Accueil du site > Polémiques & Débats
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Le remboursement de huit somnifères bientôt abaissé ?

Suivant >>
La Haute Autorité de Santé recommande d’abaisser de 65 à 15% le remboursement de huit somnifères, dont le Stilnox, le Noctamide et l’Imovane.
Décourager la consommation de somnifères de la famille des benzodiozépines en les déremboursant partiellement, c’est l’objectif de la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé (HAS).

La recommandation d’abaisser le remboursement de 65% à 15% fait suite à plusieurs signaux d’alarme des professionnels de santé et campagnes d’information que nous avons relayés ici pointant la faible efficacité à long terme de ces médicaments sur le sommeil et leurs nombreux effets secondaires. En vain : quatre millions de Français en consomment régulièrement, et souvent sur des durées bien supérieures aux quatre semaines recommandées.
Les benzodiazépines hypnotiques sont destinées aux troubles sévères du sommeil à court terme. Au-delà de 28 jours, l’efficacité est incertaine et les effets indésirables connus : troubles de la mémoire, baisse de la vigilance, troubles du comportement et risque accru de chutes, en particulier chez les personnes âgées, dont l’organisme retient longtemps les molécules, et qui consomment souvent en parallèle d’autres traitements pas toujours compatibles. 
Les huit spécialités pointées du doigt sont : l’estazolam (Nuctalon, Takeda), le loprazolam (Havlane, Sanofi), le lormétazépam (Noctamide, Bayer), le nitrazépam (Mogadon, Meda Pharma), le témazépam (Normison, Primius Lab), le zolpidem (Stilnox, Sanofi Aventis), le zopiclone (Imovane, Sanofi Aventis) et leurs génériques. 
La HAS recommande une prescription de la plus faible dose et sur une durée la plus courte possible, sans renouvellement automatique, et seulement en seconde intention, après échec des thérapies non médicamenteuses (hygiène de vie, relaxation, médecines douces…), notamment cognitivo-comportementales.
 

SOURCES

  • http://www.notretemps.com/sante/huit-somniferes-bientot-moins-rembourses,i64404


Thématiques
A ne pas manquer