Accueil du site
> Médicaments & Soins > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une écrasante majorité de Français en faveur de l’euthanasie
Une écrasante majorité de Français en faveur de l'euthanasie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 novembre 2012 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Une écrasante majorité de Français en faveur de l’euthanasie

Une écrasante majorité de Français en faveur de l'euthanasie

Selon un sondage Ifop réalisé pour l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (Admad), 89% des Français souhaitent que François Hollande tienne sa promesse de campagne en autorisant le recours à l’euthanasie active. Cette prise de température de l’opinion, dévoilée le 31 octobre dernier, intervient alors que la parution d’un rapport sur la fin de vie, mis sur les rails par Élysée, est attendu pour fin décembre.

Le chiffre est éloquent. Près de neuf Français sur dix souhaitent qu’une loi soit votée pour que les personnes en fin de vie qui en feraient la demande puissent bénéficier de l’euthanasie active. C’est ce qui ressort d’un sondage effectué par l’Ifop pour l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité (Admad), et publié le 31 octobre dernier. Dans le détail, 55% des sondés se disent « tout à fait favorables » et 34% « plutôt favorables » à cette promesse formulée par François Hollande durant sa campagne (et proposant « une fin de vie dans la dignité pour toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée »).

La question semble faire consensus, car si les sympathisants de gauche font bloc autour de la proposition (94% se disent favorables), les sympathisants de l’UMP (84%) et ceux du Front national (89%) suivent d’assez près. Il serait d’autant plus étonnant que l’Elysée ne prête pas attention à ces chiffres, que l’entourage du président de la République a entamé une réflexion à ce sujet. C’est au professeur Didier Sicard, qui a animé un débat sur l’euthanasie le 22 septembre dernier à Strasbourg, qu’a été confié le soin de piloter une mission sur la fin de vie. Le rapport qui prendra forme devrait être remis fin décembre. L’entourage du président sera alors en mesure de se faire une idée sur une évolution possible de l’actuelle loi du 22 avril 2005 sur la fin de vie, dite "Leonetti", et visant à développer les soins palliatifs pour les patients en fin de vie.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Euthanasie Sondage
Commentaires
6 votes
par janette (IP:xxx.xx9.236.226) le 6 novembre 2012 a 11H47
janette (Visiteur)

Allons donc ? La majorité des individus voudraient avoir le droit de décider de son propre sort ? C’est fou ça ? On devrait condamner les personnes qui ratent une tentative de suicide, c’est une euthanasie exercée illégalement.... Ce qui est pathétique la dedans, c’est que la question se pose, les maîtres ont du mal à ne pas lâcher le droit de vie et de mort sur les gueux...Sans cela ou irait-on ?

5 votes
(IP:xxx.xx1.78.182) le 6 novembre 2012 a 12H46
 (Visiteur)

Non au meurtre d’état !

2 votes
par Traroth (IP:xxx.xx9.125.53) le 6 novembre 2012 a 14H08
Traroth (Visiteur)

Oui au droit de mourir dans la dignité !

7 votes
par cassandre4 (IP:xxx.xx8.244.174) le 6 novembre 2012 a 15H19
cassandre4 (Visiteur)

Ben voyons ! sondage réalisé pour le compte de l’ADMAD, c’est déjà plus que suspect, (le client doit être servi, c’est lui qui paye !) Si l’idée part d’un "bon sentiment" (que je ne conteste pas !) son application risque d’être très problématique, et je craint quelques dérives vers l’eugénisme (il y a eu quelques exemples par le passé) On ne peu pas, d’un côté, supprimer la "peine de mort" pour certains humains, et d’un autre côté, la rétablir pour certains autres (même à leur demande) Le droit de vie où de mort, doit être refusé aux hommes (aussi puissants soient ils) l’expérience prouve abondamment qu’ils usent et abusent de ce droit, quant le pouvoir leur en est donné. (les guerres en sont la meilleure illustration) Quant aux "fin de vie douloureuse" il existent des moyens d’y pallier, (et si ces moyens sont insuffisants, alors, que l’on fasse l’effort de les améliorer, sans recourir systématiquement à des moyens que je qualifie d’EXPEDITIFS !

5 votes
par jymesnil (IP:xxx.xx1.16.126) le 6 novembre 2012 a 18H37
jymesnil (Visiteur)

J’en ai connu des proches, des amis qui ont vécu une longue maladie comme on dit, souffert terriblement pour certains et puis la fin, mais je n’en ai entendu aucun, mais aucun réclamer l’euthanasie, aucun non plus ne s’est suicidé !!!....l’homme a un instinct de survie dan ses gênes, parfois la pression ou la dépression emporte tout et il met fin à ses jours, parfois de rares personnes ne peuvent le faire eux même, alors se pose la question, mais nous savons que les médecins peuvent aider en la circonstance...mais l’euthanasie légale c’est l’antichambre de l’eugénisme, c’est le retour à ces totalitarismes qu’ont été le nazisme, le stalinisme ou le régime Khmer rouge...

0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.189.248) le 22 novembre 2013 a 14H33
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Le sujet est vraiment dé licat ! Pour ma part, je ne suis pas tellement pour.....