Accueil du site
> Dialogue avec un expert > Vos rêves interprétés par un psy
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vos rêves interprétés par un psy
Présentation

Le docteur Wulliemier a répondu aux nombreuses questions que vous vous posiez sur les rêves, consultez vite ses réponses !

Présentation de l’expert
Ferdinand Wulliemier, 1 article (Médecin-psychiatre et psychothérapeute)
Ferdinand Wulliemier

Médecin-psychiatre et psychothérapeute

Médecin-psychiatre et psychothérapeute, le Dr Wulliemier a dirigé un service de psychiatrie de liaison au CHU de Lausanne et enseigné l’approche psychosomatique des malades en faculté de médecine.

Retrouvez sur mon site www.psychologie-therapies-sp... les prochains séminaires d’analyse de rêves en groupe que j’anime. Vous trouverez également la table des matières de mon livre "Dis-moi comment tu rêves, je te dirai qui tu es" et beaucoup d’autres sujets psycho-spirituels (articles, séminaires, etc).

Les réponses de l'expert

Mélanie : Je ne me souviens jamais de mes rêves. Pourquoi ?

  • - Cela ne veut bien entendu pas dire que vous ne rêvez pas. C’est le cas des « forts dormeurs » et des gens qui se font réveiller brusquement par le réveil-matin. Les gens de type « cerveau gauche », plus terre à terre et analytiques se rappellent également moins souvent de leurs rêves que les personnes de type « cerveau droit », plus intuitifs. Pour plus de détails, voir la rubrique « Etudes neurophysiologiques des rêves » de mon livre, pages 46 et suivantes.

TitiLolo : La nuit j'allume toujours la lumière en dormant, et après je me réveille en sursaut, je vois que j'ai allumé, donc j'éteinds. Qu'est-ce que ça veut dire?

  • - Il pourrait s’agir de somnambulisme, que présente 6% de la population. S’il ne se manifeste pas par d’autres signes, je ne vois pas de raisons d’intervenir cliniquement. Pour plus de détails, pages 103 à 106 et 149 de mon livre.

sephora : Je rêve souvent que je cours pied nus et je n'arrive pas à avancer.

  • - Il s’agit en principe d’un cauchemar, à moins que vous ayiez subi un événement traumatique au cours duquel vous étiez réellement dans cette situation. Le fait d’être pieds nus ajoute au sentiment d’impuissance. Les personnes qui font régulièrement des cauchemars ont été bien étudiées (pour plus de détails, voir les pages 60-62 et 151 de mon livre).

tatalulu : Je fais un rêve récurrent, je perds toutes mes dents. Quand je me réveille, j'ai une sensation bizarre au niveau de ma dentition.

  • - Il se pourrait qu’il s’agisse à nouveau d’un rêve somatique prodromique. S’il ne s’agit pas de cela, il faut savoir que les dents peuvent être chargées de tellement de significations symboliques que je ne peux me hasarder à choisir celle qui correspond à vous et à votre rêve récurrent. Dans cette deuxième alternative, il serait utile pour vous de comprendre le message que vous vous adressez à réitérées reprises, en consultant un expert compétent, à défaut en lisant ce qu’en disent certains ouvrages, tels que « Le Dictionnaire des Symboles » de J. Chevalier, ou « Le Dictionnaire des Rêves » de Y. Marguerite, afin de vous orienter.

Jason Blade : Je rêve parfois que je suis en train de voler, pas nécessairement très haut, mais je plane au-dessus de ma chambre, je glisse dans les airs. Y-a-t-il une explication rationnelle à cela ? Merci à l'avance

  • - Si ces rêves surviennent à heure fixe, surtout si c’est entre 3 et 5 heures du matin, l’explication rationnelle consistera à mettre ces rêves en rapport avec un excès d’énergie au niveau du méridien du poumon. Voler correspond à la conception du « voyage astral » ou du voyage de l’âme durant le sommeil, prévalente durant l’Antiquité (surtout en Inde et en Chine) et qui reste celle de la vision ésotérique du rêve.

Gabriel Guise : Je ne rêve pas pour ma part. Est-ce-que cela peut être grave ?

  • - Vous rêvez mais ne vous souvenez pas de vos rêves. Vous en auriez la démonstration en passant une ou plusieurs nuits en laboratoire de sommeil, où l’on vous réveillerait pendant ou à la fin de chaque période de sommeil paradoxal. Vous constateriez alors que vous avez rêvé 3 à 5 fois durant la même nuit.

Albert 1er : Lorsque je mange beaucoup, je fais toujours des rêves compliqués alors que je m'endors plutôt bien. N'y a-t-il pas un paradoxe ? Merci Docteur.

  • - Quand on mange trop on s’endort souvent facilement car on est fatigué mais le sommeil est souvent agité, surtout si l’on a consommé de l’alcool au repas. Je ne peux pas juger de ce que vous appeler des rêves « compliqués »…

Luise : Mon copain me dit tout le temps qu'il rêve d'autres femmes, pourtant, j'essaye de le satisfaire pleinement et il semble heureux. Est- ce que l'ordre du fantasme ou dois-je m'inquiéter ?

  • - Oui, il s’agit des phantasmes nocturnes de ses rêves qui expriment des désirs plus ou moins conscients. C’est à lui de savoir s’il cultive également de tels phantasmes durant la journée et si vous devriez vous inquiéter.

Nathalie3726 : Pour mon premier enfant, j'ai rêvé pendant plusieurs jours que j'étais enceinte alors que le test était négatif. Comme cela se fait-il ?

  • - Ce rêve appartient à la catégorie des « rêves somatiques prodromiques » : votre corps savait déjà ce que le test a révélé plus tard et vous avez capté le message qu’il vous a adressé durant votre sommeil. Pour plus de détails, voir le chapitre de mon livre « Rêves somatiques », pages 53 et suivantes.

Guillaume H. : Pourquoi est-ce que l'on est tout le temps en érection en train de penser à des femmes au réveil ?

  • - S’il vous plaît, remplacez « on » par « je » car vous ne parlez pas au nom de tous ! On a observé une érection durant les phases de sommeil paradoxal, sans pour autant que les rêves soient de nature érotique. Mais chez certaines personnes, la réplétion matinale de la vessie prolonge cette érection, qui peut être utilisée (par conditionnement) au réveil comme support de phantasmes érotiques, surtout chez les personnes qui présentent une sexualité compulsive.

FMA : Dans mes rêves je prépare un voyage ou je m'apprête a changer de lieu de résidence, qu'est ce que ça veut dire ?

  • - Probablement qu’un changement se prépare en vous-même, peut-être un saut évolutif, assorti de décisions qui vous amèneront à opérer des changements divers, symbolisés dans le rêve par ces voyages et ces changements de résidence.

Marie212 : Lorsque j'était adolescente, j'ai fait des rêves récurrents dans lesquels je me battait contre les forces du mal. C'était très angoissant et je me réveillait paniquée. J'ai reçu une éducation religieuse et les histoires bibliques dans lesquelles Dieu punit les hommes m'ont toujours inquiétée. Maintenant que je suis plus mature, je ne fais plus ce type de rêve. Pourquoi ? Que cela signifiait-il ?

  • - Dans la conception spirituelle indienne, les rêves peuvent servir de nettoyage (bhoga) de programmes situés dans notre corps causal : on les appelle samskaras, ils constituent notre karma. C’est ce qui semble s’être réalisé en plusieurs années dans votre cas. Pour plus de précisions, vous pourriez lire F. Wulliemier, Samskaras, Bhog, émotions, tendances et Attitudes, SRCM, 1998.

nikos : Est ce qu'il existe des astuces pour se souvenir de ses rêves, car je les oubli à chaque fois ?

  • - Oui, de nombreux astuces et conseils, à commencer par se réveiller naturellement, en se donnant le temps d’une transition douce entre sommeil et état de veille, en remontant chronologiquement à contre-courant à partir d’une bribe du rêve, etc, etc. (voir les pages 198 à 208 de mon livre).

sacha_g : Je rêve fréquemment que quelqu'un essaie de rentrer chez moi, mais lorsque je vérifie que la porte est bien fermée, il y a un trou dans la serrure, ou la porte est déjà abîmée ... si je vérifie que les fenêtres sont bien fermées c'est le même problème, je m'aperçois qu'elle ne ferment pas. C'est un rêve inquiétant et je perçois un menace extérieure, que je n'arrive pas à identifier...malgré mes effort pour sécuriser toutes les ouvertures, la menace que quelqu'un s'introduise chez moi demeure dans mon rêve même si personne ne vient au final... qu'est ce que cela peut vouloir dire ?

  • - Au lieu de chercher à fermer, il serait important pour vous de voir quels liens existent entre ces messages réitérés que vous vous administrez et ce qui se passe dans votre vie : s’agit-il d’une menace physique dont votre corps pourrait être menacé, d’une atteinte psychologique de la part de quelqu’un qui vous harcèle, ou d’une partie de vous-même qui cherche à percer cette fermeture, pas forcément pour votre mal ?

Bernanos Burgalat : Je fais des rêves de figures géométriques qui se modifient à l'infini. C'est grave docteur ?

  • - Non, ça se produit souvent lors de la phase d’endormissement.

Bernanos Burgalat : Les rêves renforcent-ils les sentiments ou ces derniers les précèdent ?

  • - Les deux mécanismes peuvent être présents et même se renforcer l’un l’autre.

plulu : Depuis des années je fais régulièrement un rêve récurrent...mais qui évolue avec le temps : au début je me réveillais catastrophée car j'avais oublié de m'occuper d'enfants 2 et il y avait une question de vie et de mort. Maintenant, je rêve que j'ai oublié de faire quelque chose que je devais faire quelque chose et à cause de moi j'empêche un groupe de personnes de se rencontrer ...;il y a encore négligence de ma part et je me réveille paniquée et culpabilisée.

  • - C’est une des caractéristiques typiques des cauchemars que de varier légèrement leurs contenus avec le temps. Là aussi, je vous conseillerais de lire l’étude des caractéristiques des personnes présentant des cauchemars afin de voir si vous vous reconnaissez dans ces descriptions (pages 60-62 et 151 de mon livre).

bernanos burgalat : Reve t-on en dehors du sommeil paradoxal ? Arrive t-on par des moyens artificiels à empêcher le déclenchement du rêve? Si oui quelles en sont les conséquences ?

  • - On rêve beaucoup moins souvent dans les autres phases de sommeil. Les gens réveillés en laboratoire en phase de sommeil profond disent qu’ils étaient en train de « penser » plutôt que de rêver. On peut facilement se priver de rêver en empêchant le sommeil, en buvant des cafés et autres stimulants de la vigilance. Un grave événement, tel qu’un deuil, un accident, etc, troublent le sommeil et inhibent en tous cas le souvenir de ses propres rêves. Cela se traduit par une souffrance diffuse, un état de malaise dont il est difficile de dire à quoi le rapporter. A ma connaissance, on n’a pas pu déceler une influence grave et spécifique dans de tels cas, qu’il n’est cependant pas souhaitable ni éthique de provoquer juste pour savoir ce que cela provoque.

Olivier : Ma fille de 5 ans et demi a rêvé la nuit dernière que je me battais dans la cuisine avec un dragon afin de la protéger elle et sa mère. A la fin c'est moi qui gagne. Les rêves d'enfants peuvent-t-ils être interprêtés ?

  • - Il s’agit probablement de « restes diurnes » utilisés par la jeune rêveuse, en rapport direct avec les histoires que l’on raconte aux enfants.

Ariane : Je rêve très souvent que je vole au dessus d'une forêt de sapins noirs, je vois une petite cabane en bois mais n'arrive pas à l'atteindre.

  • - Il serait opportun de vous demander ce à quoi vous aspirez dans votre vie, ce que cette cabane représente pour vous : un refuge, un havre de paix et de silence, une lueur d’espoir ?Et de voir comment dans votre vie vous pourriez vous y prendre pour trouver la solution. Si les éléments du rêve représentent des aspects de vous-même, la forêt pourrait représenter ce qui est encore inconscient et la cabane une incitation a y aller voir de plus près. Si vous n’y arrivez pas seule, il s’agirait peut-être de demander de l’aide.

elerue : J'ai plusieurs fois rêvé que j'étais dans une grande maison, et pour sortir de cette maison je suis obligée de passer pièce par pièce et dans chacune d'entre elles il y a un obstacle.

  • - Eh oui, comme le plus souvent dans la vie, on ne trouve pas de solutions toutes faites qui s’offrent à nous, il faut lutter, affronter les difficultés à chaque étape de la vie, jusqu’à la sortie, c’est à dire la mort du corps physique ou la libération spirituelle.

mouljo : Lorsque j'étais petite je révais que quelqu'un me poursuivais-j'avais très peur-et je me réveillais soulagée

  • - Cauchemar typique, qui renvoie souvent à des expériences très anciennes, d’incarnations archaïques diront certains (voir ma rubrique sur les cauchemars déjà citée).

manuel : Les rêves éveillés sont-ils un mythe ou une réalité ?

  • - Il ne faut pas confondre les rêves lucides ou rêves conscients, durant lesquels on sait qu’on rêve tout en rêvant, qui sont en effet une réalité (voir les pages (voir pages 91-92 et 169 à 171 de mon livre), avec la technique thérapeutique du « rêve éveillé dirigé », dont D. Desoille a été le promoteur (voir page 99 de mon livre).

manuel : Les rêves sont-ils indispensables ? Ont-ils une utilité ?

  • - Oui. Selon leurs caractéristiques, ils auront différentes utilités ou valeurs, allant de se débarrasser d’informations inutiles, jusqu’à vous permettre de faire une découverte artistique ou scientifique majeure, en passant par une meilleure connaissance de vous-même, ou la prise de conscience d’un avertissement physique, psychologique, relationnel, etc. J’ai consacré un chapitre entier à ces questions importantes dans mon livre (voir pages 193 à 208).

elisa : Y a-t-il un lien entre le rêve et le somnambulisme ?

  • - Uniquement celui que tous deux se passent durant le sommeil. Le somnambulisme est un trouble du sommeil, une « parasomnie » ; les somnambules ne rêvent pas durant leurs accès mais peuvent accomplir des gestes simples (pour plus de détails, voir les pages 103 à 105 et 149 de mon livre). Il ne faut jamais déranger un somnambule en pleine action, on peut éventuellement lui parler gentiment mais ne jamais le toucher.

Annelise : Y a t-il des signes "universels" dans les rêves qui permettent une interprétation sûre?

  • - Non. Il faut tenir compte des caractéristiques de chaque rêveur, de leur contexte de vie du moment, de leur milieu culturel, socioprofessionnel et de nombreux autres facteurs. La lecture de mon livre est entre autres destinée à en persuader les lecteurs.

Borgès : Le rêve, c'est nous qui le créons et personne d'autre. Comment et pourquoi pouvons-nous nous mettre dans des situations rêvées où l'on ne sait pas ce qui va se passer alors qu'on le sait très bien puisque c'est notre création?

  • - Ce n’est pas comme cela que je comprends les choses car si nos rêves sont un reflet de nous-mêmes, y compris de nos questions restées sans réponses, un de leurs mérites peut justement consister dans le fait d’attirer notre attention sur un point que nous négligeons dans notre état de veille, alors que notre subconscient n’est pas dupe que nous évitons de nous y confronter et profite de la nuit pour nous le rappeler.

lydiaj'aime : Les rêves sont-ils forcément liés au sexe?

  • - Non. Les rêves à contenus sexuels ne représentent qu’une catégorie de rêves. J’espère que la lecture de mon livre vous en convaincra.

bizouxxx : Le rêve est-il lié à notre frustration de ne pas vivre nos fantasmes?

  • - C’est vrai pour une catégorie de rêves que j’ai appelés “Rêves de peurs et de désirs ou rêves freudiens” (voir pages 63 à 69 et 152 à 156 de mon livre), et des rêveurs qui correspondent à ces niveaux de développement (voir les pages 111 à 133 de mon livre).

Lud : L'interprétation des rêves de femmes est-elle la même que celle pour les hommes?

  • - On doit toujours tenir compte du genre sexuel pour l’interprétation d’un rêve, et si possible de toutes les caractéristiques des rêveurs.

Lud : Un choc dans la réalité peut nous faire devenir fou (la mort d'un être cher par exemple) or un choc dans un rêve ne peut pas nous faire devenir fou (pourtant on peut aussi rêver de la perte d'un être cher) : pourquoi cette différence puisqu'on a le sentiment de vivre le rêve? Le choc d'un rêve est donc pas égal au chox de la réalité? pourquoi?

  • - Nos rêves réalisent souvent une catharsis (décharge) de nos tensions, blocages, conflits non résolus, etc. C’est pourquoi ils n’apparaissent pas tout de suite après un événement traumatisant mais après un temps de digestion. On pourrait dire aussi qu’ils sont un signe que l’on a commencé à digérer l’événement réel qui s’est produit. Dans ce sens, ils ne peuvent donc être que bénéfiques.

jm76 : Je ne rêve plus, je ne sais plus depuis combien de temps. Aussi longtemps que je m'en souvienne j'étais en situation d'échec.

  • - Ces rêves d’échec vous ont peut-être incité/e à refuser vos rêves. C’est dommage car ces messages étaient probablement destinés à vous avertir de quelque chose qu’il eût peut-être corriger. Mais vous pouvez vous réhabituer à vous souvenir de vos rêves (voir les conseils donnés en réponse à une autre question).
A ne pas manquer