une transformation en nitrites, eux fortement toxiques à hautes doses.

C’est d’ailleurs dans ce cadre (les catégories dites à risques de la population) que l’UE a imposé la règlementation actuelle obligeant d’en faire mention sur les bouteilles d’eau.

Ainsi, si des nourrissons sont déjà morts pour avoir ingéré des aliments faits maison à forte concentration en épinards (qui sont littéralement bourrés de nitrates, comme tous les légumes type salade), ce n’est pas une raison pour être paranoiaque en tant qu’adulte, ou même enfant de plus d’un an.

Sinon, pour ce qui est du bio, tant mieux pour ceux qui ont les moyens, pour les autres les nitrates ne sont en tout cas en rien une source de toxicité.

3 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx3.146.54) le 22 septembre 2008 a 11H12
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Estimé Mokta, je viens d’aller sur ton site et je trouve que nous sommes souvent en phase l’un avec l’autre. "pour ce qui est du bio, tant mieux pour ceux qui ont les moyens" écris-tu, et une réponse se trouve sur ton blog où tu signales qu’un comté bio acheté à Paris se trouvait au même prix qu’un fromage ordinaire de grande marque. Que telle grande enseigne de distributeur fasse disparaître de bons produits à prix intéressant n’est pas une politique nouvelle de leur part. Ils ont une "liste de référencés" où il faut cracher au bassinet, et toujours plus fort. Là se trouve vraisemblablement la réponse.

8 votes
par roger_imhotep (IP:xxx.xx5.248.162) le 22 septembre 2008 a 20H42
roger_imhotep (Visiteur)

Bonjour monsieur Eugène W

Je vous propose une choucroute alsacienne bien bio, en dessert des pêches rouges de nos vignes et du Gewurztraminer, du pinot gris et rouge : cela fait bien 5 fruits et légumes.

Cordiales et respectueuses salutations

5 votes
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx3.66.168) le 23 septembre 2008 a 10H44
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Bien vu Roger et j’accepte avec grand plaisir votre aimable invitation. Lieu et date svp.

5 votes
(IP:xxx.xx8.47.35) le 2 octobre 2008 a 12H17
 (Visiteur)

Il est vrai que cette campagne a été financée par les lobbies de l’agro- alimentaire, ceux qui savent observer auront remarqué que les premières pubs préconisaient 10 La boîte de communication a conseillé de revoir le chiffre à la baisse est de parler de au moins 5 ... Ce chiffre a été inspiré des résultats de l’enquête SUVIMAX, mais une analyse rigoureuse démontrerait qu’il y a un gros hic. Peu importe mangez régulièrement des légumes c’est globalement bon pour la santé , mais ça ne fera pas obligatoirement maigrir durablement ne croyez pas cela c’est un mensonge Dans une campagne de prévention-santé, il est important d’évaluer l’efficacité et les effets néfastes du message Or un tel message ne fournit pas d’aide à ceux qui n’en consomment pas pour diverses raisons car le simple fait de chiffrer un objectif de résultats se révèle contre-productif D’ailleurs s’il y a eu une augmentation des ventes elle s’est faite sur ceux qui en mangeaient déjà D’autre part ces messages sont en lien direct avec des nouvelles formes de troubles des conduites alimentaires , je ne citerai que l’orthoréxie, la restriction cognitive mais On pourrait compléter la liste Un message du style "pourquoi ne pas inviter les légumes à votre table ?" aurait permis de faire une véritable prévention en aval et en amont alors que cela ce n’est que pipo

1 vote
(IP:xxx.xx0.195.74) le 4 octobre 2008 a 12H16
 (Visiteur)

Il est clair que la pub à deux balles qui nous est balancé sur les chaines me fait doucement rire, si c’est pour bouffer des fruites/légumes gorgé de pesticides je vois pas trop les bienfaits .... mais je ne suis pas scientifique et pas apte à définir les fameux seuils supportables par l’être humain comme le sont les représentants de l’UE ( second degré içi ).

Pour ma part c’est bio le plus souvent possible et basta, je ne tiens pas non plus a alimenter des "agriculteurs" affilié à un syndicat comme la fnsea qui est tout de même le fer de lance des OGM et pesticides !!

De plus il faut savoir aussi que la filière bio ne reçoit que très peu d’aide contrairement au filière plus polluante .... serait ce parce que les paysans bio ne sont pas des électeurs potentiels du gouvernement en place ???

1 vote
par yadubizneness (IP:xxx.xx5.20.152) le 16 janvier 2009 a 00H19
yadubizneness (Visiteur)

pour avoir pratiqué le maraichage bio pendant 27 ans je connais les difficultés des nitrates dans les légumes à la récolte.J’ai eu des surprises quelques fois et cela malgré la plus grande vigilance et le plus strict respect d’un cahier des charges rigoureux.Pour ne pas se noyer de détails,un exemple pour une culture sous abris de tomate ou de courgettes entre autre il suffira d’une élévation importante de la température pour que malgrès une fumure uniquement organique la concentration de nitrite peut atteindre des sommets,j’en ai fait l’expérience et c’est difficilement prévisible. le bio 100pour 100 mais pas facile

0 vote
par remi gaborit (IP:xxx.xx4.119.85) le 2 février 2009 a 14H06
remi gaborit (Visiteur)

bonjour Eugène. je suis un éleve de premier ES et cette année pour mon bacalauréat je me doit de presenter un tpe , mon sujet et la malnutrition dans les pays du nord. Bien sur je me sui intéresser a cette pub de 5 fruits et légume par jour et j’aimerais connaitre votre position si cette pub et un conseil véridique ou bien cela passe plus tot pour un coté financier avec le probleme de l’inflation du prix des fruits et légumes ?

0 vote
par eugene wermelinger (IP:xxx.xx0.235.128) le 2 février 2009 a 18H15
eugene wermelinger (Visiteur)

Bonjour Rémi, Pour moi, c’est de toute façon un excellent conseil. Quand le conseil a été lancé il pouvait certes être interprêté comme une publicité profitant aux marchands de fruits et légumes, mais pas comme un seul intérêt commercial ou financier. Je vous souhaite une bonne réussite dans votre tpe. Si vous souhaitez me le soumettre pour avis motivé, vous trouverez mon e-mail facilement sur ma page perso, en passant par Google. Salut !