Accueil du site
> Médicaments & Soins
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Comment la bioélectronique rendra les humains plus robotiques que jamais

Suivant >>

En 2013, le président Obama a lancé la BRAIN Initiative, un effort de grande envergure pour munir les chercheurs du savoir nécessaire pour traiter une grande variété de troubles cérébraux comme l’Alzheimer, la schizophrénie, l’autisme, l’épilepsie et le traumatisme crânien. L’Organisation mondiale de la santé estime que des troubles cérébraux dévastateurs touchent plus d’un million de personnes mondialement.


L’aile du NIH de la BRAIN Initiative est guidée par le projet scientifique à long terme BRAIN 2025 : une vision scientifique qui met l’accent sur des investissements précoces en recherches neuroscientifiques fondamentales. Au cours des deux dernières années, les chercheurs financés par la NIH BRAIN Initiative ont produit plusieurs percées et publié plus de 125 articles de recherche universitaire.
Depuis plusieurs décennies, l’électricité a été appliquée au corps pour obtenir des réponses cliniques et combattre différentes maladies sous la forme de stimulateurs cardiaques, de prothèses auditives et de neurostimulantes implantables. Cette science thérapeutique porte maintenant le nom de «  bioélectronique  », et dans les dernières années le matériel et le micro logiciel associés aux dispositifs médicaux ont connu une amélioration exponentielle. Les leaders de l’industrie et les nouveaux entrepreneurs se dirigent maintenant vers des solutions qui incluent des dispositifs médicaux capables de collecter de l’information provenant du corps, et des logiciels qui peuvent interpréter et moduler les paramètres thérapeutiques basés sur cette information. En fermant la boucle avec ces éléments du système, les patients atteints de maladies chroniques peuvent être rétablis à un état normal avec une interruption minimale à leur qualité de vie  ; et cette technologie en circuit fermé est désormais en développement pour augmenter des individus en santé au-delà des niveaux normaux.


Will Rosellini, le président-directeur général de Nexeon MedSystems Inc., est un ancien lanceur de la ligue mineure de baseball et possède cinq maîtrises, en plus d’un diplôme en droit. Comme entrepreneur et chercheur, il œuvre dans le milieu de la neurotechnologie depuis 15 ans. Précédemment, M. Rosellini a fondé Microtransponder (MTI), qui développe un dispositif de stimulation vagale pour le traitement des AVC et des acouphènes. Il a aussi fondé et dirigé Sarif Biomedical LLC, une entreprise de microchirurgie stéréotaxique, et Lexington Technology Group LLC vers des sorties réussies.


«  Ma passion pour l’automatisation du système nerveux a commencé il y a 15 ans, quand je compris le pouvoir potentiel derrière la stimulation du cerveau et des nerfs  », explique M. Rosellini. Très tôt dans leurs efforts en neuroscience, M. Rosellini et l’équipe à MTI ont passé des années à collaborer avec des neuroscientifiques de l’Université du Texas, à Dallas, pour découvrir la stimulation neuro-vagale (SNV) jumelée comme thérapie viable dans le traitement des AVC et des acouphènes. Après avoir atteint certains points d’inflexion et lancé un nombre d’essais cliniques, M. Rosellini a quitté MTI pour se joindre à son équipe actuelle à Nexeon et développer une série de dispositifs bioélectroniques. Ces dispositifs offrent une technologie qui élimine le fardeau des patients qui doivent constamment contrôler ou adapter leurs symptômes, et réduit considérablement le temps postopératoire exigé pour les médecins en diminuant les itérations sur les entrées variables du système afin de livrer une thérapie ciblée.


Menant la charge pour révolutionner l’administration des médicaments, le Dr Mark Bates, fondateur et directeur général de l’innovation à Nexeon, a stratégiquement choisi de s’allier à M. Rosellini en lui offrant le poste de président-directeur général pour le prochain chapitre de l’entreprise. «  Mon expérience [comme médecin et innovateur en technologies médicales], jumelée à l’ingéniosité de Will en neurostimulation, affirme Dr Bates, a donné une plateforme de lancement pour des produits novateurs qui s’adressent réellement aux plus grands besoins non satisfaits des patients, tout en simplifiant le système d’administration des soins.  »
Après avoir accompli plus de 5000 opérations, le Dr Bates est considéré comme un maître à penser dans le champ de la cardiologie interventionnelle. Il est aussi un inventeur prolifique, ayant innové sur plus de 60 brevets qui sont à différents stades de développement. Le plus remarquable est que les produits leaders ont été développés avec succès et vendus à des entreprises majeures, dont W. L. Gore, Cook Medical et Boston Scientific. Il a contribué en tant que membre du comité consultatif scientifique pour Medtronic, Boston Scientific, Guidant et SciMed, et il a siégé sur le Key Opinion Leader Council de Johnson and Johnson.


MM. Bates et Rosellini ont expliqué que leur première collaboration a été un projet passionné : développer un moyen original d’utiliser la stimulation pour administrer une médecine précise. Le projet IonCath, présentement dans les premières phases de RD, est un système de simulation transvasculaire qui permet l’administration iontophorétique d’un médicament par cathéter à ballonnet renforcé de nanotube de carbone.


Ce dispositif est une amélioration sur les systèmes actuels, puisqu’il utilise l’iontophorèse activée électriquement pour provoquer une plus grande absorption de médicaments et une distribution plus uniforme dans le système vasculaire périphérique cible. La première application de ce dispositif sera pour les traitements associés aux maladies vasculaires périphériques (MVP) des extrémités inférieures, une maladie où les matières grasses (plaque) s’accumulent dans les artères des extrémités inférieures. L’équipe de RD à Nexeon a déjà reçu des résultats positifs pour la première évaluation de la conception du dispositif et se prépare actuellement pour les essais précliniques reliés à ce dispositif.


«  Je suis sûr que nous allons poursuivre dans une direction où les dispositifs implantés sont aussi sophistiqués qu’un téléphone intelligent, affirme M. Rosellini, et les applications correspondantes sur cette plateforme seront facilement accessibles et faciles à implanter. Les patients seront rétablis à la normale  ; les gens en santé seront en mesure de conserver beaucoup plus longtemps leur indépendance et leur qualité de vie  ; et les soldats pourront augmenter leurs habiletés avant d’aller au combat.  »

GlaxoSmithKline (GSK) et Google viennent aussi de joindre l’espace en pleine croissance de la bioélectronique avec une coentreprise de 712 millions de dollars au nom de Galvani Bioelectronics, basée en Angleterre. GSK a actuellement une attente de fabri-cation de plusieurs années avec Nexeon pour approvisionner Galvani en dispo- sitifs pour ses programmes internes de RD. Galvani anticipe le lancement de ses premières applications de traitement pour une approbation réglementaire en 2023.

Separate from his medtech entrepreneurial endeavors but reflective of his commitment to contributing to the future vision of this field, Rosellini has served as a leading science consultant to Deus Ex, a video game series set in 2027 that focuses on the effects of transhumanistic attitudes and technologies in a dystopian future setting. Rosellini provides ongoing counsel regarding the anticipated pace of future tech development and associated inflection points on the horizon for human augmentation.
http://www.willrosellini.com/bio/

POST-SCRIPTUM

  • Pour plus de renseignements :

    Marcelina Horrillo

    PR and Media Relations


Thématiques
A ne pas manquer