Accueil du site > Dossiers > Prendre soin de sa peau
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Prendre soin de sa peau
Prendre soin de sa peau
Articles du dossier

Derniers Articles

Le massage ayurvédique : thérapie de l’Inde

Suivant >>

Le massage ayurvédique

Selon l’Ayurvéda, les douleurs sont causées par l’obstruction de la circulation de Vata (l’élément air, vent) dans les différents canaux du corps. En médecine ayurvédique, de même que l’on mange et dort quotidiennement, on doit recevoir un massage et éliminer ses déchets chaque jour.

Dans les textes classiques ayurvédiques, Ashtanga Hridaya et Sushruta Samhita, l’adéquation est simple : ceux qui désirent santé et bonheur doivent se faire masser le corps et la tête, et utiliser des huiles parfumées et médicalisées, en accord avec sa constitution de naissance et la saison. Les zones douloureuses doivent alors être massées jusqu’à ce que le soulagement soit obtenu.

Introduit dans la dinacharya (notre routine quotidienne), le massage augmente la production de globules blancs et d’anticorps, ce qui procure une résistance contre les virus et les maladies.

Si on ne peut pas masser le corps entier, il convient alors de masser les pieds, la tête et les mains quotidiennement. De préférence le soir avant le coucher. La tête doit être massée, au moins une à deux fois par semaine, ou tous les trois jours.

S’il fait l’objet d’une pratique quotidienne, le massage accélère la régénération des cellules et l’élimination des gaz et des déchets de l’organisme. Il améliore la circulation des éléments nutritifs et aide l’organisme à éliminer les toxines.

Le massage ayurvédique est couramment utilisé en cas d’obésité, anorexie, insomnie, maux de tête, dépression, angoisses et anxiété, maladies digestives et nerveuses, neurasthénie, goutte, polio arthrite, faiblesse articulaire et musculaire, rugosité et sécheresse de la peau, douleurs chroniques, etc.

Pour les personnes souffrant d’insomnie ou de troubles du sommeil, le massage des pieds et de la tête, exécuté lentement, est particulièrement recommandé avant le coucher.

Sur le plan psychologique et spirituel, les effleurements et les pressions effectués sur le corps libère les endorphines et les flux énergétiques. Le massage améliore ainsi la concentration et permet un ralentissement du flux incessant des pensées.

Le massage dans la tradition indienne

En Inde, il est fréquent de trouver dans les temples ou les livres spirituels (dont le célèbre Kâma Sûtra), des statues et illustrations représentant le seigneur Vishnou se faisant masser les pieds par son épouse Lakshmi.

Dans la tradition ayurvédique, le massage est une partie intégrante de l’hygiène, des soins de beauté et de bien-être pour l’équilibre du corps et de l’esprit. Il est administré dès la naissance. Les bébés sont massés quotidiennement, avec de l’huile tiède, jusqu’à l’âge de trois ans, pour activer la circulation sanguine, renforcer le système immunitaire et la densification des os.

Le massage en Occident

Le massage devient de plus en plus populaire en Occident, en réponse à un accroissement des tensions, au manque d’exercices physiques et à un mode de vie trop oisif. Physiquement, il soutient tous les systèmes du corps : immunitaire, nerveux, lymphatique, digestif, respiratoire, endocrinien, circulatoire, musculaire et osseux. Mentalement, il aide à se détendre en faisant cesser l’errance des pensées et en apportant une relaxation parfaite.

En Europe comme aux Etats-Unis, certains hôpitaux adaptent même la thérapie du massage en traitement holistique afin d’équilibrer l’esprit, le corps, et les émotions, plutôt que de se contenter de soulager les douleurs musculaires.

En pratique

Le massage quotidien du corps pendant 30 mn ou trois quarts d’heure avant le bain peut rapidement améliorer la santé et la vigueur. Par la friction, la te mpérature de la peau augmente, ce qui à son tour fluidifie le sang et l’aide à circuler à travers l’organisme. La chaleur va également amener une ouverture des pores, permettant à la peau d’absorber l’huile.

Le massage selon votre constitution :

  • Vata : vous avez besoin d’un massage lent, enveloppant, régulier, enracinant, dans un environnement rassurant et confortable avec beaucoup d’huile lourde, chaude et nourrissante. Le massage à l’huile tiède est l’une des thérapies les plus efficaces pour pacifier Vata.
  • Pitta : vous avez besoin d’un massage un peu plus stimulant, un peu plus rapide et profond, mais qui ne devra pas irriter, dans une atmosphère moins chaude, avec moins d’huile.
  • Kapha : vous retirerez davantage de bénéfices d’un massage avec peu d’huile, et très stimulant pour activer votre système lymphatique stagnant et votre aptitude à la léthargie.

Les bienfaits thérapeutiques du massage sont innombrables :

  • Il relaxe les muscles, les nerfs, les os
  • Il renforce le système immunitaire et digestif
  • Il élimine les toxines, les gaz et excès de mucus de l’organisme
  • Il favorise le sommeil profond et renforce le système nerveux
  • Il éloigne la fatigue physique et mentale
  • Il empêche la maladie et la vieillesse de s’installer
  • Il accroit la virilité et la vitalité
  • Il améliore la vue et renforce les muscles autour des yeux
  • Il fortifie et corps et améliore la circulation des fluides vitaux
  • Il nourrit qualitativement la peau et l’ensemble des tissus du corps

Publication initiale : Le massage ayurvédique : thérapie de l’Inde - Se Soigner Naturellement.