Accueil du site > Thematiques > vieillissement
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Une future pilule anti-vieillissement française

Suivant >>


Afin de lutter contre le vieillissement, les chercheurs se livrent une course effrénée. Cependant, l'équipe française du généticien Hugo Aguilaniu pourrait bien arrivée en tête grâce à la découverte d'une hormone produisant l'effet d'un régime drastique, augmentant ainsi la longévité.

Pour leurs travaux, les chercheurs sont partis de la démonstration qu'un régime drastique, juste à la limite de la malnutrition, augmente la durée de la vie, en faisant reculer les maladies de la vieillesse.

Ensuite, ils sont fait aidés d'un ver rond baptisé Caenorhabditis elegans, connu dans le milieu scientifique pour fournir une importante quantité d'informations sur les mécanismes du vieillissement. En mettant ce ver à la diète, durant leur expérience, ils ont réussi à le garder vivant et actif six mois, alors que cette espèce meurt habituellement au bout d'environ 2 semaines.

En transposant cette méthode sur d'autres espèces, notamment chez la souris le chat et le primate, les généticiens se sont aperçus que le régime drastique apportait des réponses positives. Par exemple, la souris a gagné 25 % d'espérance de vie en plus.

Pour comprendre ces résultats les chercheurs ont observé le ver et remarqué que ce ver une hormone produite en réponse à la malnutrition, l'acide dafachronique. Cette acide serait liée à l'allongement de la durée de vie.

Cependant, cette molécule à un aspect négatif. Elle est liée à une baisse de la fertilité, une irritabilité et une baisse de la libido.

A présent, les chercheurs doivent dissocier ces effets indésirables de l'activité anti-vieillissement de l'hormone, afin d'offrir un traitement thérapeutique satisfaisant chez l'homme. La clé de cette futur pilule se trouve peut-être dans une hormone cousine à celle du ver, présente chez l'homme.

Thématiques
A ne pas manquer