Accueil du site > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Le préservatif boudé par les séniors

Suivant >>

Selon une enquête OpinionWay , le virus du sida passe de plus en plus par les seniors. Cette partie de la population se sent en effet, peu concerné par le VIH, provoquant une évolution croissante d’année en année des contaminés.

D’après les résultats de cette étude commandée par le laboratoire Janssenseulement 12% des seniors déclarent se sentir concernés par les risques d'infection et 46% déclarent avoir déjà réalisé un test de dépistage contre 61% chez les 18-49 ans, bien que 90% des 50-70 ans s’estiment bien informés des modes de contamination.

En conséquent, selon les chiffres de l’Institut de veille sanitaire (InVS), les personnes âgées de plus de 50 ans sont de plus en plus nombreux à être infectés par le VIH. D’après leurs données, ils représentaient en 2012, 18% des quelque 6.400 personnes découvertes séropositivités, contre seulement 12% en 2003. Une situation souvent en lien à un diagnostic tardif. Ce comportement s’observe dans 42% des cas chez les seniors contre seulement 14% pour les 15-24 ans et 25% des 25 à 49 ans.

En outre, les seniors sont davantage des exposés aux risques, ils ont en effet, plusieurs partenaires au cours des cinq dernières années.

Aussi, à l’occasion de leurs rapports, selon le sondage, 37% d’entre eux n’ont jamais utilisé de préservatif et 26% n’en ont utilisé un que « de temps en temps ». Ces seniors réfractaires au préservatif, minimalisent les risques. Preuve de leur insouciance, seulement 39% déclarant avoir réalisé au moins un test de dépistage au cours des cinq dernières années.

Thématiques
A ne pas manquer