Accueil du site > Thematiques > vieillissement
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Tout savoir sur le diabète [Infographie]

Suivant >>


 

Le diabète se caractérise par un taux de glucose dans le sang (glycémie), supérieur à 1,26 g/l à jeun.

Il est dû à des anomalies de la quantité ou de l’action de l’insuline(hormone qui régule la glycémie).

On distingue essentiellement trois formes de diabète :

- Diabète insulino-dépendant ou Diabète de type 1 :

Il résulte d’un défaut de production d’insuline par le pancréas. Un facteur infectieux (ex virus) associé à une prédisposition génétique seraient à l’origine du diabète de type 1. Cette maladie détruit les cellules sécrétrices d’insuline, les cellules bêta des îlots de Langerhans situés dans le pancréas.

Le traitement implique des injections quotidiennes d'insuline pour maintenir en permanence la glycémie à une valeur optimum (autour de 1 g/l).

- Diabète non insulino-dépendant ou Diabète de type 2 :

Il est dû à une action moins efficace de l’insuline sur les cellules cibles qui deviennent insulino-résistantes.
Le diabète de type 2 affecte des personnes qui présentent souvent un certain embonpoint.

La survenue de ce diabète de type 2 serait influencée par le mode de vie du sujet (sédentarité,…) associé à une surcharge pondérale et un facteur héréditaire.

Le diabétique devra veiller à l'équilibre nutritionnel de son alimentation et pratiquer une activité physique régulière. Si besoin, des médicaments ou une prise d’insuline lui seront préconisés.

- Diabète gestationnel

La grossesse est par nature diabétogène car il existe physiologiquement pendant cette période un état d’insulino-résistance qui va s’amplifier progressivement avec le déroulement de la grossesse.

Il existe deux situations où le diabète gestationnel peut apparaitre :

- Dans le cas d’un diabète méconnu que la grossesse révèle

- Chez des femmes à risques (obésité, prise de poids importante) chez qui le diabète sera transitoire et pourra disparaitre après l’accouchement.

Le traitement recommande une alimentation et une activité physique adaptées, si besoin l’injection d’insuline et un suivi après l’accouchement.

Complications associées au diabète :

Avec le temps, le diabète peut endommager le cœur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs.

- risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral
- neuropathie et ulcères des membres inférieurs.
- rétinopathie qui peut se compliquer de cécité
- insuffisance rénale.

Pourcentage de population touchées France / Monde :

- France  :

En France métropolitaine, plus de 3 millions de personnes diabétiques, soit près de 5 % de la population1.

Dans les DOM-TOM, 150 000 personnes sont touchées, soit environ 8% de la population.

Le diabète de type 1 ne représente qu’à peine 10% des cas.
Le diabète de type 2 est la forme de diabète la plus fréquente :

- 90% des diabétiques
- 2,7 millions de personnes touchées en France

- Monde :

347 millions de personnes sont diabétiques dans le monde.

Diabète et sucre

Aujourd'hui, aucun aliment n'est formellement interdit aux diabétiques. Comme pour la population générale, les glucides doivent représenter 50 à 55 % de l’apport énergétique du diabétique. Il doit toutefois surveiller en permanence la glycémie afin d’éviter une hyperglycémie chronique.

En revanche, les sujets diabétiques doivent éviter de consommer des aliments et boissons sucrés entre les repas.

Le sucre n’est pas interdit au diabétique. Au cours des dernières décennies, la recherche sur l’absorption et la digestion des glucides a permis d’adapter les conseils alimentaires pour les diabétiques, en redonnant notamment une place aux produits sucrés, dans le cadre d’apports contrôlés au sein d’un repas.

 

Thématiques
A ne pas manquer