Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vidéoconsultation : Action !
Vidéoconsultation : Action !
note des lecteurs
date et réactions
23 janvier 2012
Auteur de l'article
Pharmacie innovante, 9 articles (Rédacteur)

Pharmacie innovante

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Vidéoconsultation : Action !

Vidéoconsultation : Action !

Télémédecine, E-santé, vidéoconsultation… sont des termes désormais récurrents, tant pour les nouvelles technologies que pour les instances médicales et législatives.
Avec la disparition progressive des généralistes, la surcharge croissante et coûteuse des centres d’urgence par des cas bénins, la désertification médicale dans certaines zones et l’évolution des besoins de la population, des formes de soins novatrices deviennent indispensables.

Aujourd’hui, pharmaSuisse, teste un nouveau type de prestation médicale proposant un modèle de soins intégrés tourné vers l’avenir appelé « netCare ».
Projet pilote, ce dispositif associe la proximité du public qu’offre la pharma­cie aux vastes connaissances médicales du pharmacien avec en outre la possibilité d’ajouter à ce service la consultation d’un médecin par télémédecine.
Fruit d’une collaboration interdisciplinaire entre pharmaciens, médecins et assureurs, les trois partenaires, la Société suisse des pharmaciens, le Centre suisse de télémédecine MEDGATE et l’assureur-maladie et accidents Helsana, proposent d’intégrer les pharmacies dans les soins médicaux de base pour permettre de mieux exploiter le potentiel existant en termes de savoir-faire, d’infrastructure et de disponibilité.
L’idée de netCare : les pharmaciens sont des professionnels qualifiés et reconnus, et peuvent donc fournir des prestations médicales, et être ainsi une porte d’entrée au système de santé.
Présenté le 9 janvier dernier à Berne, ce nouveau type de prestations télémédicales sera ajouté à la palette de près de 200 pharmacies suisses d’ici avril 2012, et sera suivi d’une étude scientifique à l’issue de deux années d’utilisation.

 

Vidéoconsultation médicale en pharmacie

 

Selon netCare, l’avantage proposé au malade : celui de bénéficier rapidement et simplement, sans rendez-vous, d’une consultation et d’une aide médicale en cas de maladie ou de petite blessure, pendant les heures d’ouverture habituelles de sa pharmacie.
La vidéoconsultation évite au patient de se déplacer pour consulter, et peut si besoin après avis d’un médecin, recevoir directement le bon médicament, même s’il est vendu sur ordonnance.
Dans le respect de protéger la vie privée du consultant, l’entretien préliminaire avec le pharmacien se déroule dans une pièce séparée.
Selon ce qu’il en ressort, le pharmacien : donne un médicament sans ordonnance, soit adresse le patient à un autre professionnel (médecin, thérapeute, etc…) ou peut également proposer au patient de consulter directement de la pharmacie un médecin de Medgate.
Au moyen d’une connexion sécurisée et de systèmes vidéo haute résolution pour garantir le secret professionnel, le pharmacien communique les premiers éléments au médecin Medgate, avec qui le patient aura la possibilité de parler personnellement. Selon l’échange et le diagnostic qui se profile, le médecin établit aussitôt une ordonnance qu’il envoie à la pharmacie, conseille d’autres examens.
L’entretien préliminaire avec le pharmacien est facturé au patient 15 francs suisses (soit 12,41 euros), la consultation télémédicale avec le médecin par l’intermédiaire de netCare 48 francs suisses (soit 39,73 euros). Selon les contrats des caisse-maladies passés avec Medgate, les conditions peuvent être meilleures.
Quelques jours après la consultation, le médecin Medgate reprend contact avec le patient pour s’enquérir de son état.

Selon Pius Gyger, responsable de la politique de la santé chez Helsana, « On parle beaucoup de soins intégrés, y compris chez Helsana. Par notre engagement dans le projet pilote netCare, nous voulons passer de la parole aux actes et en même temps voir comment nos clients réagissent à cette plus-value dont ils bénéficieront en exclusivité. Nous en sommes convaincus : les modèles de soins novateurs peuvent apporter une contribution importante à la maîtrise des coûts. Si c’est le cas, cela aura des répercussions positives sur les primes de Helsana. »

Pour Andy Fischer, CEO de Medgate, cette collaboration est un saut quantique : « Medgate s’engage depuis de nombreuses années pour les soins intégrés. Grâce à netCare, les patients ont par vidéo un nouvel accès aux prestations télémédicales. Les pharmaciens vont rendre de précieux services avec l’entretien préliminaire. Dans de nombreux cas, cette collaboration permettra une intervention médicale rapide et efficace, y compris aux heures de fermeture des cabinets médicaux. »

netCare permet aux assurés de trouver une réponse simple et rapide à leurs questions de santé dans le cadre d’une première consultation en pharmacie.
Les pharmaciens disposent de critères et d’instructions claires quant à la façon de trier les patients et ainsi de définir les interfaces entre : pharmaciens, médecins et hôpitaux.
Après avoir suivi une formation particulière à ces entretiens préliminaires (spécifiquement pour la conjonctivite, les maux de dos, de gorge, la cystite, les brûlures d’estomac…) les pharmaciens pourront évaluer la problématique selon la méthode habituelle en télémédecine.
La nouveauté, est la possibilité pour les patients d’être, au besoin, mis en relation par vidéo avec un médecin de Medgate.

Pharmacie Innovante
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté