Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une reconversion médicale pour le château de Mercy ?
Une reconversion médicale pour le château de Mercy ?
note des lecteurs
date et réactions
3 septembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Groupe BLE Lorraine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
101
nombre de commentaires
130
nombre de votes
170

Une reconversion médicale pour le château de Mercy ?

Une reconversion médicale pour le château de Mercy ?

Le château de Mercy, élément majeur du patrimoine messin qui avait eu les honneurs de l’émission Des Racines et des ailes au cours de l’été 2011 (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/27/des-racines-et-des-ailes-a-metz/), a dernièrement été vendu 1,225 million d’euro à un investisseur privé par Metz Métropole. Ce dernier pourrait convertir l’ensemble de l’édifice en centre médical.

Construit par Maurice du Coëtlosquet en 1905, le château de Mercy s’inscrivait dans la plus pure tradition architecturale française dans une Moselle alors annexée par l’Allemagne. Modifié, puis laissé à l’abandon après le départ des militaires qui l’occupaient, le château est aujourd’hui en très mauvais état de conservation. D’ailleurs, après avoir envisagé son sauvetage, la communauté d’agglomération avait renoncé à s’engager dans sa restauration.

L’investisseur privé compte quant à lui injecter trois millions d’euros supplémentaires dans la reconversion de l’édifice en centre médical (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/01/25/reconversion-dans-le-bien-etre-pour-le-chateau-de-mercy/). L’idée est de créer à proximité du nouvel hôpital messin (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t925-nouvel-hopital-de-metz-a-mercy) une maison affectée au bien-être et à la remise en forme dotée de cabinets médicaux, d’un restaurant et de cellules réservées à des activités paramédicales.

Le vaste sous-sol du château pourrait ainsi accueillir des laboratoires et les cuisines du restaurant. Ce dernier s’installerait au rez-de-chaussée à côté d’une pharmacie, d’un opticien et d’un magasin de matériel médical. Les trois étages seraient quant à eux réservés aux professionnels de santé : kinésithérapeutes, masseurs, médecins, sages-femmes ou encore infirmiers. La structure du bâtiment et les éléments architecturaux, comme les moulures, les bibliothèques et les cheminées, seront conservés et restaurés. La chapelle attenante devrait être reconvertie en espace culturel. Un parking privé sera enfin aménagé pour permettre aux patients et aux clients de stationner.

Groupe BLE Lorraine - La passion de la Lorraine. La puissance d'un groupe.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Groupe BLE Lorraine (IP:xxx.xx3.131.249) le 3 octobre 2012 a 20H15
Groupe BLE Lorraine, 101 articles (Rédacteur)

Autour du château de Mercy qui deviendra un centre médical et un espace de remise en forme (voir : http://blogerslorrainsengages.unblo...), d’autres opérations immobilières commencent à voir le jour dans la ZAC attelée au nouvel établissement hospitalier du CHR Metz-Thionville.

Celle-ci était à l’origine appelée à devenir un Pôle santé et innovation autour du nouvel hôpital et de la maternité qui occupent, si l’on tient compte de leurs réserves foncières, 15 des 58 hectares du site qui s’étale sur les bans communaux de Peltre et d’Ars-Laquenexy. Des laboratoires de recherche, des industriels de l’équipement médical, des sociétés spécialisées dans les technologies de pointe et des start-up devaient s’implanter pour former un cluster sur les matériaux, les prothèses et le handicap.

Or, aujourd’hui, les quatre projets qui se dessinent sont éloignés de cette spécification initiale et relèvent avant tout du service après-vente médical. Pourtant la ZAC est très bien située, parfaitement desservie par Mettis et reliée au réseau de chaleur de Metz et au câble.

En effet, un pôle de commerces et de services va voir le jour en face de l’hôpital. Il comprendra 30 cellules commerciales sur une parcelle de 16 000 mètres carrés pour une surface bâtie de 7 400 mètres carrés. Une supérette, un bar-tabac, un restaurant, un point bancaire, une agence d’intérim médicale, un fleuriste, des pompes funèbres et un hôtel sont annoncés. La division protection incendie de Siemens s’apprête également à construire son nouveau siège régional, qui se trouve actuellement à Moulins-lès-Metz. Le bâtiment de 950 mètres carrés est prévu pour 2013 sur un terrain de 3 000 mètres carrés. Enfin, Nexity va construire deux immeubles de bureaux de 2 300 mètres carrés chacun sur un terrain de 6 000 mètres carrés.