Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Equilibre nutritionnel et séniors
Equilibre nutritionnel et séniors
note des lecteurs
date et réactions
27 novembre 2008
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Equilibre nutritionnel et séniors

Equilibre nutritionnel et séniors

La question est souvent posée par les Seniors eux-mêmes, lorsqu’ils sont jeunes, ou par leurs enfants, lorsqu’ils sont vieux. Mais la nutrition du 3e âge n’a rien de commun avec celle du 4e âge ! Commençons par le début ...

JPEG - 16.9 ko
La nutrition et les seniors

Et parlons de la nutrition du Senior que la retraite met sur le marché alors qu’ils sont encore très très jeunes, ces Seniors ! 60 ou 65 ans, ce sont encore une vingtaine d’années d’espérance de vie qui sont concernées par les bonnes ou les mauvaises habitudes non seulement nutritionnelles, mais plus globalement, d’hygiène de vie.

Alors jeunes Seniors, vous voilà sans boulot, mais avec un emploi du temps digne d’un Ministre : vous n’arrêtez pas. Vous avez l’équivalent de 2 jobs à plein temps et vous courrez après toutes les sollicitations.

Malgré tout cela, vous vous informez soigneusement sur la nutrition, la médecine, car votre ambition est de taille : vous cherchez à vivre le mieux possible et le plus longtemps. En fait, vous cherchez à mourir jeune dans les délais les plus longs possibles. Bravo ! Pour certains, ce sera une gageure... mais pour vous, tout est possible.

Quelques conseils :

1-Ne pas trop prendre de poids

Vous y serez forcément tentés, non seulement à cause du changement radical de rythme de vie que vous subissez, mais aussi par les sollicitations nombreuses que vous avez maintenant. Physiologiquement, vous prendrez environ un kilo tous les 10 ans. Donc, ne vous laissez pas aller et pesez-vous régulièrement, sur la même balance à la même heure (le matin par exemple). Et réagissez vite dès que la balance accuse un ou deux kilos supplémentaires.

2-Votre physiologie évolue

Vous bougez moins et votre activité physique est bien moindre que lorsque vous aviez 20 ans ! Alors il vous adapter vos apports nutritionnels à cette baisse d’activité. Mais il faut aussi tenter de l’augmenter. Marcher, jardiner, nager .. sont des activités physiques qui vous sont recommandées au moisn une heure par jour. plus vous bougerez, meilleure sera votre qualité de vie.

3- Sous prétexte de perdre du poids ou de le maintenir, ne vous privez pas de l’essentiel, mais du superflu

Bannissez les confiseries, les boissons alcoolisées, les pâtisseries, les charcuteries et les fritures.... bref : rien que du bon sens. faites en sorte de limiter la prise de ces aliments très riches une fois par semaine au maximum.

4- Peu à peu, vos capacités d’absorption et d’assimilation peuvent s’émousser.

Certains minéraux, en particulier, peuvent alors vous faire défaut : le calcium, le magnésium, le fer.... Aussi choisissez les aliments qui en contiennent significativement. Les laitages, les céréales complètes, les fruits de mer, etc.

5- Mais ne perdez pas du poids non plus.

A 60 ou 70 ans, il vaut mieux un peu de poids en trop qu’un peu de poids en moins. Alors ne vous privez pas, surtout pas de convivialité avec vos copains ou copines qui vont vous solliciter pour partager quelques agapes. Profitez-en tout en restant raisonnable.

Un livret du PNNS est dédié aux SENIORS : vous pouvez le consulter sur le site de l’INPES, ou vous le procure auprès d’eux.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Nutrition & Régimes
Mots-clés :
Nutrition Seniors