Accueil du site > Nutrition & Régimes
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Poly-Karaya, coupe-faim. Est-ce la solution ?

Suivant >>

Le Poly-Karaya, est un coupe-faim semble-t-il efficace, mais est-ce la bonne solution ?

On peut envisager d’autres solutions à base de plantes pour mincir en tout premier toutes les plantes qui vont vous aider à modérer votre appétit en dehors du Poly-Karaya qui est un médicament de synthèse.

Premiers conseils

Tout d’abord, il faut savoir qu’aucune plante ne vous fera pas maigrir si vous ne faites pas l’effort de modifier votre comportement alimentaire et pratiquer une activité physique régulière.

Par contre, de nombreuses plantes peuvent vous accompagner pour contrôler votre poids mais ne peuvent, à elles seules, vous faire fondre.

Éviter les excès est primordial. Ne vous mettez pas du jour au lendemain à la diète en faisant un régime drastique. C’est le meilleur moyen pour que votre corps stocke encore plus, dès que vous vous nourrirez normalement ou ferez un écart. Maigrir demande du temps si l’on veut être efficace. Les kilos pris durant de longues années de peuvent être supprimés en quelques jours.

Commencez par retirer de votre alimentation les produits les plus nuisibles à votre corps comme tous les plats préparés qui contiennent beaucoup de mauvaises graisses et des sucres ajoutés.

Ensuite faites le tri dans votre alimentation et remplacez, petit à petit, les aliments trop gras, trop sucré par d’autres comme les fruits et les légumes.

Vous devez vous préparer psychologiquement à changer votre façon de vous alimenter pour le restant de vos jours, mêmes si vous pourrez par la suite, vous accorder quelques écarts. Vous avez pour vous aider dans cette démarche à votre disposition quelques plantes comme le Poly-Karaya mais ce n’est pas la seule.

Toutefois, ne rêvez pas, le produit miracle capable de faire fondre les graisses n’existe pas.

N’oubliez pas que la pratique d’une activité régulière tous les jours ou tous les deux jours, contribue autant à la fonte des graisses.

Pour faire fondre les graisses il faut de préférence choisir une activité qui ne vous essoufflera pas car si vous êtes essoufflé, ce sont les sucres (glucides) qui servent de carburant et non les graisses stockées.

Aujourd’hui je vous propose de nous attarder sur les plantes qui modèrent l’appétit.
Les plantes modératrices d’appétit autre que le Poly-Karaya

Les plantes modératrices d’appétit autre que le Poly-Karaya

Le Poly-Karaya n’est pas une plante mais il et souvent prescrit pour la perte de poids.

Il est extrêmement difficile de se restreindre lorsque l’on a « un bon coup de fourchette ».

Il est certainement plus facile pour une personne ayant moins d’appétit de maigrir.

Pourtant on voit des personnes qui n’ont pas beaucoup d’appétit, en surpoids, en raison d’une mauvaise alimentation. Les efforts à faire pour maigrir sont très importants mais pas insurmontables.

L’intérêt des plantes qui modèrent l’appétit, est dans le fait que le contrôle du poids se fait par un moyen naturel. Le processus s’explique simplement : ces végétaux absorbés avec de l’eau, gonflent dans l’estomac et forment un gel qui se propage jusqu’à l’intestin. Le volume alors occupé par ces végétaux réduit la quantité de nourriture qu’il faut absorber pour se sentir rassasié.

En conséquence, l’effet de satiété est plus rapide. D’autre part, le gel réduit l’assimilation des lipides et glucides alimentaires.

Ces plantes doivent être prises en quantité suffisante pour en avoir tous les bénéfices.

Les algues font partie des nombreuses préparations « coupe-faim » mais l’iode qu’elles contiennent entraînent des précautions d’emploi. En effet certaines personnes sont
allergiques à l’iode et les personnes qui ont un dysfonctionnement de la thyroïde doivent impérativement avoir l’avis de leur médecin.

Le Poly-Karaya est un médicament parfois prescrit comme coupe-faim mais son utilisation première est un pansement digestif. Le Poly-Karaya est utilisé en traitement symptomatique des colopathies non organiques : diarrhée, constipation, météorisme. Donc loin de la perte de poids.

Je me méfie toujours toujours d’une autre utilisation des médicaments que celle prévue à l’origine.

On a vu récemment dans d’autres domaines que les conséquences n’étaient pas toujours positives.

Les algues les plus d’utilisées comme coupe-faim sont : le fucus, le goémon et le carraghen.

L’agar-ager est parfois aussi utilisé dans des produits prêts à l’emploi.

Les gommes sont neutres et d’un faible apport énergétique, elles gonflent au contact de l’eau mais il faut en prendre suffisamment pour déclencher l’effet « coupe-faim ».

Bien souvent dans les préparations la gomme de caroubier est associée au carraghen et sont très efficaces. Il y a aussi la gomme guar, l’ispaghul et le psyllium.

Toutes ces plantes contenues dans des produits « coupe-faim » contribuent à limiter les envies compulsives et la sensation de faim.

Ces produits sont à consommer malgré tout sans excès, comme toute chose…

 

A ne pas manquer