Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vaccin contre la grippe : Les Français l’ignorent toujours plus
Vaccin contre la grippe : Les Français l'ignorent toujours plus
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 octobre 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Vaccin contre la grippe : Les Français l’ignorent toujours plus

Vaccin contre la grippe : Les Français l'ignorent toujours plus

Seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner contre la grippe cet hiver. Les responsables de la campagne de vaccination de l’Assurance maladie, qui débute en ce 10 octobre, invoquent plusieurs raisons à ce manque d’enthousiasme : La peur des effets secondaires, des doutes concernant l’utilité du vaccin et les idées reçues.

L’an dernier, plusieurs millions de personnes ont été frappées par la grippe en France, et 120 d’entre elles en sont même décédées. Cela montre l’intérêt de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière entamée par l’Assurance maladie en ce 10 octobre. Car, de plus, il y a un travail de pédagogie à entamer : 56% des Français ne voient pas à quoi sert le vaccin. Résultat, seuls 28% des Français comptent se faire vacciner, alors qu’ils étaient 34% l’hiver dernier. Pour inverser la tendance, et inciter les populations les plus à risques de se faire vacciner, des informations de campagne seront diffusées tout au long des mois les plus froids à la radio, à la télévision et sur le Web.
La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Médicaments & Soins
Commentaires
4 votes
par deweer (IP:xxx.xx6.248.5) le 10 octobre 2013 a 21H29
deweer (Visiteur)

Les Français se réveillent et votre propagande tombe à plat. Le vaccin anti-grippe est une escroquerie médicale dont nos descendants auront honte. En attendant : honte sur vous, votre ignorance bornée des faits incontestables, votre infernale et absolue confiance envers les faussaires. Vous êtes complices de l’immense souffrance des victimes. Lisez Sylvie Simon ! Si vous savez lire...