Accueil du site > Polémiques & Débats
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Les dépassements d’honoraires continuent d’augmenter !

Suivant >>

Selon une étude menée par l’Observatoire citoyen des restes à charge en santé, les dépassements d’honoraires sont encore et toujours en hausse en 2014. Les effets de la création du contrat d’accès aux soins (CAS) fin 2013 auront été trop limités, ne pouvant empêcher une augmentation constante de 41% à 43% du nombre de praticiens pratiquement ces dépassements. 

D'après les résultats de l'Observatoire, ce qui est dû par l'adhérent et / ou la mutuelle après intervention de la sécurité sociale s'est élevé au total à 13,5 milliards d'euros sur les 42,5 milliards d'euros versés par les Français aux professionnels de santé en 2014. Comparé à 2012, cela représente une progression de 3,4%.

Par acte, le "reste à charge" s'établit ainsi en moyenne à 16,5 euros pour les spécialistes (+3,8%) et à 6,5 euros pour les généralistes (-1,5%). Toutefois, grâce à une hausse plus rapide de la dépense remboursée (+6,9%) par rapport aux honoraires facturés, cette hausse est "contenue"...

D'autre part, plus de 2,8 milliards d’euros auraient été facturés en 2014 aux patients au-delà des tarifs de l’Assurance maladie (+6,6% par rapport à 2012) : 2,5 milliards (+7,7%) bénéficiant aux médecins spécialistes, 300 millions environ pour les médecins généralistes (-1,3%). Parmi les plus fortes progressions, figurent les chirurgiens de secteur 2 (tarifs librement fixés) : leurs honoraires sont passés de 595 à 651 millions d'euros, soit une progression de 10 % en l'espace de deux ans. Viennent ensuite les ophtalmos (+8% à 389 millions d'euros), alors que la progression est plus contenue chez les gynécologues de secteur 2 (+2% à 300 ME).

Malgré tout et comme l'a récemment souligné l'assurance maladie, le taux de dépassement par rapport au tarif de la Sécurité sociale a baissé. Il est passé de 56,9 % à 55,4 % tandis que la part des dépassements dans les honoraires perçus par ces médecins ont également très légèrement décru ces deux dernières années. Pour autant, "le montant global des dépassements d'honoraires facturés par les spécialistes a augmenté". L'étude en conclut que certains dépassements excessifs ont été limités, mais que dans le même temps, on assiste à "la généralisation rampante" des dépassements chez les spécialistes.

Le mois dernier, l’Assurance maladie s’était félicitée de voir que le contrat proposé aux médecins pour modérer leurs tarifs portait ses fruits, les dépassements d’honoraires des praticiens signataires étant en baisse depuis 2012.

Au « cours des 15 dernières années, le taux de dépassement moyen s’est accru en moyenne de 1,6 point par an, soit une progression ininterrompue de +20 points en cumulé depuis 2000. Cette tendance de longue date est aujourd’hui, et pour la première fois, inversée, a-t-elle souligné jeudi dans un communiqué.

 

Crédits photo : National Cancer Institute (libre de droit)

Thématiques
A ne pas manquer